CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
le 29 juin 2009




SETLIST

In Grandeur and Frankincense Devilment Stirs
Shat Out of hell
Gilded Cunt
The Principle of Evil Made Flesh
Dusk and Her Embrace
Nymphetamine
Honey and Sulphur
Cruelty Brought Thee Orchids
Her Ghost in the Fog

AFFILIÉ

Cradle Of Filth
Cabaret Sauvage
(28 octobre 2015)
Hellfest (Clisson)
(19 juin 2015)
Toulouse - Ramonville
(24 mars 2003)

20 juin 2009 - Hellfest


Cradle_Of_Filth_Hellfest_20090620

Voir Cradle of Filth en live, c'est toujours une épreuve. Non que le groupe soit honni en ces Terres, loin de là même… mais le fait est qu'après avoir assisté à de multiples shows, votre équipe adorée a fini par avoir un a priori plus que négatif sur les capacités scéniques des Anglais. Nous nous sommes donc mis à plusieurs pour ce report, histoire de voir si deux regards valaient mieux qu'un.

CCC : A ma grande honte cher compère, je dois avouer que je ne suis arrivé devant Cradle qu'à la deuxième moitié du set. Mais depuis les backstages j'ai cru remarquer qu'une fois encore le son était loin d'être nickel. Etait-ce au point du dernier passage du groupe au Hellfest, où seule la double pédale était audible ?

Ronnie : Pour te dire en 2006 j'étais au premier rang, j'avais donc tout le loisir d'avoir chaque coup de double de Adrian (Erlandsson) bien dans la face. Depuis ils ont changé de batteur, et quel monstre ce Martin Skaroupka, mais l'ingé son quand à lui ne semble pas avoir changé. Certes la double n'était pas un problème mais l'ensemble était brouillon. Cela ne doit pas entacher notre jugement sur un groupe surtout en festival mais Cradle c'est récurrent et assez lourd à la longue. Ce qui a changé pour notre plus grand plaisir c'est la clavieriste par contre, autant par plaisir visuel tu ne peux pas en dire le contraire, qu'au niveau technique vocale, elle a très bien assuré les parties de Liv Kristine de Nymphetamine et celle de Sarah aussi. Par contre difficile de suivre le concert de près il y avait un sacré monde tout de même je ne pensais pas que Cradle attirait encore autant?

CCC : Aah mais si si si. D'autant plus que leur dernier album Godspeed blablabla a été bien reçu par les fans vu que c'est un retour aux sources, comme on dit pudiquement. Et gageons que la claviériste-chanteuse en question a attiré encore plus de monde, vu que sa gestuelle était uniquement basée sur son sex-appeal ! Une nouveauté dans le son, au mauvais sens du terme : si les hurlements graves de Dani passaient fort bien dans le mix, dès qu'il passait en suraigu on n'entendait plus rien. Toi qui étais là au début du set, qu'ont donné les premiers titres ? Le son a-t-il permis d'en profiter tout de même ?

Ronnie : Ouais mais je me suis arrêté à "Nymphetamine" justement donc la suite est floue pour moi. La voix de Dani se transforme en ultra son lorsque il monte, c'est marrant en effet ! Enfin bon, on va arrêter de se moquer de lui tout de même, c'est pour cette raison que je n'aborde pas le sujet de son maquillage de plus en plus ridicule ni de sa tendance à aimer bien manger… j'ai envie de dire que « cela ne nous regarde pas ». Musicalement parlant la voix était il me semble un peu trop surmixée heureusement que ses aigus ne s'entendaient pas sinon j'aurais fui avant. Par contre je dois avouer qu'entendre un petit "Gilded Cunt" ou un "Dusk and Her Embrace" c'est toujours bien bon, ils ont joué tout de même quelques sacrés hits que l'on aime ou pas!

CCC : Oh que oui ! Même si un "Lord Abortion" n'aurait pas été du luxe, la fin du concert sur le fabuleux "Cruelty Brought Thee Orchids" et "Her Ghost in the Fog" a tout de même rappelé que Cradle a pondu des titres de légende. Dommage que le son ne se soit jamais arrangé, car il a vraiment fallu lutter pour discerner les instruments ! Pire : "Honey & Sulfur" du dernier album a été puissant…uniquement durant son intro samplée. Les chœurs à la Therion étant sur bande ils sont bien ressortis, mais dès que les instruments sont entrés c'était de la bouillie. Qu'à cela ne tienne, la frange féminine du public semblait en joie.


J'ai vu la première moitié, tu en as vu la seconde, mais le constat est le même : le son est toujours autant pourri, mais on continue toujours à vouloir les voir. Tout amateur de métal à un jour ou l'autre vibré sur une des chansons de Cradle que l'on aime ou pas; ça c'est certain. De ce fait c'est le genre de concert que l'on regarde car on attend tel ou tel titre... et le son, le look et ce qui se passe autour on en fait abstraction. On critique, mais on prend toujours autant plaisir à les voir.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1