CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
le 02 septembre 2009




SETLIST

Like the Oar Strikes the Water
Black Hole
Wolf's Return
Iron Will
The Shadow Knows
Nine
Fear Is the Key
Kingslayer

AFFILIÉ

Grand Magus
Paris - Le Divan Du Monde
(18 mars 2014)
Casino de Paris - Paris
(07 novembre 2016)

13 août 2009 - Summer Breeze 2009


Grand_Magus_Summer_Breeze_2009_20090813

Summer Breeze 2009, il fait déjà pas mal chaud, Vader vient de finir son set, et les suédois de Grand Magus débarquent alors sur scène. On ne peut que se réjouir de se prendre du bon vieux stoner à la Suédoise dans la tronche, un groupe si proche des Spiritual Beggars ne peut décemment pas nous décevoir... je crois...

La batterie commence, le bassiste arrive sur scène (en bon vieux suédois nostalgique des 70's chevelu et barbu) et commence à gratter de la bonne basse bien grasse et bien saturée. Le bonhomme participera au chant de temps à autres, mais toujours de manière discrète. Arrive alors le guitariste-chanteur, sa grosse saturation et sa voix claire et plus criarde. Ce sera véritablement lui le meneur de la meute de loups, puisque tout en étant musicalement l'acteur principal de la formation c'est également lui qui fera le lien entre la musique du groupe et le public, communiquant abondamment avec lui entre les morceaux. (« Que pensez-vous des loups ?» en anglais dans le texte).

La bande nous sert un stoner lourd et gras, un bon petit set très sympathique mais sans prétention aucune. Rappelons que le premier opus du groupe n'est autre qu'un split avec leurs compatriotes Spiritual Beggars, certains d'entre nous ne connaissant pas la formation se seront donc attendu à un son plus pêchu, plus groovy, plus funky, plus mieux ! Mais non, c'est dans l'ensemble assez calme, et nous ne trouvons pas devant un groupe violent, ce qui fait presque du bien au milieu de tous ces groupes de death, black et grind peuplant le festival. On pourra ceci-dit tout de même reprocher à la bande un manque de patate et un manque de riffs accrocheurs...


Un set très sympathique du moment que l'on est motivé à entendre du stoner pas mal sans être faramineux.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6