19459

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 06 mars 2024
Sa note : 15/20

LINE UP

-Eddy Jaber
(tout)

TRACKLIST

1) In Front of the Mirror
2) The Trap of Rhetoric Virtue
3) Sin of Intelligence
4) Fall of Denial
5) Mourning of Emancipation
6) The Absolute Relativism Anthem
7) Plague of Social God

DISCOGRAPHIE


Nefarious Mash - In Memory of Your Hopes
(2024) - black metal avant-garde - Label : Wormholedeath



Si vous souhaitez vous renseigner sur Nefarious Mash, il est fort probable que votre chemin croise la photo mise en avant sur metal-archives.com. Vous comprendrez alors immédiatement que le bonhomme derrière le projet n’est pas le péquin moyen du black metal vivant dans sa forêt en noir et blanc. Classieux et savamment apprêté, il dégage une prestance improbable en comparaison des clichés fréquemment entretenus par le genre lui-même. Dès lors, la question de la voie choisie par le black metal de cette entité grenobloise prend une orientation plus claire : moderne ou expérimentale, mais certainement pas classique.

Bingo. Avant-garde, dissonances, influences jazz, tous les qualificatifs sont utilisés dans la description de la fiche promo. Et fort à raison tant ces termes s’appliquent pertinemment aux chansons proposées. Pour une fois que les épithètes guindés ne sont pas un simple nuage de mots-clés destinés à ressortir dans les recherches. L’étape suivante de la confirmation par la musique vient en seconde épreuve, et d’une difficulté toute autre. Sachez donc que oui avant-garde, oui dissonant et oui touches jazz. Deathspell Omega ? Pas vraiment. Ved Buens Ende, Fleurety ? Déjà plus. Ajoutez dans le mixeur Virus (totalement incompris sur nos terres), émanation nettement plus rock de Ved Buens Ende. Nefarious Mash s’entiche donc de références sinon populaires, à tout le moins légendaires pour quiconque traîne ses guêtres dans le black metal depuis de longues années. Il en use avec talent pour composer des suites nerveuses qui s’essaient seulement une fois à la longueur via l’excellente "Sin of Intelligence", bardée d’un refrain clair hypnotique dans son genre et d'un final apocalyptique grimpant en saturation. Pour le reste, les titres se contentent de fricoter avec les trois-quatre minutes sans oser franchement les dépasser. Approche étonnante et pour ainsi dire, rafraîchissante de l’exercice expérimental qui dans le metal peut avoir une tendance facile à s’étaler, comme si les idées se mesuraient en quantité et non en qualité.
Instrumentalement fort solide pour un premier méfait, In Memory of Your Hopes convainc son auditorat de sa pertinence dans le paysage black metal. Si sa personnalité est marquée, elle ne dégage pas encore une aura unique. Les influences sont en voie de digestion bien qu’elles ne libèrent pas totalement de leur tutelle Eddy Jaber. Sauf que pour une fois, les influences audibles étant de suffisamment rares occurrences dans la scène, difficile de réellement cracher dans la soupe et crier au scandale de la redite. Le courant musical exploré demeure peu balisé et s’est ainsi un certain vent de fraîcheur qui vient caresser nos pores. En fait, depuis la perte de mode de la dissonance avec le déclin de Deathspell Omega, cette arrivée fait du bien, apportant une pratique, qui certes n’avait plus de sens dans ses utilisations extrêmes, à même de créer de la mélopée agréable. La dissonance agréable, si l’on en vient à écrire ceci d'une sortie, c’est probablement qu’elle comporte en elle un niveau plus que décent. Cela se vérifie dans le cas présent. Car si In Memory of Your Hopes n’est certainement pas un album facile, il n’est pour autant pas inaccessible. Le dosage équilibré entre syncope et accrocs sonores d’un côté, et mélodies (car oui, elles ne sont pas totalement oubliées) de l’autre génère un album dont le tout se préfère à l’individualité de ses chansons, qui appelle à la réécoute.


Un titre comme "Sin of Intelligence" donne espoir pour un prochain effort d’encore plus grande qualité. En affinant ses compositions, ses capacités techniques tout en affirmant sa personnalité, Nefarious Mash a le potentiel de taquiner l’excellence. En l’état actuel des choses ce premier disque est très bon, et contentera à n’en point douter les amateurs de black tordu.

Remarquez pour info que nous avons parlé d’un album datant de 2022, initialement distribué en indépendant, redevenu promo par l’entremise d’une ressortie sur label. Il n’est donc pas impossible d’avoir un successeur prochainement.






©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7