19469

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 13 mars 2024
Sa note : 17/20

LINE UP

-Leonidas Diamantopoulos
(tout)

Ont participé à l'enregistrement :

-César Moreira
(chant sur 7)

-Gabe Pietzrak
(guitare sur 7)

-Alexey Chichikaylo
(guitare sur 7)

TRACKLIST

1) Theurgia
2) Abyssaoth
3) Aesahaetter
4) Acephale
5) Lenore
6) Heptacletus
7) Melmoth

DISCOGRAPHIE

Theurgia (2024)

Thy Shining Curse - Theurgia
(2024) - death metal symphonique - Label : Vicisolum Productions



Dans la vie, il ne faut pas prendre tout pour acquis. Prenez par exemple, votre compréhension géographique. Thy Shining Curse est un groupe grec fondé à Pittsburgh (oui, celui des États-Unis d’Amérique). Dont les membres se prénomment Diamantopoulos (ok) mais également Pietzrak et Moreira (bug). Oh monde global, que me veux-tu ?!!

Passé cet instant de prosternation, ou de consternation, au choix, le chroniqueur vagabond se doit d’aller de l’avant. Rien de plus simple, suffit de faire tourner le disque Jeanine. Et renseigne-toi un peu sur la thématique parolière tant qu’à faire. La connexion aux êtres supérieurs, Celus et Celeucis (pures inventions de son auteur Leonidas) qui par la magie cherchent la voie d’accéder à l’Être Suprême. Ésotérisme, tiens-nous fort donc. Étonnamment, cela convient parfaitement à cette musique qu’il convient d’appeler death metal symphonique hautement chargé en orchestrations. Pensez SepticFlesh dans un premier temps, d’autant que l’origine cadastrale (avec toutes ses circonvolutions précédemment évoquées…) de l’entité cadre bien : Grèce. Cependant là où SepticFlesh écrase de sa puissance et de ses orchestrations depuis le début des années 2000, Thy Shining Curse opte pour une approche plus subtile, plus habillée.
Car Leonidas s’emploie à réellement recréer un orchestre dans sa globalité par l’entremise de ses arrangements, la musique étant particulièrement chargée en instrumentations dans ses moments les plus forts. Rien que l’intro-titre donne le ton. L’on attendrait presque un grand western grec à la Sergio Leone. Car oui, appels au classique faisant, les compositions possèdent une forte théâtralité. Et à ce titre peignent une approche à la Dimmu Borgir. Cependant, loin de se limiter à cette théâtralité, les riffs façonnent eux aussi le métamorphe. Très saccadés, complexes et débordant parfois de notes, voire complètement syncopés par instants, ils peuvent à l’occasion se muer en expédients proches de Deathspell Omega (le sortir du break à la quatrième minute de "Abyssaoth"). La batterie suit une course similaire, s’éloignant en quasi-permanence des facilités du poum-tchac.
Appuyant cette thèse de la surcharge des couches dès "Abyssaoth", la présence d’un break calme qui se voit bardé d’un saxo, l’orchestre ne semblant pas satisfaire tous les désirs du compositeur. Le plus épatant dans l’affaire, c’est que ça tient. Et putain de bien. "Abyssaoth" se révèle littéralement enthousiasmante avec sa ligne de claviers montants qui soutient le refrain. Peut-être trop enthousiasmante pour permettre à l’album de maintenir la qualité à ce niveau, pourtant toute la suite des chansons vient tutoyer vaillamment ce sommet. Car Thy Shining Curse a le don de trouver la ligne mélodique ou orchestrale qui fait vibrer. Quitte à en appeler à d’anciennes gloire, puisque le riff de claviers qui ouvre "Lenore" s’inspire ouvertement du Samael de Passage.
Et les riffs contribuent aussi, quoiqu'en retrait de ce déluge sonore.

En trente-six minutes seulement Thy Shining Curse en démontre autant que de nombreux groupes au cours de leur existence entière. Theurgia est un album imposant, grandiloquent dans tous les bons sens des termes. Sans ouvrir de nouvelle voie, il affirme une personnalité forte et surtout une capacité de composition hors norme, chapeau.





©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7