17521

CHRONIQUE PAR ...

87
Malice
Cette chronique a été mise en ligne le 17 octobre 2016
Sa note : 10/20

LINE UP

-Elina Siirala
(chant)

-Pete Streit
(guitare)

-Alexander Krull
(claviers)

-Thorsten Bauer
(basse)

-Joris Nijenhuis
(batterie)

TRACKLIST

1) Fires in the North
2) Fires in the North (acoustic version)
3) Edge of Steel (2016 version)
4) Sacred Vow (2016 version)
5) Swords in Rock (2016 version)

DISCOGRAPHIE


Leave's Eyes - Fires In The North (EP)
(2016) - metal symphonique - Label : AFM Records



En avril 2016, les membres de Leaves' Eyes annoncèrent sur leur page Facebook le départ de celle qui prêta son nom au groupe. Entre acceptation et déception, la réaction des fans fut des plus houleuses (d'autant plus que les versions de Liv et du reste du groupe ne s'accordaient pas). Peu importa au final, il fut décidé qu'Elina Siirala (chanteuse d'EnkElination) la remplacerait. C'est à la suite de ces événements que le groupe s'empressa de sortir Fires In The North , un nouvel EP censé présenter leur nouvelle voix. Hélas, c'est le seul intérêt que l'on puisse trouver à cet essai.

Dans Fires In The North, il y a le morceau éponyme - présent sous deux formes - ainsi que trois reprises de tracks de King Of Kings, dernier album en date du quintet. La différence ? La chanteuse. Rien de plus, rien de moins : le style de Leaves' Eyes reste le même, l'instrumental ne bouge pas. Quant à l'unique composition originale de ce disque, elle est sympathique sans être transcendante. Elina Siirala possède un joli timbre, plus grave et posé que celui de Liv. Mais l'orchestration sur "Edge of Steel", "Sacred Vow" et "Swords in Rock" - en tout point pareille à celle de 2015 - ne s'adapte pas à son timbre ni ne varie, laissant ainsi l'auditeur sur sa faim. A croire que l'enregistrement de l'EP s'est déroulé ainsi : Elina qui chante par-dessus un karaoké pendant que les autres membres font l'apéro dans la salle d'à côté.

Ne soyons pas mauvaise langue, cependant : l'ensemble est agréable et la voix d'Elina apporte une dimension intéressante aux compositions de Leaves' Eyes. Elle se fait délicate sur "Sacred Vow", précise sur "Swords in Rock" : on sent que cette nouvelle chanteuse est une pro dont le timbre ira sans doute à merveille avec les compositions futures de la formation. Il n'empêche que Fires In The North n'a, en tant que tel, pas grande valeur. Tant qu'à faire, à défaut de plusieurs titres originaux, on aurait préféré une reprise totale des anciens car là, si la voix d'Elina Siirala est tout à fait agréable, elle ne diffère pas assez de celle de Liv pour que la ré-interprétation soit vraiment pertinente.


Fires In The North n'est pas un mauvais EP, il est juste dispensable. Elina Siirala, quant à elle, n'a certainement pas mérité le mauvais accueil que lui ont réservé certains fans de la Leaves' Eyes. Dans Fires In The North, elle fait un travail honnête, qui donne envie de s'intéresser à la suite. En attendant, cet EP ne sert à rien d'autre qu'à avoir un aperçu de sa voix, il est sympathique mais ne rajoute rien à la discographie du groupe. Une sortie dispensable donc pour un groupe fragilisé dans ses fondations, offrande vaine pour calmer un public sceptique... et qui ne plaira sans doute qu'à ceux qui ont loupé la sortie de l'album précédent.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1