19569

CHRONIQUE PAR ...

100
Merci foule fête
Cette chronique a été mise en ligne le 01 juillet 2024
Sa note : 15/20

LINE UP

-Mario Klausner
(chant+basse)

-Werner Freinbichler
(guitare)

-Gerald "Gerry" Huber-Weiderbauer
(guitare)

A participé à l’enregistrement :

-Mike "Endtime" Gröger
(batterie)

TRACKLIST

1) Prologue
2) Slow-Motion Hell
3) Native Devotion
4) 4891
5) Cosmic Grave
6) Doomsday Odyssey
7) Crisis Complete
8) Idols of Gold
9) Shades of Death
10) Crawling Hate
11) Dead Cold Triumph
12) Epilogue

DISCOGRAPHIE


Collapse 7 - Doomsday Odyssey



Imaginer des membres de Pungent Stench échanger leur death punk sado maso contre du death metal mélodique n’allait pas nécessairement de soi. C’est pourtant ce qu’a fait le bassiste Mario Klausner en activant Collapse 7, aidé de Martin Schirenc à la production, ainsi que d’anciens collègues avec qui il traînait depuis dix ans. Doomsday Odyssey est le troisième long format d’un collectif qui semble avoir trouvé ses marques.

Les intentions sont annoncées dès le premier véritable morceau, après quelques samples vaguement inquiétants en prélude. Riff saccadé sur tempo rapide, son gras-grésillant rappelant l’école suédoise, en un poil moins abrasif : l’entame de "Slow-Motion Hell" est énergique, à peine contredite par un ralentissement introduisant un court passage parlé et surtout une exquise variation mélodique qui irrigue toute la seconde moitié. Le chant caverneux achève de rapprocher cette occurrence et les suivantes de ce que proposait Edge of Sanity, sans doute le projet le plus abouti de Dan Swanö, le Vishnou d'Örebro.
La plupart des compositions sont déclinées sur le même mode opératoire, au risque parfois de lasser faute de thème marquant, telles "Crisis Complete" bénéficiant cependant d’un rare solo harmonisé, la linéaire "Cosmic Grave" ou la transparente "Shades of Death". Heureusement, les Autrichiens trouvent le motif accrocheur à plusieurs reprises, sur "Idols of Gold" avec son introduction soignée et sa variation mélodique (un peu courte) idéalement lancée par un intrigant passage chuchoté, la chanson-titre encadrée par deux séries d’arpèges acoustiques inhabituels - la tendance étant plutôt au démarrage pied au plancher et à l’absence de fioritures – ou encore " Dead Cold Triumph" amorcé dans des dispositions similaires et dont la modulation aurait mérité d’être développée. Sur "Crawling Hate", les Autrichiens osent un très léger hors piste en assénant un motif épileptique et une rythmique syncopée évoquant une rencontre entre Gojira et Pestilence, avant d’enchaîner sur des harmonies dignes du Voivod eighties. Un déficit de cohésion entre ces différents éléments empêche de s’enthousiasmer complètement, malgré une impression plaisante.
Un brin de puissance supplémentaire n’aurait pas nui non plus, carence due à une batterie sous mixée et des lignes vocales qui, elles, varient peu - adieu refrains mémorables. Néanmoins la production reste d’une tenue respectable, améliorée depuis le deuxième LP Supernova Overdrive de 2007 et d’autant plus remarquable que l’album est sorti sur un modeste label local, suite à la rupture du contrat par Napalm Records peu de temps après la sortie du premier long jeu, Deep Silence, en 2004. Dans ces conditions, il convient de saluer la réussite d’un titre comme "Native Devotion", lancé par des guitares expressives qui infusent une tension se libérant sur un refrain percutant, avant de s’épanouir via un solo brodant joliment autour du thème principal.


Doomsday Odyssey, c’est robuste. Les morceaux sont tendus, la mélodie est soignée, l’agressivité préservée. Sur les traces des maîtres suédois du death metal mélodique, Edge of Sanity en tête, Collapse 7 délivre une œuvre qui ne révolutionnera pas le genre mais ne fera pas tache non plus, le savoir-faire du trio augmenté y trouvant sa meilleure expression.



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4