19410

CHRONIQUE PAR ...

97
Winter
Cette chronique a été mise en ligne le 13 janvier 2024
Sa note : 17/20

LINE UP

-Sans-Visage
(tout)

TRACKLIST

1) Prisquam
2) Le départ
3) Les deuss
4) L'homélie du crapaud
5) Du haut de la tour
6) Armorique

DISCOGRAPHIE

Le départ (2023)

Prieuré - Le départ
(2023) - black metal - Label : Altare Productions



-Chaque nuit, je rêve de moines fantômes, près d’une falaise. Ils habitent un petit édifice. Un...
-Un prieuré ?
-Oui, voilà, un prieuré. De grandes rafales d’un vent qui hurle le font vaciller, ce prieuré. Alors je m’en approche. Bizarrement, le vent ne m’affecte pas. Jusqu’à ce comprenne pourquoi. C’est à l’intérieur que la tempête se déchaîne, pas à l’extérieur.
-Avez-vous peur ou vous sentez-vous attiré par l’endroit ?
-Les deuss, docteur. Les deuss.

Prieuré fait partie de la horde toujours plus importante de groupes exprimant leur black metal dans la langue de Molière. Corolaire : avant la première écoute, on sait déjà (un peu) à quoi s’attendre. Une atmosphère de désenchantement et de décrépitude va envahir la pièce et un soin particulier va être apporté au texte (sinon, autant hurler en anglais, non ?). Si je ne peux ni confirmer ni infirmer la qualité des lyrics (par contre moi je donne dans l’anglicisme, vous ne m’en voudrez pas ?), au vu de la musique développée par le sieur Sans-Visage (j'ai chargé MFF de trouver sa véritable identité), j’imagine des paroles poétiques mais crues, pourquoi pas rabelaisiennes. Des paroles portant en elles détresse, mélancolie, fiel et roses. Bref, et ce n’est pas étonnant, j’imagine des paroles à l’image de la musique de cet excellent premier album que s’avère être Le départ. Un peu à l’instar d'Au Champ des Morts, Prieuré s’est, à mon avis, construit, sur un terreau trve black, mais a évolué vers quelque chose de plus mélodique, de plus mélancolique également, mais de tout aussi intense. Et de plus riche que ce qu’une première écoute de l’œuvre pourrait faire croire. Au fur et à mesure de notre immersion dans cet univers breton d’un autre temps, nous remarquons la finesse des compositions et la multiplicité des interventions des guitares leads.
Sans Visage se permet même d’ajouter des chœurs de-ci, de-là. Mais pas n’importe quels chœurs : ils possèdent autant de réverbe que les aboiements du maître de cérémonie et, chose assez originale, ils s’avèrent être, eux également, des aboiements. Ils ne confèrent donc pas plus de solennité à l’ensemble, comme c’est souvent le cas, ils le rendent plus intense. L’intensité de cette œuvre est d’ailleurs sa principale force. Que ce soit en mode ultra-explosif, comme sur un "Du haut de la tour" un chouia punkisant - ce solo « rock’n’roll » et les scansions punk qui s’ensuivent sont très bien vues - ou en mode presque doom sur "Les deuss", la force que Sans-Visage inculque à ses vocaux fait que la tension est toujours présente, indépendamment du tempo. Sur les cinq vrais titres que contient l’album - l’intro, assez anecdotique, a pour seul mérite de nous faire savoir que les guitares vont tenir un rôle prépondérant, et pas uniquement pour leur apport rythmique - on ne trouvera aucun faux pas. Le travail des guitares sur "Les deuss" s’avère particulièrement intéressant, "L’homélie du crapaud", plus classique dans son approche, est un véritable brûlot, mais tous les titres méritent votre attention et lorsque, tel Enslaved finissant son premier album avec "Norvegr", Sans Visage-clôt sa représentation sur les dernières notes d’ "Armorique", l’envie de repartir illico est très forte.


Le départ a la colère élégante. Le premier effort longue durée de Sans-Visage sous l’appellation Prieuré est un réel bonheur. Extrêmement bien composé, l’album concilie à merveille force brute et impact poétique. Il s’agit clairement d’un des meilleurs albums de black metal, français et international, de l’année. Bravo.





©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Latex Dresses for Prom,Latex catsuits in the goth subculture latex clothes The potential dangers of overheating and dehydration while wearing latex catsuits,The ethics of wearing and producing latex clothing sexy latex clothing
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5