CHRONIQUE PAR ...

40
Joe Le Hareng
le 06 avril 2009




SETLIST

Follow Me
Spam Me
Mojo Driver
I'm Your Man
Thank You
You're Not Rock n' Roll
Big City Life

Rappels

Alcohsonic Days

AFFILIÉ

Alcohsonic
Paris - Les 4 Vents
(29 mars 2008)

24 mars 2009 - Lyon - Rail Théâtre


Alcohsonic_Lyon_-_Rail_Theâtre_20090324

Le rendez vous était donné à 20H. Dans une petite salle de l'ouest lyonnais (enfin, un bar avec une scène plutôt). Le temps de dire bonjour à l'ami Iro et nous voici à l'intérieur, plutôt peuplé d'ailleurs. On commande des liquidités, histoire de se mettre dans l'ambiance (rappelons que l'album des Parisiens se nomme Songs From The Delirium Tremens World(chronique ici)) et c'est parti.

La première partie constituée des locaux de l'étape Four Wheels Drive s'avance sur scène. Pour notre malheur. Certes ils sont lookés (mais où le chanteur a-t-il dégotté un bonnet Gwar rose?), certes ils ont une belle attitude rock n' roll et des chansons très influencées Esse Desse et Mötley Crüe mais le rendu est plus que moyen... Pains en série de la part du soliste, une guitare rythmique que l'on entend pas assez (dommage, ses interventions solos étaient sympas) et surtout, surtout, une reprise de "Let There Be Rock" à côté de ses pompes. Ça ne pardonne pas. Bref, le temps de recommander, les Alcohsonic sont déja sur scène et attaquent leur set. Le son est excellent, les musiciens sont dedans et se comportent en pro : pas un seul pain à dénoter et une énergie communicative. Et quel guitariste! Les interventions de Pierre Monjoin sur album était déjà bandantes mais en live, c'est quelque chose! Entre les riffs joussifs et les soli wahwahesques, balancés avec une attitude des plus rock n' roll, on est servi! Sans parler de la section rythmique impeccable de bout en bout et de Seb Bismuth qui, s'il a souffert d'une sonorisation capricieuse pendant quelques titres, ne s'économise pas.

Côté set-list, les Parisiens font la part belle à leur album fraichement sorti et hormis "Big City Life" et le rappel "Alcohsonic Days", nous avons le droit ce soir aux meilleurs titres de Songs From Delirium Tremens World : l'excellent "Follow Me" en opener, "I'm Your Man", "Stoned Morning" ou encore "You're Not Rock n' Roll", ça envoie du gros. Quelques références au Zeppelin en passant, des soli délicieusement psychés en veux tu en voilà et un groupe qui se fait plaisir de bout en bout : que demande le peuple? Peut être l'excellente "Delirium Song", grand absente de la soirée que l'on aurait bien aimé voir interprétée live. La prochaine fois peut-être? Après 45 minutes de rock seventies bien gaulé et interprété de mains de maîtres, il est déjà temps pour nos amis de plier les instruments pour laisser la place aux Irlandais de Jaded Sun et pour votre serviteur de rentrer à la maison, non sans avoir taillé le bout de gras avec les musiciens : passé les salutations et les congratulations, la conversation dévie très naturellement sur ce qui nous a tous réunis ici : le stoner.


En voilà une excellente soirée placée sur le signe du rock n' roll! Non contents d'avoir sorti un bon album, les Alcohsonic s'offrent le luxe de le faire vivre sur scène. Un set qui sent le professionnalisme et la passion, des musiciens forts sympathiques qui parviennent à nous emmener dans leur Univers enfumé et alcoolisé, on aimerait bien voir ça plus souvent!


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5