17044

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 12 juin 2015
Sa note : 11/20

LINE UP

-Sina
(tout)

TRACKLIST

1) Ancient Glory
2) Wrath of Aeshma
3) Nightly Praise of Seventh Guardian
4) Kamak
5) Davalpa
6) Temple of Daevas
7) Alborz Rising
8) Djahl, the Vicious Wizard

DISCOGRAPHIE

Kamarikan (2013)
Temple of Daevas (2014)

From the Vastland - Temple of Daevas
(2014) - black metal - Label : Non Serviam Records



En général, en tant que chroniqueur on choisit ses albums selon nos groupes de prédilection, nos attirances du moment, nos sensibilités musicales ou un besoin de nouveauté. Il demeure une autre catégorie, plus rare : la volonté de découvrir et/ou faire découvrir de nouveaux pays sur la scène metal (ce qui fut déjà le cas ici). L'Iran est un cas encore plus attirant à ce sujet puisqu'il ne s'agit pas franchement d'un pays à la longue tradition sidérurgiste, ni à l'ouverture d'esprit hautement compatible avec l'hébergement de troupes de metal.

From the Vastland fait donc partie des groupes de cette trempe, celle qui ose vraiment. Être un black metalleux en Iran est très probablement tout à fait autre chose qu'être en mal de sensations fortes sur le territoire européen. Cela souligne une volonté, une envie de faire de la musique forcément énorme. Cela présage aussi de moyens faibles ou de qualités purement musicales pas forcément exceptionnelles. Que vous soyez rassurés, les moyens ne sont certes pas géniaux, mais honnêtes et la qualité musicale est suffisante pour rassasier le curieux que vous êtes. Quid de la musique ? From the Vastland se déchaîne dans du black metal cru, froid et plutôt brutal. S'il ne dédaigne pas se calmer, la tendance générale est quand même au blast beat. Les riffs sont très souvent supersoniques et c'est d'un black metal sur les traces de Frozen Shadows que From the Vastland accouche. Référence sympathique et elle-même inspirée des grands Anciens de Norvège, elle dénote toutefois un manque d'originalité ou de personnalité.
C'est malheureusement l'un des écueils communs des groupes de metal de pays exotiques, ils sont en général très classiques dans leur application des manuels. From the Vastland n'échappe pas à la règle et s'il se permet une guitare orientalisante sur l'introduction, cela ne va guère plus loin. Ne vous attendez pas à deviner la provenance géographique du groupe à partir des chansons que vous entendrez. La parole est plutôt au classicisme et au caractère nordique du black. S'il est difficile d'en vouloir à ce titre à Sina, maître unique à penser, on peut s'en agacer. Car l'air de rien, il s'agit du troisième album du bonhomme et le fait de venir d'Iran ne doit pas servir de passe-droit pour présenter un disque trop sage dans ses orientations, ses essais, son horizon. C'est d'autant plus dommage que la culture différente dans laquelle baigne From the Vastland pourrait ouvrir de nouvelles portes au black metal. Melechesh a bien tracé sa voie dans le metal mésopotamien, From the Vastland aurait pu inaugurer quelque chose de plus... perse.


Tant pis, on se contentera d'un album très classique, bien évidemment à la production correcte mais perfectible et aux idées propres mais sans génie apparent.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7