5313

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 08 juillet 2012
Sa note : 10/20

LINE UP

-Konsy Krüger
(chant+guitare)

-Velsir
(chant+guitare)

-Keltor
(chant+batterie)

-Berucas
(basse)

TRACKLIST

1) Intro
2) Sterbend Herz
3) In den Naechten der Widerkehr
4) Tuerme des Schattens
5) Des Wolfes Letzter Gang
6) Vom Leben Gezeichnet
7) Von Leere und Tod
8) Lebensgang

DISCOGRAPHIE


Thormesis - Von Leere und Tod
(2012) - black metal trop long - Label : AFM Records



Black metal, Allemagne, ça fait envie… et le groupe en question c'est Thormesis qui a obtenu sa signature sur le label AFM Records ! Et en quoi chante le groupe ? Ben en allemand bien sûr ! La galette précédente m'avait laissée une plutôt bonne impression, alors Von Leere und Tod avait quand même peu de chances de décevoir… et finalement, si. Qu'est-ce qui ne va pas ?

Si la formation a décidé de plutôt appuyer un aspect pagan en dépit du black, on ne peut leur reprocher. Seulement, tirer les compositions dans une longueur pas possible là en revanche, c'est déjà moins appréciable. Alors, quand en plus, le tout manque franchement de cohérence et de consistante, c'est la grosse débâcle. L'album en devient ennuyeux, se perdant dans des méandres de minutes trop longues et fortement dispensables, et on se dit que Thormesis arriverait bien mieux à convaincre en allant à l'essentiel plutôt que de succomber à cette mode de vouloir allonger le propos, pour nous perdre, sans un fil conducteur. A la surprise succède l'ennui, et à l'ennui, le dégoût.
Pourtant il y a de bonnes choses, comme ce chant, typiquement black, crié et puissant, à vous en faire frémir. Il est le principal atout pour la formation allemande, maintenant. Il garde donc ces racines que la musique semble perdre petit à petit, même si d'autres instruments, surtout la batterie, n'ont pas non plus dit leur dernier mot. Et puis la production est tout à fait acceptable, pour le genre, c'est bien aussi. Et c'est vrai que l'on retrouve également un aspect théâtral qui vient sauver les meubles, donner de la vie aux pistes, et, si on sera tout de même décontenancé par leur longueur excessive, tout n'est pas à jeter, loin de là, et les bonnes choses viennent toujours surgir quand on ne s'y attend pas.
"Vom Leben Gezeichnet" est un peu longuet, mais sa violence est judicieuse, permettant à la formation de réveiller les pulsions un peu black enfouies, qui ne se libèrent pas assez. Comme si parfois le combo sursautait et nous en envoyait plein la face, tout ce que l'on souhaite obtenir, en gros. En revanche, on se dispensera de la cover de Grabfeld, "Lebensgang", assez quelconque, qui n'aide pas à faire regagner en intérêt à un disque mi-figue, mi-raisin. Les bonnes idées sont toujours là, mais pas suffisamment exploitées, et la musique, elle, ne sonne pas toujours naturelle. Tendance à vouloir toucher plus de monde ? Peut-être, mais ce n'est pas avec cet album qu'ils y arriveront, dommage pour eux.


Von Leere und Tod laisse un peu le cul entre deux chaises. De bonnes idées, puis un fiasco, puis une bonne idée arrive à nouveau. On fait les montagnes russes, dans un disque à la fois intéressant et long, sans qu'aucun des deux côtés ne l'emporte vraiment. Ce qui donne, de la part du combo allemand, un opus tout juste moyen, et Thormesis va devoir se rattraper.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3