Aborted

Entretien avec Sven de Caluwé - le 08 mai 2014

67
Silverbard

Une interview de




Aborted_20140508

L'ami Silverbard, aidé de quelques questions de son acolyte Dommedag est parti à l'assaut du plat pays et d'une de ses formations metalliques les plus renommées dans le monde du brutal death pour une interview, qui sera parvenu avec quelques difficultés jusqu'à vos petites mirettes.




Silverbard : Salut les Belges (une fois), on n'a rien contre l'anglais mais autant profiter d'être voisins pour faire cette interview dans la langue de Molière ! :) Plus sérieusement, comment ça va ?
 
Sven : Tout roule ! Nous revenons juste d’une tournée américaine/canadienne pour introduire le nouvel album en Amérique du Nord avec nos camarades de Kataklysm. Nous sommes passés par Mexico pour quelques dates en tête d’affiche, et depuis, les dates européennes ! Tout s’est bien passé, et nous n’avons à nous plaindre de rien.
 
Silverbard : Vous venez de partager l'affiche aux côtés de Dagoba, Gorod et Hacride le mois dernier, comment avez-vous trouvé nos représentants de l'Hexagone ?
  
Sven : Tous les groupes et le public ont donné le meilleur durant cette nuit de folie, et je pense que tout le monde a pris son pied. Hacride ont fait un show de tueurs ; ça faisait longtemps que je ne les avais pas vu, et ils se sont réellement améliorés depuis la dernière fois ! J’adore leur nouvel album. C’était aussi génial de voir de nouveau Gorod et Dagoba, ils ne déçoivent jamais.

Silverbard : Votre nouvel album vient de nous être transmis et premier constat : Aborted fait du Aborted. Avez-vous des changements musicaux en vue pour un jour ? Plus de mélodie, insertion d'autres influences ?
 
Sven : Pas vraiment, Aborted est un groupe de brutal death/grind, et le restera toujours. C’est notre identité, et même s’il s’agit de death metal, je crois réellement que nous avons notre propre son. Sur cet album, des passages doom et des mélodies, sont incorporés. Si nous voulions faire quelque chose d’autre, nous monterions un projet.
 
Silverbard : On trouve sur The Necrotic Manifesto, comme sur Goremageddon, des samplers d'Hellraiser à la pelle... C'est le film favori de tout le groupe ?

Sven : Ce n’est pas notre film préféré en soi, mais l’année prochaine marquera les 20 ans du groupes, et quelques-uns de ces samples figuraient sur nos premières démos, ou nos premiers albums. C’était donc une façon de rendre un hommage à nos débuts, et surtout à nos fans qui possèdent ces démos, et reconnaîtront les extraits. De la nostalgie, je suppose.
 
Silverbard : Depuis déjà quelques albums, on voit une certaine uniformité dans le style des pochettes, cherchez-vous à vous définir aussi par un style visuel propre, ou est-ce seulement que le travail du graphiste vous plait assez pour retenter à chaque fois une nouvelle collaboration?

Sven : C’est la toute première fois que nous travaillons avec Par Oloffson, mais nous adorons son travail. La continuité stylistique de nos pochettes est due à ce que nous voulons représenter en tant que groupe. Nous aimons les films d’horreur/gore des années 80, et c’est notre période cinématographique préférée. De plus, cela colle parfaitement à la musique, voilà donc pourquoi nos pochettes gardent une certaine unité.

Photo_1_600h_600w  


Silverbard : Quels sont vos meilleurs et vos pires souvenirs de tournée ?
 
Sven : Nos meilleurs souvenirs sont sûrement les shows au Hellfest, au Graspop, au Wacken, ou dans ces petites salles où tout le monde devient fou et passe un bon moment. L’important n’est pas le lieu ou l’importance du concert, mais l’alchimie avec l’audience.
Les pires souvenirs sont relatifs à nos éventuels problèmes avec des ex-membres.

Silverbard : Avez-vous écouté le nouveau Carcass, qui semble avoir été une influence non nulle pour vous ?
 
Sven : Nous l’avons écouté. Toutefois, je ne pense pas que ce soit tant que ça une influence.
 
Silverbard : Toujours sur l'actualité, un petit mot du nouvel album de vos copains Benighted ?
 
Sven : Carnivore Sublime est une tuerie du début à la fin. Je l’adore, et leur souhaite le plus grand succès qu’ils puissent avoir avec. Ils font partie des personnes les plus sympas que je connaisse, et son vraiment passionnés. Nous adorons jouer avec eux, et je suis sûr que nous aurons d’autres shows ensemble.
 
Silverbard : Avez-vous des idées de partenariat avec des artistes de la scène Brutal Death ?
 
Sven : Je ne suis pas sûr de ce que tu entends par cette question…
 
Silverbard : Merci d'avoir répondu à nos questions. Tradition du webzine : à vous le mot de la fin ! :)
 
Sven : Merci pour l’interview, et le support, keep it grinding! Au plaisir de se voir sur la tournée.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5