19425

CHRONIQUE PAR ...

106
Belzaran
Cette chronique a été mise en ligne le 01 février 2024
Sa note : 14/20

LINE UP

-R-wan
(chant+guitare)

-Tinar
(guitare)

-Zag
(basse)

-Tarzan
(batterie)

TRACKLIST

1) Intro
2) Let Me Go
3) A Song for People Who Hate Punk Rock and Country Side
4) Be Free
5) Lost In Your Bullshit
6) Killing Time
7) Walk In Silence
8) That Spread
9) With The Fairies
10) Take A Step Back
11) Let Things Happen

DISCOGRAPHIE


Heads Up - The Way Of The Cure
(2024) - punk - Label : M & O Music



Depuis deux ans, je suis en plein revival punk-rock. J’ai toujours aimé en écouter, mais quelques productions de qualité m’ont relancé dans le mood et c’est avec plaisir que j’ai reçu l’album de Heads Up, un groupe français qui plus est. Leur album The Way of The Cure (rien à voir avec le groupe The Cure musicalement, je précise) est parfait pour donner une pêche d’enfer… et un brin de nostalgie ?

Il ne faut pas chercher l’originalité chez Heads Up. Héritiers d’un punk rock des années quatre-vingt-dix, ils ne tentent pas de faire évoluer la formule ou d’y apporter une touche de modernité. Dans la continuité des grands anciens, ils ont cependant une fraîcheur que ces derniers ont (souvent) perdue. On peut trouver des similitudes avec des formations récentes comme Chaser (qui est plus « propre » cependant), mais l’album a quand même un goût de fin de siècle (le vingtième en l’occurrence). Le fantôme de NoFX plane aussi sur des compos. On pense aussi parfois à Blink-182 ou The Burning Heads et à plein d'autres trucs du même acabit. C’est un punk-rock bourré de mélodies qui nous est offert sur un plateau. Les nostalgiques pas trop aigris seront ravis de l’offrande. Voilà une belle occasion de revivre sa jeunesse.
Si The Way of the Cure est très inspiré par d’autres, est-il réussi pour autant ? Plutôt, oui. Les morceaux sont pêchus, pleins de leads de guitare efficaces et les lignes de chant font mouche. Comme marque de fabrique perso, on notera quelques breaks façon ska ici ou là qui donnent une coloration différente. La voix reste cependant le point faible de la formation. Très calibrée pour le style, on ne peut pas blâmer l’intention et l’énergie, mais les faussetés sont trop présentes. Dès qu’il faut tenir une note, ça fait mal. On finit par les oublier et l’amateur de punk-rock est rompu à l’exercice. Mais c’est dommage, car avec peu de mieux, ça pourrait changer beaucoup. D’autant plus que les chœurs sont eux très réussis et percutants.


Cet album d’Heads Up semble réservé aux nostalgiques. Pour ces derniers, voilà un album de qualité, qui comporte même un tube ("A Song For People Who Hate Punk Rock And Country Side") et aucune baisse d’intensité. Un bel effort à soutenir pour les amateurs du genre.






©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3