L'ETERNOTOP 2023



 


Le chroniqueur parfait. Son excellent goût musical n'a d'égal que... aouh !! Arrêtez de taper, vous faites mal !



Commençons par un trio magique.

EDENYA - Another Place :

Du prog-rock à haute teneur en candeur, en belles mélodies, en chant parfait. Avec quelques riffs musclés pour corser le tout. Du grand art (la communauté du grand art).

EPHELES - Promesses :

Un album fait de murmures, de cris et de passages abrupts. Déroutant, difficile d'accès, il se mérite. Au niveau de Je suis autrefois (ce n'est pas peu dire). Du grand art (les deux arts).

TODOMAL - A Greater Good :

Alors on ne va pas dire que ça ressemble à Ulver parce que sinon, on va tout l'énerver notre Javi. Disons que TodoMal nous sort du doom classieux, froid et mélodique. Une beauté extrême. Un peu comme une nuit d'hiver passée à faire l'amour dans des draps de soie quelque part entre Maranchón et Molina de Aragón. "Antichrist of Love" est dans mon top 100 de chansons ever. Du grand art (le retour du grand art).

S'ensuit un ensemble d'excellents albums :

URKRAFT -Lyset skinner best i mørket :

Un OVNI. Ou plutôt une créature vivant près d'un étang au plus profond de la forêt. Du black sans consistance, à rendre dingue Dick. Des mélodies étranges. Une ambiance incroyable. La grande surprise de l'année.

MALOKARPATAN - Vertumnus Caesar :

Un trip similaire aux débuts d'Hail Spirit Noir. Un savant mélange de heavy NWOBHM et de Master's Hammer. Et ces claviers kitsch... Ils réveillent l'Homme du Picardie qui est en vous...

DAWN OF A DARK AGE - Transumanza :

Instagram n'a pas aimé la paire de fesses de la pochette. Ils sont cons des fois, chez Instagram. Vittorio est toujours aussi inspiré et ajoute un troisième album de suite, de haut niveau, à sa collection. Du black prog à clarinette (entre autres) survolté et riche. Miam !

TAUBRA - Therizo :

Du black mélodique survitaminé, speed, lisible et jouissif. Une belle petite claque. Et non, pas de jeu de mots.

PRIEURE - Le départ :

Une hargne dont la transcription musicale accouche d'un album parfaitement maîtrisé et composé. Du black français comme j'aime.

RIVAL SONS - Darkfighter :

Alors, c'est amusant. Dans ma chronique, j'affirme qu'appréhender Darkfighter sans Lightbringer n'a aucun sens. Vous savez quoi ? J'ai raconté des conneries. Je préfère ce premier volet, réminiscence des grands moments de Deep Purple, à tel point qu'à la maison, ils en ont ras le bol de m'entendre « Am I Closer to heaven or closer to hell ? Wooooooohooo ! » Ils ne peuvent pas comprendre...

Un certain nombre d'autres albums m'ont ravi les oreilles cette année : il s'agit des très bons albums d'Ars Moriendi, On Thorns I Lay, Tribunal, Funeral Void et Voidhaven. Merci à eux également !







©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4