5043

CHRONIQUE PAR ...

88
Mita
Cette chronique a été mise en ligne le 07 février 2012
Sa note : 15/20

LINE UP

-Anneke Van Giersbergen
(chant)

-Daniel Cardoso
(instruments)

TRACKLIST

1)Feel Alive
2)You Want to Be Free
3)Everything Is Changing
4)Take Me Home
5)I Wake Up
6)Circles
7)
My Boy
8)Stay
9)Hope, Pray, Dance, Play
10)Slow Me Down
11)Too Late
12)1000 Miles Away from Home

DISCOGRAPHIE


Anneke Van Giersbergen - Everything Is Changing
(2012) - rock - Label : PIAS



Anneke Van Giersbergen, chanteuse bien connue désormais, tente de se refaire une santé après son départ de The Gathering (qui, par ailleurs, a trouvé une très bonne remplaçante en la Norvégienne Silje Wergeland). Alors pour son troisième opus solo (et premier sans le patronyme d'Agua de Annique, enfin c'est compliqué tout ça), elle nous concocte Everything is Changing qui, on l'espère, sera plus convaincant qu'In Your Room.

Si la pop un peu mielleuse sur les bords des précédents albums vous rebutait, il vous sera quand même possible de vous intéresser au nouvel effort de la Néerlandaise. Chanteuse toujours aussi charismatique et exceptionnelle, il faudra bien comprendre que, dans ce disque, l'attrait principal reste encore et toujours la voix (ce qui est un peu normal). Et comme toujours, ce chant fait des merveilles, magnifique, toujours simple et chaud mais rempli d'émotions, capable de s'adapter à tous les registres et de varier, de sublimer des compositions bien meilleures qu'avant … on pourrait passer notre temps à faire des éloges sur la voix de la demoiselle qui reste toujours une icône pour beaucoup, même après son départ de The Gathering.

Sauf que cette fois-ci la voix n'est plus un cache misère. Terminé l'atmosphérique trop … dans l'atmosphère, qui certes plaçait le chant également en avant mais ne proposait rien de bien folichon derrière. Là, en revanche, dans son ancrage résolument rock, avec une guitare qui se taille également une belle part du gâteau, la mixture prend et le goût n'a jamais été aussi délicat, subtil et plaisant. Ne vous attendez pas non plus à du compliqué : Anneke, avec son Everything is Changing, c'est un rock sans prise de tête, qui passe tout seul, frais et léger. Un petit air de guitare et une mélodie apparaît, la voix arrive et l'ensemble fait des miracles. C'est enfin, si je puis dire, l'opus de la résurrection pour une chanteuse dont beaucoup ne croyaient plus en la carrière solo.

Bien sûr, tout n'est pas rose et quelques titres viendront se retrouver un peu sous le lot. L'éponyme ou encore le premier single "Feel Alive" qui n'a rien d'exceptionnel ne sont pas les titres que l'on retiendra en premier. En revanche, les touchantes "Circles" et "My Boy" (aux paroles très intimistes) nous font passer un superbe moment, avec une vocaliste à la profondeur de chant assez surprenante. On retrouve également quelques tubes qui passeraient sans problème sur une radio, mais qui au moins, ferait gagner en qualité à celle-ci : "Too Late", "You Want to be Free" ou "Slow Me Down" sont excellentes, inspirées et aux mélodies agréables. Et que dire des lignes de chant, où Anneke en fait son terrain de jeu.

De plus, la musique de la Néerlandaise est tout à fait diversifiée. On ne s'ennuie pas car le rythme ne se brise pas véritablement. Les morceaux comme "Circles" ou "1000 Miles Away From Home" sont souvent contrebalancés, et les instruments ne sont absolument pas répétitifs. Anneke sait où elle va et nous le montre. Le seul regret, c'est de ne pas avoir un titre si percutant qu'il deviendrait lui-même un hymne. La chanteuse est capable de le composer, on y est presque parfois, mais il manque encore ce petit quelque chose qui fait toute la différence. La vocaliste est maintenant à rapprocher des excellentes Kate Bush ou Tori Amos, cela peut sembler beaucoup, mais la demoiselle est réellement une artiste de talent.


Maturité gagnée, la belle nous montre qu'elle sait où elle va, et qu'elle est capable de nous faire frisonner, danser, rêver ou nous enthousiasmer. Si quelques imperfections ponctuent Everything is Changing, globalement le bilan est très bon et permet à notre Néerlandaise préférée de s'imposer comme une (peut-être) future icône dans le rock féminin. C'est ce que l'on espère car une voix aussi exceptionnelle que la sienne, tout le monde n'en possède pas.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2