CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
le 13 janvier 2008




SETLIST

Legion
I Am Abomination
Riders Of The Apocalypse
Chansing Dragons
Nathicana
Scupltor Of Flesh
Manifest

AFFILIÉ

1349
Wacken
(04 août 2007)

24 juin 2007 - Clisson - Hellfest


1349_Clisson_-_Hellfest_20070624

Tout d'abord, vous devez savoir qu'à l'arrivée sur le festival, on apprend que 1349 est déprogrammé de la scène principale le Dimanche en début d'après-midi pour se retrouver dans la scène découverte à 20h15 le même jour. Le blackeux laisse échapper un petit grrr de mécontentement ... Mais cela prendra toute son importance décisive.

20H15 dans le chapiteau de la scène découverte, l'ambiance est suffocante car la salle est bourrée à craquer. Le groupe a manifestement acquis une grande fanbase (méritée) grâce à ses 3 formidables albums. Il fait horriblement chaud et pourtant le groupe n'est pas sur scène. Son arrivée provoquera l'hystérie. Tout d'abord, 2 cracheurs de feu ouvrent le bal, puis c'est l'arrivée des membres du groupe. Le son est très correct, condition nécessaire pour comprendre ce qui se passe avec une musique aussi rapide. La 2e constatation qui arrive directement après, c'est que le groupe tue sur scène. Présence scénique impeccable, imposante même. Grimés de leurs corpsepaints les musiciens respirent et transpirent le black metal. Et on se rend compte que le fait que 1349 joue dans le chapiteau de la scène découverte n’est finalement pas si mal que ça. Le fait que la salle soit fermée donne une ambiance qui sied bien mieux au black metal du groupe qu'une grande scène ouverte. Là on est proche des membres du combo et on peut sentir tout le malsain qui s'en dégage. Leur technique est nickel chrome et la façon dont ils passent toutes les chansons à la moulinette live montre que ce ne sont pas des manchots. Le bassiste se permet même de jouer certaines parties aux doigts ... sympathique.

Et surtout, le groupe possède dans ses rangs un batteur fou, Frost, celui-là même qui officie dans Satyricon. Et on sent que dans 1349 il se lâche totalement. Vitesse d'exécution réellement impressionnante, rigueur rythmique sans faille et surtout, un feeling hors norme. C'est bien simple, personnellement, j'ai trouvé qu'il s'agissait du meilleur batteur du festival. Pas le meilleur techniquement (il y a quand même Dream Theater, Cynic et Atheist sur l'affiche ...), mais il crée des parties de batterie qui apportent réellement quelque chose en plus à la musique du groupe. Ce fameux feeling qui les rend toutes uniques et diaboliquement délicieuses. Le public répond abondamment présent et s'il ne fait pas tellement de moshpits (merci), il est chauffé à blanc. 1349 a véritablement conquis ce soir. Et en conquérant, il a prouvé que c'était un grand groupe. Pour le blackeux que je suis, probablement le meilleur concert des ces 3 jours, tout simplement. Ce qui avec Emperor et Immortal sur la même affiche est une performance de premier choix.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3