18049

CHRONIQUE PAR ...

132
Eudus
Cette chronique a été mise en ligne le 19 décembre 2018
Sa note : 18/20

LINE UP

-Sharon Den Adel
(chant)

-Robert Westerholt
(chant+guitare)

-Michiel Papenhove
(guitare)

-Martijn Westerholt
(claviers)

-Jeroen Van Veen
(basse)

-Ivar De Graaf
(batterie)

TRACKLIST

1) Restless
2) Enter

3) Pearls of Light
4) Deep Within (featuring George Oosthoek)
5) Gatekeeper
6) Grace
7) Blooded
8) Candles

DISCOGRAPHIE


(1997) - metal symphonique gothique - Label : DSFA



La fin des années 1990 a vu émerger un bon nombre de groupes de metal mélodique, gothique à chant féminin, sous l’impulsion de The Gathering, Tristania, Therion ou encore Theatre of Tragedy. Ainsi débarquent Nightwish, After Forever et Within Temptation. On ne le sait pas encore, mais le metal mélodique tout en finesse agrémenté de grunts de ce Enter fera place par la suite à une véritable machine de guerre devenant, en compagnie des finnois, le fer de lance de ce qu’on appellera le Metal Symphonique.

Pourtant Enter ne rentre clairement pas dans cette catégorie. On est à mi-chemin entre un metal mélodique voir mélancolique et le metal gothique. Concernant le premier aspect ("Restless", "Pearls of Light") le piano prend toute sa place, laissant filtrer quelques petits soli, le tout soutenu par la batterie, assez en retrait. L’autre facette, le côté « dark » est symbolisé par deux monuments. "Enter", lent, sombre, avec des grunts gutturaux et qui laisse une grosse part au batteur. L’apport symphonique (qui prendra quasi toute la place dans le futur) est fort présent sur ce titre. Quant à "Candles", titre devenu culte aux fils des ans (en compagnie de "Restless"), on peut parler de bijou. La proposition alterne ces différents styles de metal vu ci-dessus, alternant temps calmes et passages plus lourds sur le refrain, le tout mariant à la perfection les grunts de Robert et la voix de Sharon. Citons également "Deep Within" faisant la part belle aux grunts de Robert, accompagnés par ceux de George Oosthoek du groupe Orphanage.

Enter possède également un côté atmosphérique illustré par la sublime introduction de "Gatekeeper" ou encore le morceau "Grace". Bien que possédant un tempo assez lourd, lors de l’écoute de ce morceau règne une ambiance planante, notamment grâce aux parties de synthé de Martijn qui s’avèrent magistrales tout au long de l’album. A noté que ce dernier quittera le groupe après Mother Earth pour raisons médicales et son absence se sentira par la suite. Cependant, le claviériste aura une belle carrière par la suite, ayant la bonne idée de fonder Delain, avec le succès qu’on lui connait. En chroniquant Enter, comment ne pas évoquer la performance vocale de Sharon Den Adel? Du haut de ses vingt-trois ans, elle délivre une prestation vocale exceptionnelle, alternant une voix douce, aérienne et tiraillée, sa fameuse voix de « sorcière » (sur "Grace" notamment), un timbre qui la caractérise en ce début de carrière, notamment sur des titres comme "Caged" (Mother Earth), mais qu’elle abandonnera au fil du temps (on peut néanmoins citer l’excellente "Murder", sur le non moins excellent The Unforgiving). Ce ne sera pas le seul élément mis au placard, les grunts étant réutilisés seulement sur l’EP suivant, The Dance.


Enter approche la perfection (seule l’instrumentale "Blooded" étant fortement dispensable). Pour un premier essai, les bataves nous proposent une œuvre légère et grave à la fois, gothique, aérienne et mélodique, le tout soutenu par une vocaliste d’exception, et mise en avant par des chefs d’œuvre comme "Restless" ou encore "Candles". Malheureusement, si cette dernière est jouée lors de concerts spéciaux, il est peu probable que vous ayez l'occasion d'entendre le groupe interpréter les propositions d’Enter. Et cela participe à cette place spéciale pour les fans qu’à cet album. Un album différent du metal symphonique d’aujourd’hui, un LP presque non assumé par le groupe mais qui n'en est pas moins un petit chef d’œuvre comme on en entend rarement.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6