4317

CHRONIQUE PAR ...

39
Pietro
Cette chronique a été mise en ligne le 01 juin 2021
Sa note : 9/20

LINE UP

-Al Fritsch
(chant+guitare+claviers…)

-Mark Mangold
(claviers+chant)

+

-Jon Bivona
(guitare)

TRACKLIST

1)Fools Game
2)I Found Someone
3)Dreams Will Come
4)Try 2 Let Go (FukUUp)
5)Don’t You Know
6)Drivin' Wheel
7)Maybe It's Love
8)Hard Way Home
9)If This Is Love
10)Think of Love
11)Hard to Hold
12)Look at What You Got
13)Hold On (Hands Around Your Heart)
14)Stronger
15)Real Life
16)Love Has No Pride
17)Always and Forever (Godz)

DISCOGRAPHIE


Drive She Said - Dreams Will Come
(2010) - hard FM AOR - Label : AOR Heaven




Enfin ! Drive, She Said revient sur le devant de la scène et sort enfin la première compilation de sa carrière ! Et ce n’est pas tout, le groupe a pensé à ses fans et a enregistré deux nouvelles chansons pour l’occasion, ainsi que des nouvelles versions de titres composés à l'origine pour d’autres ! Excitant, non ?
Comment ça vous ne connaissez pas Drive, She Said ? Et bien, à vrai dire moi non plus.



Ce groupe, qui est en fait plutôt un duo, existe pourtant depuis la fin des années 80. Un premier album date de 1989, et la discographie du groupe en comporte quand même six. Après un passage obligé chez Frontiers Records, Drive, She Said signe avec le label AOR Heaven et sort en 2010 ce Dreams Will Come qui comme son nom complet l’indique est un « best of and more ». « Best of » car il renferme des réenregistrements des meilleurs titres du groupe; « and more » car le groupe a donc rajouté quatre titres inédits. Le disque commence d’ailleurs par ces nouveaux titres, au premier rang desquels on trouve deux titres composés par le duo Fritsch-Mangold pour d’autres artistes : en l’occurrence Michael Bolton et Cher. Et oui, vous ne vous attendiez quand même pas à Slayer et Cannibal Corpse ?

"Fool’s Game" et "I Found Someone", tout comme les nouveaux titres "Dreams Will Come" et "Try 2 Let Go (FukUUp)", ne dénotent pas du tout au milieu des autres compositions de Drive, She Said. On baigne en effet ici dans un AOR particulièrement cliché et mou, à la limite de la pop voire de ce qu’en France on appelle la Variété. Claviers sirupeux, guitares discrètes et voix cajoleuse haut perchée sont au programme. Un véritable océan de soupe tiédasse difficile à avaler d’un coup sans frôler l’indigestion, du haut de ses 17 titres et 73 minutes de long. Quelques rares morceaux surnagent, comme par hasard les plus rapides et énergiques. On peut citer "Drivin' Wheel" et son refrain qui rappelle fortement "The Time Warp", chanson extraite du film culte Rocky Horror Picture Show ! "Hard Way Home" se démarque lui aussi, réussissant malgré les clichés dans lesquels il baigne à être assez accrocheur et entrainant.


La musique de Drive, She Said est particulièrement datée en 2010, même si ce genre de produit est bien entendu destiné à un public bien précis et pas spécialement jeune, mais plutôt nostalgique d’une époque (les années 80) où les claviers et les permanentes faisaient bon ménage. A l’époque c’était moderne, entre temps un concept a été inventé : le kitsch.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5