6297

CHRONIQUE PAR ...

103
Amdor
Cette chronique a été mise en ligne le 08 décembre 2013
Sa note : 14/20

LINE UP

-Cyd
(chant)

-Vince
(guitare)

-David
(guitare)

-Benoît
(basse)

-Martin
(batterie)

TRACKLIST

1) Ailleurs
2) Wall of the Damned
3) Max Bet
4) Betraying Grace
5) Party Time
6) Eat You Alive
7) Estamos Locos
8) Broken Record
9) Forgotten Saints
10) There Is No Tomorrow

DISCOGRAPHIE

Animal (2012)
Topsy Turvydom (2013)

Magoa - Topsy Turvydom
(2013) - metalcore groove metal - Label : Klonosphere



Animal était une surprise. Et une bonne par-dessus le marché. Ne laissant aucun repos à l’auditeur, burné bien comme il faut et très accrocheur, cet EP parvenait à mélanger de façon intelligente une bonne dose de groove avec quelques légères touches électro bien senties et avait propulsé Magoa au rang des formations hexagonales à surveiller. C’est donc forts de ce nouveau statut que les franciliens se sont à nouveau envolés vers les Etats-Unis enregistrer le successeur de la bête, successeur sur lequel bon nombre d’espoirs étaient fondés. Alors ce Topsy Turvydom est-il l’album de la confirmation ou bien un simple pétard mouillé ?

Dans un premier temps, la pochette et son ambiance ésotérique ont de quoi surprendre, tout comme les nappes de claviers en ouverture de "Ailleurs" qui donnent un ton assez mystique inhabituel pour le groupe. Pourtant, passé ce lent titre plutôt décevant car relativement hors de propos (dommage que ce soit le plus long de l’album), on retombe vite sur nos pieds avec ce mélange groove/metalcore/plages électoniques qui avait fait le succès de l’EP précédent. Supportée par une production toujours aussi impeccable, la recette n’a en effet que peu changée en un an et des titres comme "Wall of the Damned" ou "Max Bet" nous emmènent en terrain connu et font directement écho aux meilleurs moments des sorties passées de la formation. Ainsi le fan retrouvera ce riffing syncopé puissant et jouissif à défaut d’être vraiment novateur mais aussi et surtout un chanteur véritablement impressionnant. En effet, Cyd et son registre vocal varié semblent s’imposer comme un des gros atouts du groupe tant chacune de ses interventions est maîtrisée, qu’il s’agisse de growls velus, de cris hardcore ou encore de chant clair, plus présent que par le passé, notamment sur les titres radio-friendly que sont l’agréable "Betraying Grace" ainsi que la plus anecdotique "Party Time".

Cependant, ce qui empêche de pleinement apprécier cette sortie c’est l’aspect finalement plutôt scolaire d’une partie de l’ensemble. Il est en effet difficile de nier que des titres comme "Estamos Locos" ou "There Is No Tomorrow" tabassent assez violemment mais, quoiqu’ils risquent fort d’être des succès retentissants en live, ils perdent une partie de leur impact sur album du fait que Magoa frappe pile poil dans un genre ou des dizaines de groupes officient déjà, sans véritablement faire mieux. Certes certains diront que c’était déjà plus ou moins le cas sur quelques passages de Animal mais ce qui passe sur un EP condensé d’une vingtaine de minutes est tout de suite plus gênant sur un album qui en fait le double. Qu’on se rassure toutefois, nos Franciliens ont de la ressource et, peut-être conscients de ce léger souci, ont aussi su nous proposer des titres qui parviennent à se démarquer comme "Eat You Alive" et son chant complètement allumé ou encore "Broken Records" et sa partie rap qui surprend son monde autant qu’elle est réussie.


Manquant encore un peu de constance, les mecs de Magoa confirment néanmoins qu’ils ont bel et bien du potentiel tout près de porter pleinement ses fruits. En parlant de fruits, dire que ce Topsy Turvydom est mi figue mi raisins serait injustement oublier que, les petites frustrations qu’il offre sont dépassées en nombre par les satisfactions. Impossible donc de tirer un quelconque bilan négatif de cet album qui nous propose bon nombre d’instants de haute tenue et gageons que le troisième rejeton effacera les regrets !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6