CHRONIQUE PAR ...

76
Seosamh
le 24 juin 2010




SETLIST

Otherworld (intro)
Nil
Thousanfold
Gray Sublime Archon
Kingdome Come Undone
Inis Mona
Quoth The Raven
Dominion
Tegernakô
The Liminal Passage (outro)

AFFILIÉ

19 juin 2010 - Hellfest


Eluveitie_Hellfest_20100619

Les petits Suisses commencent à ne plus être si petits que ça. Fort d'une signature chez Nuclear Blast à partir de leur second album, Slania, sorti en 2008, la popularité du groupe n'a cessé de s'accroître depuis. Eluveitie est donc de retour au Hellfest après un passage il y a deux ans qui n'avait pas spécialement marqué les esprits, et se devaient donc de réussir leur coup cette fois ci.

Premier point positif, et pas des moindres, le groupe a bénéficié d'un excellent son. Chaque instrument était parfaitement audible, y compris les instruments folkloriques - vielle à roue, violon, mandoline et autre flutiaux - qui sont généralement une galère à sonoriser correctement. On peut donc apprécier à leur juste valeur les morceaux proposés par les Helvètes, majoritairement tirés de leur dernier album Everything Remains (As It Never Was), sorti en début d'année, comme ce fut le cas pour toutes les dates de la tournée. Côté prestation, rien à redire, le groupe a fait son show, plus spécialement Chrigel Glanzmann, Meri Tadic et Anna Murphy, les autres musiciens restant plus statiques. Ceci dit, ceux qui ont déjà assisté à un de leur concert récemment auront sûrement eu des sensations de déjà vu : le coup de Anna Murphy qui prend une baguette pour aller se placer devant la batterie et matraquer une cymbale, on y a eu droit à chaque fois par exemple...

Deuxième point positif, l'interaction avec le public. Lors d'un festival, si le public suit, le show est dans la poche. Et ce fut le cas ici : Chrigel, le chanteur du groupe, sait comment motiver la foule, même si encore une fois, ses interventions sont les même à chacun des concerts. Résultat, circle pit, wall of death (assez violent, d'ailleurs), gigue sur le très bon "Tegernakô" en guise de clôture, l'endurance de la foule a été mise à rude épreuve. Il faut dire que la musique d'Eluveitie ne donne pas tellement envie de rester sur place et même si leur dernier album n'est pas un must en terme d'originalité et de qualité (qui se résume au final à un Slania bis), les titres proposés sont rudement efficaces en live. Quant aux titres des précédents albums, plus spécialement "Tegernakô" et "Inis Mona", ils ont sûrement constitué les points d'orgues du concert. Forcément, un des titres les plus dansants du groupes et une mélodie bien connue du français moyen, cela ne peux que faire réagir la foule.


Eluveitie vient sans doute de signer son meilleur concert de leur tournée actuelle sur le sol français, et prouvent qu'ils sont bien aujourd'hui un des piliers de la scène folk metal actuelle. Quant à cette journée de dimanche, elle est définitivement lancée.



Crédit photo : Sebrouxx
Cliquez ici pour visionner notre galerie photos HELLFEST 2010.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7