6024

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 06 juin 2013
Sa note : 11/20

LINE UP

-Sina
(tout)

TRACKLIST

1) The Ahriman Wizard
2) Call of the Mountain Battle
3) Darkness All Over the World
4) Kamarikan (Daevas Korp)
5) Night Sentinel
6) Realm of Cadaver Sovereign
7) Vortex of Empty Cosmos

DISCOGRAPHIE

Kamarikan (2013)
Temple of Daevas (2014)

From the Vastland - Kamarikan
(2013) - black metal - Label : Indie Recordings



Chronique un peu spéciale qui s'annonce puisque pour la première fois sur les Eternels, voici un groupe de black metal iranien. Oui, il faut aller en Iran chercher ce représentant du metal noir dont on aurait pu affirmer l'origine norvégienne basé sur le son et les compositions. Bien sûr, on s'en tiendra à la musique, mais il ne faudra pas oublier l'abnégation et surtout les moyens dont doit faire preuve (j'imagine) une personne résidant en Iran pour faire du black metal.

Commençons par le plus évident, si on met de côté la boîte à rythme qui sert de batterie (ou alors, c'est sacrément mal enregistré), le reste de la production est foutrement honnête. Les guitares ont un grain typiquement glacial norvégien bien que trop synthétique, le chant même si un peu en retrait souffle le râclage si familier et la basse avec une discrétion prévisible arrive à faire entendre ses coups de butoir. Bref, pour une réalisation faite seul dans son coin dans des conditions a priori proches du secret, on ne peut que saluer le résultat obtenu. N'allez évidemment pas comparer tout ça aux plus grosses productions actuelles, on notera seulement que le son se marie très bien avec la musique proposée, sans trop la dénaturer. Les compositions sont simples et vont à l'essentiel. On note çà et là des variations de rythmes pour proposer autre chose que du blast systématique, et c'est très bien. Les riffs sont tous très classiques et on entendra immanquablement Dark Funeral ou MayheM ou une tripotée d'autre groupes scandinaves du genre. Le souffle se veut froid donc, mais également épique avec quelques montées en puissance et des bruits d'ambiance.
Si From the Vastland ne surprend aucunement par ses compositions, il surprend plus par leur qualité. Difficile de crier au scandale à l'écoute des chansons proposées. Les riffs, s'ils sont impeccablement communs sont bien faits et correctement exécutés. Le chant s'inscrit dans la même lignée, avec aucun timbre particulier, il soutient vaillamment l'esprit black metal. Ce qui peut faire sortir From the Vastland du reste de la meute, c'est son utilisation des arpèges pour créer ou renforcer une ambiance mortuaire. Rien de quoi retourner mémé dans sa tombe mais l'intention est louable et aère l'album. Il y a par contre une grosse déception : on n'entend rien d'iranien dans tout ceci. Peut-être est-ce une volonté de l'auteur que de respecter au plus près les traditions norvégiennes, mais il s'est clairement louper à oublier ce détail qui rend un Orphaned Land israélien si attachant. Il faut alors se poser la question du pourquoi on écoute un tel album. Clairement pas pour découvrir de nouvelles sensations tant celles-ci sont déjà connues. Pour ouvrir son champ des possibles surtout et soutenir une scène à peine naissante.


Voilà le dilemme proposé par From the Vastland. Comme tout pionnier, il paye les pots cassés. Comme tout pionnier d'un pays, il part sur de l'existant. La séparation du grand frère étalon n'interviendra que plus tard. L'envie de donner un coup de pouce à une personne qui doit certainement se battre pour faire ce qu'un groupe peut maintenant produire dans sa chambre pousse à la gentillesse, mais ce n'est pas ce dont le lecteur a besoin, et probablement pas ce que ce fan acharné souhaiterait. Donc regardez cet album comme une curiosité géographique et profitez-en pour suivre le groupe afin de voir ce que donnera l'évolution du black metal iranien. Vous aurez en plus l'impression de faire parti d'un cercle très restreint de spécialistes.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5