19468

CHRONIQUE PAR ...

21
Wineyard
Cette chronique a été mise en ligne le 12 mars 2024
Sa note : 15/20

LINE UP

-Ormr
(chant)

-Atyr
(guitare)

-Steinar Aven
(guitare)

-Svein-Ivar "Sveinr" Sarassen
(basse)

-Erik Renton
(batterie)

TRACKLIST

1) Det stormer i Norge
2) Vandring i elver av blod

3) En poesende eim i vinden
4) Oeyne i natten
5) Forbannet vaere
6) Helvete kjenner alt, selv naar attaken har lagt seg
7) En gammel kriger trosser vind og vaer
8) Gudsforlatt
9) Elvedjuvet
10) I moerke skip innover

DISCOGRAPHIE


Nattverd - I Helvetes Forakt
(2023) - black metal - Label : Soulseller Records



Tiens, je parlais de régression mentale dans une chronique récente à propos de mon envie subite de Type O Negative. La régression est revenue, pas pour Type O ni pour un groupe en particulier, mais pour un genre qui nettoie mes vieilles oreilles de daron du metal extrême des premières heures : le black metal, sans vraie fioriture, bien glacé mais un minimum mélodique, sans grand artifice, mais d’une efficacité diabolique. Alors je me suis mis en quête d’une proie. Où pouvais-je la trouver si ce n’était dans l’antre du démon, à Bergen ? Le cahier des charges était clair, il me fallait du black droit comme un « I », sans excès de blasts, avec une voix qui assure et un minimum d’accroche sur la première écoute, avec quelque chose qui vienne me chercher. Et j’ai trouvé I Helvetes Forakt, dernier album en date de Nattverd.

Vous y croyez, vous, à ce que je viens de débiter ? C’est des conneries. Je n’ai rien cherché du tout, ni en Norvège, ni ailleurs. Le seul truc vrai, c’est l’envie soudaine d’une musique pas trop cérébrale et surtout très black metal. Et c’est Nattverd qui est venu à moi, pas l’inverse. Ce n’est pas un premier couteau, mais un très bon second, qui n’invente rien mais surfe sur des acquis monstrueux. Le concept d’originalité ou d’avant-gardisme est à bannir, rien ne prédestine le groupe au-devant de la scène, leur piste a été défrichée depuis bien longtemps par Dissection avec plus de reconnaissance, ou par Kampfar plus récemment, pour rester dans les mêmes registres. Un black pur, pas d’une violence extrême, pas d’une rapidité impressionnante, mais qui malgré tout s’est adapté à son époque. Musicalement sans faille, mélodiquement très intéressant, une voix sans reproche.
J’ai l’impression de vendre du rêve avec mes « pas ceci », « pas cela », même moi cela ne me ferait pas envie quand je me relis. Et pourtant, qu’est-ce qui explique que j’aie autant de plaisir à écouter ce I Helvetes Forakt ? Je vais devoir faire usage de métaphore : quand on passe un mois aux USA ou en Asie, qu’est-ce que l’on a envie de manger au retour, nous, les petits Frouzes ? Soit un saucisson, soit un camembert ou équivalent, n’est-ce pas ? Nattverd, c’est le syndrome du saucisson, une réalité pas originale, on peut en manger tous les jours, mais quand on en est privé, cela vous tire les larmes aux retrouvailles tellement c’est jouissif. Un mets simple, commun mais bon, qui évoque des souvenirs de bonheur, de joie primaire. C’est ce que cela m’a fait, ce Nattverd, j’ai eu envie de bouger mes vieilles vertèbres, et d’écouter ce black presque « old school » en boucle. C’est donc ce que j’ai fait, quelques jours durant.


Tout ça pour ça ? Mais non, voyons, vous me connaissez mieux que cela, depuis le temps. J’ai eu un vrai bon moment de kiff très simple, comme un repas entre amis à la bonne franquette. Je me suis rappelé mes premiers émois nés du metal noir, et ce petit bonheur indicible lorsque je décelais un peu de lumière dans un brouhaha désarticulé. I Helvetes Forakt est émaillé de brillance, pas évidente au premier abord, mais qui finit par s’imposer à force de persévérance. C’est sûr, l’eau tiède n’a pas été inventée là, mais qu’est-ce que ce fut bon de se vider ainsi l’esprit éparpillé par tant de sous-genres et de le recentrer vers l’essence norvégienne. Efficace.





©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4