CHRONIQUE PAR ...

93
Jehovad
le 23 octobre 2012




SETLIST

A Kid Called Panic
Yasgur’s Farm
Dance Across the Ocean
Lover’s End pt. III – The Skellefteå Serenade
Moonwalk
A Sun of Your Own
New York City Summer Girl
Heartland

Rappel :

The Doorway
Constant Bloom (a capella)


AFFILIÉ

20 septembre 2012 - Verviers - Spirit of 66


Moon_Safari_Verviers_-_Spirit_of_66_20120920

En tant que rare groupe qui m’ait scotché dès la première note de la première chanson du premier album, c’est avec impatience que j’attendait l’opportunité de voir Moon Safari en concert. Et quel lieu plus évident que le temple du rock prog' – le Spirit of 66 – pour un baptême ? Cap donc sur Verviers, et tant pis pour l’aller-retour dans la nuit en pleine semaine – il est acquis depuis longtemps que les rockers n’ont aucune pitié pour les honnêtes travailleurs…

En guise de mise en oreille, Believe, groupe polonais qui enfante un prog' poussif, sans trop d’âme, égrène ses morceaux trop longs, trop plats, trop ternes, trop ennuyeux. Le chanteur fait de son mieux pour intéresser les quelques dizaines de progueux réunis ce soir en usant et abusant de son mégaphone et en descendant par deux reprises au beau milieu du public. Seuls un poignée de progueux pur jus semblent véritablement apprécier. Mais le set paraît interminable… Vite, vite, au fait !
Les six musiciens de Moon Safari s’entassent rapidement sur la petite scène et attaquent directement dans le vif du sujet et nous font vite oublier cette interminable heure de première partie. Mes craintes de déception au moment du passage en live de leurs chefs d’œuvre studios s’évanouissent très vite. Les compositions ne perdent rien de leur magie. Bien au contraire, celle-ci envahit rapidement la salle et comble les spectateurs dédiés à la cause Moon Safari. La setlist est de premier choix. Un large éventail de leur talent est balayé, entre l’irrésistible "A Kid Called Panic", l’hallucinant "Dance Across the Ocean", le magnifique "A Sun of Your Own" ou l’énergique "New York City Summer Girl" pour ne citer qu’eux… Même le grand patron applaudit dans son micro – totalement conquis.
La joie qui se dégage des Suédois et de leur musique est communicative. L’ambiance est chaleureuse. Les musiciens plaisantent entre eux et avec le public. En quasi avant première ce soir, le « petit » nouveau "Lover’s End pt. III" (« petit » car il s’agit quand même d’une belle bête de 24 minutes). Les pavés, justement, de 10 à 15 minutes en paraissent 3 à 5, le spectacle semble passer bien vite et les rappels ne sont qu’une formalité : l’incontournable "The Doorway", tout premier morceau du groupe, et le légendaire "Constant Bloom" a cappela bien sûr, le bonus phare. L’affiche du Spirit of 66 ne mentait pas : « un vrai régal ! »


C’est bien évidemment au son de Moon Safari que se fera le retour toute la nuit afin de prolonger le plaisir – vivement une discographie plus consistante et des shows de 3 heures…


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2