CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
le 30 juin 2013




SETLIST

No Grave Deep Enough
Bloodied Yet Unbowed
The Coffin Ships
Empire Falls

AFFILIÉ

Primordial
Hellfest (Clisson)
(22 juin 2008)
Wacken (wacken)
(01 août 2008)
Hellfest (Clisson)
(17 juin 2011)

21 juin 2013 - Hellfest


Primordial_Hellfest_20130621

A la base, ce créneau du vendredi soir à 19h40 représentait le choix le plus difficile des 3 jours pour Bibi. Sur la Mainstage 2, Kreator, mon groupe fétiche, que j'ai vu sur scène au moins 1 fois chaque année depuis 2005 ; Au Temple, Primordial, groupe pour lequel j'ai énormément de sympathie depuis leur superbe set ici-même en 2008 ; dans la Valley, High on Fire, un des derniers groupes que j'adore et que je n'ai jamais eu la chance de voir en live. A la base, ce devait donc être le créneau de la mort ; sauf qu'en fait ce fut plutôt le créneau de la lose…

High on Fire ayant annulé à peine une semaine avant le fest (noooooooooon !), va pour Primordial, puisque Kreator revient en région parisienne en septembre. Direction le Temple donc… et là que dalle, rien, nada. Aucun signe d'activité jusqu'à ce qu'un roadie se pointe et nous annonce que le groupe a connu un problème à l'aéroport et qu'il aura 10 à 15 minutes de retard. Ce sera en fait plus près de 25, ce qui fait quasiment la moitié du show qui devait durer 1 heure. Les boules quoi… Visiblement, le groupe partage aussi ce sentiment puisque les premiers mots de Alan Nemtheanga seront très précisément ceux-là : « Fuck Aer Lingus Airlines » ! On n'aura pas plus de détails, mais voilà comment résumer parfaitement la situation en quelques mots…
C'est donc parti pour un concert à l'ancienne : on branche les instruments et boum, c'est parti ! Evidemment, pas de miracle : le son est franchement pénible sur "No Grave Deep Enough", et ne commencera à s'améliorer que sur la fin de "Bloodied Yet Unbowed". 2 morceaux, ça pourrait aller… sauf que pour un set de Primordial de 35 minutes, vu la durée à rallonge des compos, ça en représente déjà la moitié ! En passant, impossible de savoir quels morceaux ont été squeezés du fait de ce contretemps, mais au final, les 4 titres retenus figuraient déjà dans la setlist d'il y a 2 ans. Impossible  de faire une croix sur les 2 classiques que sont "The Coffin Ships" et "Empire Falls", mais pour les 2 autres, un peu de changement n'aurait fait de mal à personne…
Sans doute perturbé par le déroulement des événements, pour lesquels il présentera plusieurs fois ses excuses (et glissera au passage une petite quenelle à Carpathian Forest qui aura refusé de la jouer fair play en inversant l'ordre de passage), Nemtheanga ne semble pas complètement dedans. Rien à redire sur ses capacités vocales ("The Coffin Ships", bordel !), ni même sur son allure avec un nouvelle tenue de scène originale (en l'occurrence une capuche qui lui donnait un  faux air de Dark Maul avec un maquillage blanc) ; simplement, pressé par le temps et énervé par le déroulement des opérations, il n'aura pas pris le temps d'instaurer une vraie communication avec les fans ni de mettre toute  l'intensité théâtrale qui fait la particularité des shows du groupe.


On espérait une petite revanche de Primordial après un passage en 2011 ruiné par un son défaillant… et au final, ce fut encore pire : un set amputé de plus d'un tiers, un son réglé à l'arrache et donc forcément moyen (et même carrément médiocre au début), une setlist répétitive et une performance en demi-teinte livrée par un groupe forcément affecté par le cours des événements. Même on ne saurait en tenir rigueur aux musiciens, ce set de Primordial aura donc été une des grandes déceptions de la cuvée 2013 du Hellfest.


(crédits photos : Wasted de VS Webzine)



©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4