CHRONIQUE PAR ...

91
Guehu
le 03 juillet 2011




SETLIST

At the Point of Ignition 
The Fatalist 
The Lesser Faith 
Misery's Crown 
Monochromatic Stains 
Iridium 
Focus Shift 
Dream Oblivion 
Lost To Apathy 
ThereIn 
Final Resistance 
Terminus (Where Death is Most Alive)

AFFILIÉ

Dark Tranquillity
Paris - Trabendo
(13 novembre 2013)
Marseille - Espace Julien
(13 octobre 2007)
Milan - Rolling Stone
(31 octobre 2008)
Paris - Trabendo
(06 décembre 2005)
Clisson - Hellfest
(24 juin 2007)
Montpellier - Victoire 2
(01 octobre 2010)
Tournée
(07 avril 2017)

19 juin 2011 - Hellfest


Dark_Tranquillity_Hellfest_20110619

Dimanche soir sous la Rock Hard Tent, malgré la fatigue des 3 jours déjà passés sur le site et l'heure un peu tardive, les Suédois de Dark Tranquillity étaient attendus par un public venu en nombre pour voir le retour en terre clissonnaise du groupe culte issu de la scène mélodeath de Göteborg. Je les avais déjà vus en 2007 et ils m'avaient bien retourné, et autant dire que la cuvée 2011 a tenu la dragée haute à celle d'il y a quatre ans !

Le groupe commence son set avec le très bon ''At The Point of Ignition'', et si il faut bien reconnaître que les claviers ont pris une place plus importante sur leurs dernier opus qui n'a pas plu à tout le monde (dont votre serviteur), ce mouvement s'est fait sans pour autant dénaturer leur style typique qui garde toute son intensité en live. Le groupe reçoit un accueil véritablement excellent de la part du public, qui a encore une patate assez dingue après 72h de métal et de hardcore quasi non-stop. Le son est de manière générale excellent, même si les guitares auraient pu être légèrement rehaussées, mais rien de méchant. Le chant de Mickael Stanne est pour sa part absolument nickel sur les parties claires comme sur les parties hurlées, on ne le sent jamais galérer. Le set est axé sur les deux derniers albums We Are The Void et Fiction, ces titres se prêtant très bien à l’exercice de la scène et sonnent à mon sens bien mieux que sur album en tout cas, où ils paraissent un peu mou. Sinon, au rang kiffs majeurs de ce concert, la Rock Hard Tent a notamment eu droit à un ''Lost To Apathy'' de très grande qualité et au tubesque ''The Lesser Faith'', le groupe ne ralentissant la cadence à aucun moment et donnant tout sur chaque morceau. Pour terminer, Dark Tranquillity  va achever le public avec un ''Final Resistance'' et un ''Terminus (Where Death Is Most Alive)'' mémorables.  Le public sortira de là avec un grand sourire au vu la très grande prestation des Suédois. Ces derniers sont par ailleurs toujours aussi remarquables au niveau de l'attitude, très proches de leur public, vraiment l'antithèse du groupe qui joue en mode automatique et se casse. Au contraire, ils avaient le sourire tout au long du concert et communiquaient beaucoup avec le public, notamment Mike Stanne, qui semble être un mec authentiquement gentil et adorable. Sans doute le groupe le plus cool avec son public, en tout cas sur ces trois jours de festoche. 

C’était en tout cas encore un grand moment avec les dignes représentants de cette scène, qui restent un peu seuls en piste depuis le split de At The Gates et la déchéance, progressive et relative certes, d'In Flames (même si on ne me fera pas croire que Anders Friden et ses potes ressortiront un jour des albums de la trempe de The Jester Race, ou même plus récemment de Reroute To Remain). Mais que les groupes précités ne s'inquiètent pas, Dark Tranquillity est lui toujours dans la place et ne compte pas s'arrêter de si tôt, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

Photo credits:
Francesco Castaldo


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6