5176

CHRONIQUE PAR ...

87
Malice
Cette chronique a été mise en ligne le 30 avril 2012
Sa note : 16/20

LINE UP

-Goz
(chant)

-Frah
(chant)

-Samara
(chant)

-CC
(guitare)

-Steve
(claviers)

-Mandris
(basse)

-Ion
(batterie)

TRACKLIST

1) Let's Bang
2)
I'm Picky
3) Brunette Localicious
4) I'm a Lady
5) Sex Ball
6) My Name is Stain
7) Shiza Radio
8) Run Run Run
9) Dancing Dead
10) Reset-After-All
11)
Old School Rocka
12) Palabra Mi Amor

DISCOGRAPHIE


Shaka Ponk - The Geeks And The Jerkin' Socks
(2011) - rock barré electro - Label : Tôt ou Tard



Après la sortie de Bad Porn Movie Trax, Shaka Ponk se vit renforcé par une nouvelle voix : celle de la charmante Sam. Puis - parce qu'il n'y avait aucune raison de s'arrêter alors qu'on est en si bon chemin - nos gais lurons sortirent un nouvel album fin 2011, nommé The Geeks And The Jerkin' Socks. Avec un public toujours plus croissant, on aurait pu s'attendre à ce que le groupe se laisse aller à la facilité et la paresse : hé bien, pour notre plus grand plaisir... la réponse est non !

Par bien des aspects, The Geeks And The Jerkin' Socks est plus travaillé que son prédécesseur : là où Bad Porn Movie Trax donnait dans tous les genre, passant de la techno au hard rock sans aucune transition, le groupe a préféré se recentrer sur un rock  varié et énergique qui leur réussit mieux, avec pour résultat un pur concentré d'énergie, plus cohérent et moins bordélique que son prédécesseur. Les chansons se montrent également moins prévisibles qu'avant, bien que cela reste un point faible du groupe : "My Name Is Stain" et "Shiza Radio" sont sans doute les tracks que l'on "comprend" le plus vite, avec une petite intro que l'on retrouvera un peu partout au fil des chansons. C'est également le cas des deux premières pistes, qui sont néanmoins sauvées par leur énergie ("Let's Bang" est absolument irrésistible, de même que le refrain de "I'm Picky").
Autre point fort de The Geeks And The Jerkin' Socks : cet album ne s'essouffle presque jamais (le temps de pièces plus calmes comme "My Name is Srain" et "Dancing Dead") et parvient même à se bonifier avec le temps ! La présence de la nouvelle chanteuse contribue sans doute à cette impression : loin d'être la "minette-du-groupe", Sam apporte un nouveau son et une nouvelle dynamique à l'ensemble, comme sur le très sympathique "Sex Ball". Mais la force de l'album se trouve sur ces dernières pistes : "Old School Rocka" et le très surprenant "Palabra Mi Amor", en duo avec Bertrand Cantat. On y retrouve des refrains qui risquent de ne plus vous quitter une fois entendus, de même que cette fameuse énergie contagieuse qui vous donne l'impression de pouvoir soulever des montagnes. Le côté "expérimental" du groupe y est également présent, avec une partie de rap à la fin de "Old School Rocka" et d'autres petits détails qui prouvent le soin du groupe.


Loin de se reposer sur leurs lauriers, les six excités formant Shaka Ponk nous livrent un album totalement survolté, au niveau plus-qu'acceptable comparé aux autres du genre et à la production impeccable. Sans être une révolution musicale, The Geeks And The Jerkin' Socks est un pas de plus vers une musique plus intelligente et variée. Après avoir écouté un tel concentré de bonne humeur, une seule question se pose : à quand le prochain et surtout : « c'est quand qu'ils passent dans ma ville » ?


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2