CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
le 25 août 2009




SETLIST

Stuff Is Messed Up
Bad Habit
You're Gonna Go Far, Kid
Come Out and Play
Walla Walla
Welcome
Have You Ever
Staring at the Sun
Gone Away (piano version)
What Happened to You ?
Kristy Are You Doing Okay ?
Intermission
Americana
Hit That
Why Don't You Get a Job ?
All I Want
Pretty Fly (For a White Guy)
(Can't Get My) Head Around You
The Kids Aren't Alright

Rappel :

Hammerhead
Want You Bad
Self Esteem

AFFILIÉ

12 août 2009 - Colmar - La Foire Aux Vins


The_Offspring_Colmar_-_La_Foire_Aux_Vins_20090812

Quelle joie pour votre serviteur de pouvoir agrémenter ses récentes chroniques des albums d'Offspring d'un live-report, ça ne pouvait pas mieux tomber ! Sur dix rockeurs, combien n'ont jamais apprécié la musique du quatuor californien ? Y a-t-il beaucoup de true métalleux ayant commencé sans eux ? Dans tous les cas, pour leur 3è passage à la Foire aux Vins de Colmar, il aurait été dommage de les rater, voir un concert d'Offspring pouvant bien être pour beaucoup une sorte d'Adieu-Garçon musical.

Une première partie pop/rock/glam nommée Sparkling Bombs et on peut passer aux choses sérieuses : Tournée Shit Is Fucked Up oblige, on commence par le titre "Stuff Is Messed Up" issu du dernier album. Ce n'est pas bien grave puisqu'on enchaîne sur l'énormissime "Bad Habit", et on se rend compte que s'il y avait un dictionnaire des chanteurs qui chantent faux en live, Dexter serait en couverture à côté de Renaud. Sauf que chez Renaud ça fait partie du truc. Le chanteur ayant été plagié de son pseudo par votre chroniqueur a en effet beaucoup de mal, non pas à atteindre certaines notes aiguës puisqu'il y arrive en fonction des morceaux, mais à placer sa voix correctement sur les titres : d'une part son chant manque cruellement de patate (et ça fait particulièrement mal sur des morceaux sur lesquels le chant est particulièrement puissant comme "Have You Ever"), alors mettons ça sur le compte du personnage, de la fatigue, de l'alcool, de l'âge, des oreilles trop sensibles du rédacteur, le choix est vôtre. Toujours est-il que sur la première moitié du set, le chant était minable, et qu'on s'est presque plus amusé dans l'après-midi en dégustant à la Foire une Edelweiss, une Fischer ou un Pinot Noir en regardant les spectacles de danses de rue ou latinos. Mais les choses s'améliorent jusqu'au final : "Self Esteem".

Sorte de point tournant du concert, l'excellent "Gone Away". Titre phare d'un album sur lequel tous les morceaux sont pourtant énormes, Dexter ajoute à sa liste de ses qualités l'originalité en l'interprétant seul au piano, en en faisant ainsi une chanson gentille : un break calmos des mieux trouvés ! Niveau jeu de scène, là non-plus ça n'est pas le fort du chanteur, ni du bassiste mais on s'en contente. La communication avec le public n'est pas abondante, mais le gratteux Noodles met bien l'ambiance et félicite avec le chanteur l'audience qui fut de qualité, paraît-il. Bien-sûr, les gens qui furent dans la fosse à faire la fête n'ont pas dû entendre grand chose du chant approximatif de la première moitié du set. Après "Gone Away", c'est mieux... heureusement, les autres membres, y compris le 3è guitariste cloué sur son support à côté de la batterie, participent activement au chant. On saura également savourer l'"Intermission" de Ixnay, accompagné par des ballons qui flottent sur la vague du public, ainsi que le titre "Americana" qui suivit. Dans tous les cas, la setlist était très sympa, et on ne peut que remercier le groupe de ne pas jouer que des titres du dernier album. Toutefois, certains étaient en droit d'attendre un petit morceau du self-titled ou d'Ignition, et pourquoi pas un "Fix You" à la place d'un "Kristy"...


Une setlist extrêmement sympa, même si axée sur le dernier album. Mais quand on est un groupe comme Offspring ayant sorti quantité de tubes, il faut bien faire un choix. On regrettera le chant moins que moyen sur la première partie du set, mais rien que pour le principe d'avoir vu Offspring, on se félicite d'avoir fait le déplacement. Et puis, pour "Self Esteem" en dernier rappel, on pardonne facilement tout le reste.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7