19375

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 30 novembre 2023
Sa note : 13/20

LINE UP

-Hal Microutsicos
(chant+guitare+programmation)

Ont participé à l'enregistrement :

-Kevin Muller
(chant sur 2)

-Sven de Caluwé
(chant sur 3)

-Enrico "Hater" Di Lorenzo
(chant sur 7)

-Patrick Bonvin
(guitare sur 6)

-Chris Kelly
(guitare sur 7)

-Giacomo Gastaldi
(basse)

TRACKLIST

1) Withered Suns Collapse
2) Bellows from the Aether
3) The Nefarious Hive
4) Ominous Grandeur
5) Lunar Scourge
6) Plagued Oblivion
7) Earthbore
8) The Dying Planet Weeps

DISCOGRAPHIE


Engulf - The Dying Planet Weeps



Projet solo de Hal Microutsicos (qui est un bon zicos), Engulf doit lui permettre de laisser s’exprimer la fibre la plus death présente en lui. Délaissant le black death de Blasphemous, son autre groupe officiel, Engulf s’engage dans une sorte de rétrospective du death metal (censément), couvrant le vieux comme le moderne.

Alors oui, c’est pas faux. La production sonne propre, pour autant pas clinique et demeure granuleuse comme à l’ancienne. Le chant (accompagné de multiples guests dont les apports ne sont pas évidents malheureusement) s’approche de l’écorché en faisant curieusement penser au chant de Chuck sur un Leprosy ou Spiritual Healing, et prend donc ses distances avec la coutume ancestrale caverneuse. C’est raccord avec une approche moderne des riffs. Relativement haut perchés, ils abordent des sentiers qu’il ne serait pas incongru de nommer dissonants. Modérément. De la dissonance modérée. Car si le discours mentionne à raison Gorguts et Ulcerate, il y adjoint le qualificatif « early ». Ça prend tout son sens quand on constate qu’effectivement nous demeurons loin des quasi odes à la dissonance que sont devenus ces groupes sur leurs dernières livraisons. Tout autant que Engulf ne peut prétendre à la maestria québéco-zélandaise. C’est compréhensible étant donné qu’un seul homme est à la manette, manette entichée d’une boîte à rythmes qui plus est. Si vous me lisez régulièrement (grand bien vous fasse et bravo), vous savez à quel point j’exècre les boîtes à rythmes mal faites, ou qui sonnent par trop synthétique.
Sachez que ce n’est pas le cas ici. Pour preuve ? Avant de lire la chose, je ne m’étais pas dit qu’il pouvait en s’agir d’une. Bon signe. Son enveloppe sonore possède un grain organique tout à fait approprié et sa programmation parvient à faire oublier qu’il n’y a point d’humain derrière un kit. De là ne viendra pas la pomme de discorde. Boîte à rythmes/batterie dont la prétention n’est pas à l’ultra-violence. Les blasts ne sont pas dominants et les coups sont là pour appuyer des chansons à la prévalence rythmique. Car le death metal rétrospectif de Engulf, plus que de partir dans une avalanche de riffs assassins privilégie la tentation rythmique que ses deux influences peuvent exercer. L’incartade de liaisons assez mélodiques permet de rendre le tout plutôt fluide et accessible à l’écoute. Ne craignez pas de sombrer dans une musique bruitiste. Ici la mélodie n’est pas totalement oubliée. Cela permet l’appréciation d’un album fort honnête dans son déroulé comme dans ses compos. Relativement linéaire et parfois prévisible, il n’arrive pas à prendre la bouffée d’oxygène supplémentaire pour prétendre à plus que la bonne honnêteté toutefois.


The Dying Planet Weeps pratique le death, mais un death à tendance moderne dans le sens où la rythmique prend une place prépondérante. Là où le lien avec le passé n’est pas rompu, c’est qu’il s’agit d’une prépondérance et non d’une absolue domination. Vous continuerez d’entendre des riffs fort corrects également. Et donc serez en mesure d’entendre un album de death metal appréciable.





©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2