CHRONIQUE PAR ...

56
Dexxie
le 06 août 2009




SETLIST

To the Coast
Fusion of Sense and Earth
Ruun
As Fire Swept Clean the Earth
Ground
The Watcher
Return to Yggdrasil
Allfadr Odhinn
Isa

AFFILIÉ

Enslaved
Clisson - Hellfest
(02 juin 2007)
Hellfest (Clisson)
(20 juin 2014)
Wacken
(03 août 2007)
Bergen - USF Verftet
(20 décembre 2008)
Lyon - CCO
(02 mars 2012)
Hellfest (Clisson)
(20 juin 2009)
Hellfest (Clisson)
(19 juin 2016)
Paris - Le Divan Du Monde
(04 novembre 2016)

01 août 2009 - Wacken Open Air


Enslaved_Wacken_Open_Air_20090801

La pelouse de la Party Stage est moins pleine lors du set d'Enslaved qu'elle ne l'était il y a deux ans. Bien qu'il y a deux ans, le groupe joua vers 18h-19h, et que là, il fait déjà nuit, et nous sommes en heure de pointe... pourtant, c'est un groupe à succès dans leur genre, et un succès non usurpé. Mais la vérité, c'est qu'il y a Machine Head à côté.

Et non content de pomper une partie du public d'Enslaved, Machine Head, bien malgré eux, pourrissent complètement le set de nos Norvégiens. Impossible de capter quoi que ce soit des passages calmes d'Enslaved qui représentent quand même pas loin de la moitié de leur set avec cette grosse caisse thrash qui bourrine tout à côté. Alors bien-sûr, la fanbase de Machine Head n'est en rien comparable à celle de nos métaleux vikings et on peut comprendre que les organisateurs aient jugé le choix de les faire jouer en même temps judicieux, mais quand même, on peut imaginer que même les fans de black metal progressif auraient aimé, ne serait-ce que par curiosité, voir Machine Head, et cela s'est d'ailleurs vérifié au faible nombre de personnes présentes dans le public d'Enslaved. On retient donc qu'il ne serait pas idiot qu'au moins 30 minutes dans le set des très grosses têtes d'affiche jouissent de l'exclusivité du moment. On peut aussi imaginer que le groupe voisin n'a pas beaucoup apprécié ça, puisque Enslaved semble bien avoir écourté son set de quelques minutes, au vu de l'heure prévue.

Quoiqu'il en soit, la quantité ne fait pas la qualité. Ceci est valable aussi bien pour le public - qui bien que peu dense (ce qui est un plus pour les non-fumeurs), est densément peuplé de fans du groupe, comme si la présence simultanée de Machine Head avait eu pour effet d'écrémer la foule - que pour le set qui sera quand même très appréciable. On retiendra la prestation du fameux et inévitable "As Fire Swept Clean the Earth", qui permettra de se concentrer sur la musique. Tout y est, black, prog, mélodies, recherche rythmique... un morceau qui fait rêver. Dans la famille « Captivante », il y a aussi la mère : "Isa", et citons également le titre "Ruun", qui saura lui aussi nous faire oublier un temps les bouchers qui charcutent leurs instruments sur la scène quasi-voisine. Et, pour faire un peu d'humour, le chanteur nous propose une blague. « Combien ça prend de bateaux norvégiens pour changer une ampoule ? - 1001, 1 pour changer l'ampoule et 1000 pour envahir l'Angleterre.» Il s'excuse après coup.


Un groupe toujours aussi bon, mais des conditions plus que mauvaises pour jouer d'une part et pour apprécier leur musique d'autre part. À la prochaine.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7