CHRONIQUE PAR ...

35
Fred
le 09 janvier 2008




SETLIST

Dark Moor :
Overture
Wind Like Stroke
Return For Love
Nevermore
Turkish March
Maid Of Orleans
From Hell

Nightmare :
Intro
Corridors of knowledge
Mind Matrix Schizophrenia
Cosmovision
Silent Room
Heart Of Fire
Last Flight To Sirius
Sniper In The Playground
Lord Of The Sky

After Forever :
Line Of Thoughts
Beneath
Monolith Of Doubt
Tortuous Threnody
Estranged
The Key
Glorifying Means
Inimical
My Choice
Yield To Temptation
The Evil That Men Do (Iron Maiden cover)
My Pledge I
Forlorn Hope
Emphasis
Follow In The Cry

AFFILIÉ

18 janvier 2004 - Marseille - Jas Rod


Dark_Moor_-_After_Forever_-_Nightmare_Marseille_-_Jas_Rod_20040118

La tournée Metallian avec en tête d’affiche After Forever comptait dix dates en France dont une à Marseille. Je me devais d’y être, m’y voilà donc. En cette période de fraîcheur climatique (même à Marseille !), l’affluence n’est pas extraordinaire, tout du moins sur le parking. Cependant, dès que les portes de la salle s’ouvrent, c’est la ruée vers Floor ! (désolé…) Après un petit tour au stand merchandising, je me faufile pour accéder au premier rang. Je me frotte les mains non pas par rapport au froid (quoique), mais plutôt impatient de découvrir un concert 100 % européen : quatre groupes, quatre pays (Suède, Espagne, France, Hollande). Et ça démarre mal !

« Hello we are Amaran from Sweden » et… c’est tout ! En effet, la chanteuse n'a pas pu se produire ce soir car elle était malade, son médecin le lui interdisant. Résultat, les musiciens (dont un guitariste intérimaire) ont joué trois morceaux instrumentaux. Vraiment dommage ! Difficile d’émettre donc un avis objectif, à revoir donc… En tout cas, merci à Johanna pour avoir offert CDs, autocollants et T-shirts au public. Les Espagnols de Dark Moor déboulent sur scène avec la ferme intention de réveiller un Jas Rod à moitié amorphe (à cause du froid ?). Alfred, le nouveau chanteur y arrivera sans problèmes. Très attendu car remplaçant d'Elisa (partie pour Fairyland), aucun problème pour ce très sympathique chanteur. Il est vraiment entraînant et a une belle voix, et est appuyé par deux très bons gratteux. Leur dernier album en date est largement représenté ce soir (cf. setlist) et passe très bien l’épreuve de la scène. La reprise de la marche turque de Mozart, quant à elle, restera un grand moment de leur concert. Bonne prestation, très sympa !

Au tour de Nightmare d’investir les lieux. Etonnamment, les Français de la tournée auront eu un accueil moins chaleureux que leurs prédécesseurs espagnols. Leur metal sent bon les 80’s et Jo Amore, le chanteur, officie dans un registre Dio/Jorn Lande maitrisé à la perfection. Malheureusement, le maillot de l’OM porté par David Amore (batterie) n’y fera rien, la mayonnaise ne prendra pas trop ce soir. Au programme dix titres dont une (bonne) reprise de Judas Priest.

Tout simplement excellent, Les hollandais d’After Forever auront délivré ce soir un show à la fois carré, puissant et sensuel (Floor oblige). Les musiciens sont très entraînants et ont tous le sourire. Floor, quant à elle, est comment dire?... hypnotisante. Une voix magique, un physique... quel physique d'ailleurs !!! Une gestuelle aguicheuse et dynamique, un sourire éclatant, un Français à tomber par terre (ps : j'adore les accents), une tenue terrible et des yeux magnifiques. Au menu : des chansons de tous leurs albums (Prison Of Desire, Decipher et Exordium) et "The Evil That Men Do" de Maiden, durant laquelle Alfred (chanteur de Dark Moor) viendra pogoter avec nous et chanter quand Floor lui tendra le micro, génial ! Le public réagit à chaque geste de la belle et aux riffs très lourds de Baset Sander. Ca commence même à transpirer dans la fosse. Pour résumer, ce soir, la faune et la Floor étaient donc réunies pour une osmose parfaite (désolé bis).




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5