CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
le 28 juin 2011




SETLIST

No Grave Deep Enough
Gods To The Godless
Bloodied Yet Unbowed
Lain With The Wolf
The Coffin Ships
Empire Falls


AFFILIÉ

Primordial
Hellfest (Clisson)
(22 juin 2008)
Wacken (wacken)
(01 août 2008)
Hellfest (Clisson)
(21 juin 2013)

17 juin 2011 - Hellfest


Primordial_Hellfest_20110617

Jolie promotion pour Primordial : après avoir blindé la Terrorizer Tent en 2008, une édition marquée par un soleil de plomb, les Irlandais ont cette fois droit aux honneurs de la Rock Hard Tent dans un climat maussade beaucoup plus proche de celui auquel ils sont habitués toute l'année. Lieu différent, mais succès similaire avec encore une fois un public massif au rendez-vous. Alors M. Barbaud, Primordial sur la Mainstage, c'est pour quand ?

Comme d'habitude, il n'aura pas fallu longtemps pour que tous les regards se tournent vers Alan Nemtheanga. Déjà, ses camarades, extrêmement concentrés sur leurs instruments comme à leur habitude, ne sont pas très doués pour attirer la lumière ; mais alors si le frontman débarque dans une tenue et avec un maquillage aussi tape-à-l'œil, impossible pour eux d'exister ! On part donc sur les bases d'un concert classique de Primordial, ce qui veut dire un grand moment garanti… et paf, la tuile : non mais c'est quoi ce son ? J'ai raté un épisode, les Irlandais se sont mis au true black metal ? Difficile de reconnaître autre chose que des bribes de "No Grave Deep Enough" dans cette bouillie sonore. On imagine que le problème n'a pas échappé à l'ingé-son, mais il lui faudra une bonne dizaine de minutes pour parvenir à un résultat acceptable à défaut d'être faramineux. Dommage pour un set de 45 minutes…

Ceci dit, Nemtheanga n'est pas du genre à se laisser abattre et tente de réagir sur "Gods To The Godless". Rien de tel qu'un grand classique pour relancer la machine ! On croit alors que les Irlandais sont définitivement lancés, mais quelque chose cloche, notamment niveau setlist : "Bloodied Yet Unbowed" parvient encore à faire illusion auprès du public, mais l'ambiance retombe nettement sur "Lain With The Wolf". C'était courageux de mettre autant en avant le dernier album (à ce stade du concert, 3 titres sur 4), mais nul doute qu'il aurait été plus fédérateur de jouer quelques morceaux plus prisés des fans, comme "As Rome Burns" par exemple. La preuve, ce sursaut d'attention à l'annonce de "The Coffin Ships", dédiés aux Irlandais présents sous la tente. Annonce faite deux fois, Nemtheanga ne pouvant croire que toutes les personnes ayant gueulé étaient réellement irlandaises ! Et pourtant…


Alors certes, finir sur le majestueux "Empire Falls", ça a de la gueule, mais ça ne suffit pas à faire oublier complètement les problèmes de son qui ont parasité la performance du groupe. Les concerts de Primordial semblent se mettre au diapason des albums : après l'extraordinaire To The Nameless Dead, Primordial nous avait offert un show fabuleux ; après le bon Redemption At The Puritan's Hand, les Irlandais se sont contentés d'un set solide. Pas mal, mais on espérait un petit mieux de la part d'un groupe considéré comme un des sérieux outsiders de cette première journée.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1