CHRONIQUE PAR ...

76
Seosamh
le 24 juin 2010




SETLIST

Part A: Revelation
Lost Soul
Part D: Extinction

AFFILIÉ

Kalisia
Laudun l'Ardoise - Forum
(21 janvier 2012)

19 juin 2010 - Hellfest


Kalisia_Hellfest_20100619

Beaucoup de curieux se sont massés ce samedi matin à la Rock Hard Tent. Il faut dire qu'un concert de Kalisia, c'est un mini évènement en soi. En effet, il s'agit du premier concert du groupe après une dizaine d'année, et surtout le premier après la sortie de Cybion, album hyper ambitieux et sans cesse repoussé depuis plusieurs années.

Ainsi, tout le monde se pose la même question, comment la musique du groupe va t-elle rendre en live ? Cybion étant présenté comme un unique titre de 70 minutes, le groupe allait être obligé de trancher sévèrement dans leur album afin de passer dans le temps de jeu qui leur a été imparti (30 minutes). Finalement, contrairement on ce que l'on aurait pu croire, le groupe n'a pas joué d'une seule traite du début à la fin, et a même pris le temps de représenter leur EP Skies à travers un titre. Pour le reste, ce fut une bonne partie de Cybion qui fut jouée, plus précisément la partie A et la partie D amputés de quelques passages, afin d'éviter des longueurs inutiles qui aurait pu gâcher le peu de temps que le groupe a eu à jouer. Trois titres en trente minutes, cela ressemble donc à un concert plus « conventionnel » (avec de longs titres, certes), et a laissé le temps au groupe et au public de souffler.

Au niveau du concert en lui même, le groupe a voulu restituer au mieux l'album et à tout mis en œuvre pour ça : batterie électronique, deux claviéristes, effets omniprésents sur la voix... Le résultat était plutôt bien rendu, mais aurait pu être encore mieux sans un mix approximatif. En effet, la basse était bien trop forte, contrairement au deuxième guitariste, qui lui était sous mixé, ce qui donnait un rendu légèrement bizarre lors de ses solos. Malgré la technicité de leur musique, le groupe assure une bonne présence scénique, notamment son chanteur-guitariste-leader Brett Caldas-Lima. Micro casque vissé sur la tête, il n'hésite pas à courir de droite à gauche tout le long du set (ça a beau être ridicule ces machins là, dans des cas comme cela ça s'avère assez utile quand même) et à haranguer la foule, qui répond systématiquement présent. Vu leurs têtes surprises à chaque fin de morceaux, le groupe ne s'attendait d'ailleurs visiblement pas à une telle réaction de la foule, qui, en plus de s'être déplacé en nombre malgré l'heure matinale, lui a réservé un accueil triomphal.


Essai transformé donc pour Kalisia qui a su démontrer, en plus d'être un groupe intéressant en studio, qu'il est aussi capable de présenter quelque chose en live malgré la complexité de leur musique. Le groupe est reparti visiblement très satisfait de sa prestation et surtout de l’accueil qui leur a été réservé. Tout ce que l'on souhaite maintenant, c'est de ne pas attendre encore une dizaine d'années pour les revoir.



Crédit Photo: http://www.myspace.com/kalisia


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4