17202

CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
Cette chronique a été mise en ligne le 18 novembre 2015
Sa note : 16/20

LINE UP

-D.G.
(chant+guitare+basse)

-H.R.H.
(batterie)

TRACKLIST

1) Söngur heiftar
2) ...af þjáningu og þrá
3) Endalokasálmar
4) Frostauðn
5) Er haustið ber að garði
6) Friðþæging blýþungra hjartna
7) Söngur uppljómunar
8) Ég byggði dyr í eyðimörkinni
9) Stjörnuþoka

DISCOGRAPHIE


Misþyrming - Söngvar elds og óreiðu
(2015) - black metal - Label : Terratur Possessions



Le petit frère. Il est probable que Misþyrming ne se perçoive pas comme ça, ou qu’il n’aime pas être traité de cette manière. Bien sûr et on ne saurait leur en tenir rigueur. Pourtant l’esprit vagabond et facile aime s’en tenir au plus simple : tu arrives d’un pays tout petit dans la foulée de Svartidauði dans un style similaire, tu es son petit frère. Que Misþyrming ne s’inquiète pas, être le petit frère ne signifie pas vivre dans l’ombre absolument. Et nous non plus ne sommes pas hommes et femmes à nous arrêter aux titres, nous écoutons la musique.

Première différence, Misþyrming sonne moins opaque que son compatriote, les guitares ont moins d’épaisseur et laissent plus de place au froid glacial qui couve en ces contrées. La batterie est également plus sylvestre ce qui ne déplaît pas. Néanmoins on sent clairement une filiation dans le style pratiqué même si les dissonances sont plus éparses (au point de n’être qu’un détail). Oui Misþyrming est plus black metal classique. En cela il s’éloigne plus clairement de Deathspell Omega pour rejoindre la cause… La cause de quel groupe ? On parle de black metal, plutôt orthodoxe. Un nom titille le cerveau : Ondskapt. Alors il ne faut pas mettre les 2 groupes vraiment dans le même panier, mais quitte à trouver des ressemblances, oui, Ondskapt.
Et les Islandais ressemblent également à eux-mêmes car leurs atours plus classiques ne peuvent cacher très longtemps une personnalité forte, basée sur des riffs riches et une atmosphère glacée prenante. Le genre de musique dont on ne ressort pas indemne et c’est avec joie que nous scarifions notre esprit. Qui dit black metal plus traditionnel ne dit pas pour autant respect absolu de tous les codes. Misþyrming n’est pas dogmatique. S’il faut ajouter une mélodie impeccable, il le fait comme sur "Söngur heiftar" qui en contient une absolument délicieuse. Ou alors gratter sa guitare délicatement comme pour la faire pleurer en arrière-plan d’un riff plus tapageur. Il n’est pas question non plus de s’éviter l’utilisation de claviers d’ambiance pour faire monter la sauce. Sauf que ce n’est pas fait facilement, les claviers vont sonner plus spatiaux que le ronflant grandiloquent.
Donc non, cette 2ème troupe islandaise n’est pas un jumeau de Svartidauði, il faut plutôt voir en elle un complément, la 2e face d’un Janus musical. La 1ère montre un groupe plus moderne, presque tendance, la 2e un groupe plus classique. Mais il ne faut pas se laisser berner, Söngvar elds og óreiðu fait avancer le black metal. Cette musique n’est pas à la portée de tous et ses éclairs d’inventivité sont un incontestable souffle d’air frais dans un milieu qui peine à se régénérer des fois. Il faudra chercher ailleurs si on cherche vraiment à lui trouver des points faibles. Ceux-ci viennent sous la forme de (rares) passages moins intenses, peut-être trop ensevelis par un black metal précautionneux de ne pas effrayer la frange puritaine. Heureusement le relais est rapidement pris par la personnalité propre au groupe qui monte ce disque en haut de l’échelon.


Au-delà d’un titre d’album incompréhensible pour nous autres pauvres non-islandais Söngvar elds og óreiðu a tous les atouts pour s’imposer comme un classique. Classique justement il l’est, mais subtilement, car il se teste à de nombreuses variations, déclinaisons sonores qui ne figureront jamais sur 95% de la production black. Personnel et inspiré également. Voici tous les points où réside sa performance. Que l’on salue comme il se doit et dont on réclame descendance.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7