19443

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 13 février 2024
Sa note : 13/20

LINE UP

-Lenny "B." Breuss
(chant+guitare)

-Florian "Flo Dee" Dehn
(guitare)

-"Exx" Tom Liebing
(basse)

-Nico "R." Remann
(batterie)

TRACKLIST

1) Leave Nothing Behind
2) I Witness
3) I Am the One
4) New Flame
5) Burning Pieces
6) Sound and Fury
7) Love & Reality
8) Bluedeep
9) Disco Nnection
10) You Make Me Feel (Nothing)
11) Feel the Storm
12) Little Stone

DISCOGRAPHIE


Dust Bolt - Sound & Fury
(2024) - thrash metal un peu heavy - Label : AFM Records



Dust Bolt a offert deux pépites furieuses de thrash metal old school que sont Awake The Riot et Mass Confusion. Après un Trapped In Chaos bien moins marquant en 2019, cela faisait cinq ans que l’on n’avait pas eu de nouvelle production des Allemands. Avec la pandémie, leur chanteur-guitariste s’est décidé à sortir du carcan du thrash pur et à assumer une voix claire plutôt qu’hurlée. Voilà donc ce nouvel album, Sound & Fury, annoncé comme celui du changement. Était-ce une bonne idée ?

Dust Bolt n’est plus le même. Leur musique a toujours cette teinte old school, mais le virage est pris vers le heavy thrash ("I’m the one", "Burning Pieces"). Sachant que les points forts du groupe étaient la vitesse, la rage et ce chant revendicatif aux relents hardcore, était-ce une bonne idée ? Le changement principal est cette quasi-omniprésence du chant clair. Or, Lenny Breuss n’est pas un très bon chanteur (même s’il a progressé depuis ses débuts) et cela s’entend. Il n’est pas rare qu’on le sente forcer sur ses cordes vocales. Ça manque de grain et de coffre pour convaincre. Son chant hurlé était un atout de par sa hargne et une énergie désormais moins présents. Et avec lui, c’est le groupe entier qui a perdu sa fougue. Certes, parfois ça va vite, mais ça ne risque pas de vous décoiffer. Tout se traîne un peu. Difficile d’imaginer les fans de la première heure apprécier cette offrande.
Les Allemands gardent quand même leur science des riffs. Ces derniers apportent un peu de vélocité. Le tout se noie parfois dans des envies de mélodies peu judicieuses. C’est flagrant sur le premier titre ("Leave Nothing Behind") qui commence de façon autoritaire avant de nous proposer un refrain trop mélodique pour être honnête. On aurait pu imaginer cette évolution du groupe vers quelque chose de plus personnel (et de peut-être plus moderne). Ce n’est pas évident non plus, même si la deuxième partie de l’album réserve quelques surprises ("Sound & Fury" sonne plus actuel avec des relents indus, "Disco Nnection" veut vous faire danser, "You Make Me Feel (Nothing)" marque par sa lourdeur et son ambiance malsaine…). Clairement, le groupe se cherche mais ne s’est pas encore trouvé. Toujours est-il que le mot d’ordre est : moins vite et plus mélodique. Le son de l'album semble aussi un peu léger. Comme le chant, ça manque de puissance et de tranchant.


Dust Bolt est en pleine mue. Moins rageur, l’ensemble se laisse écouter, mais il manque la flamme et surtout un chant digne de ce nom pour transformer leur musique en quelque chose de plus passionnant. À voir comment les Allemands évolueront, car cet album de transition peine à convaincre.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3