CHRONIQUE PAR ...

16
Kroboy
le 24 août 2008




SETLIST

The Curse
Blood, Death, Hatred
Deadman Walking
Out of Darkness
Tears of Redemption
Lebanon
I Am Immortal
Mayhemic Destruction

AFFILIÉ

01 août 2008 - Wacken


Mortal_Sin_Wacken_20080801

Ce qui est bien au Wacken, c'est que tous les groupes ont l'assurance de jouer devant un public conséquent, même les plus confidentiels. Mieux encore, avec un public aussi fourni que celui du Wacken, même les groupes les moins huppés ont des chances de compter quelques fans égarés dans cette foule immense et de se tailler un vrai succès. Dernier vainqueur à la loterie : les Australiens de Mortal Sin, forcément à l'aise au pays du thrash.

Mortal Sin est ce qu'on appelle un groupe culte. Le genre de groupe qui n'a jamais connu le succès et qui n'est connu uniquement que par les amateurs les plus pointus, adeptes de la spéléologie pour dénicher les secrets les mieux gardés. Des aficionados qui en vantent les mérites davantage pour étaler leurs propres connaissances que pour les qualités réelles de ces groupes. Pour en revenir à Mortal Sin, voilà un groupe aux origines inhabituelles pour un groupe de thrash, puisque le chanteur Mat Maurer n'hésite pas à rappeler à plusieurs reprises que le groupe nous vient de Sydney. On imagine que la concurrence ne devait pas faire tellement rage là-bas…

Les Australiens ne sont d'ailleurs pas nés de la dernière pluie, puisque leur premier album Mayhemic Destruction est paru dès 1986. Après un long break dans les années 90, Mortal Sin a profité, à l'instar de pas mal de ses petits collègues, du retour en grâce du thrash pour se reformer et sortir un nouvel album en 2006, An Absence of Faith. Un album sorti sur Armageddon Records et qui semble avoir marché correctement en Allemagne, puisqu'on pouvait croiser pas mal de T-shirts Mortal Sin sur le site du Wacken et surtout, pas mal de fans connaissant les paroles. Symbole de la belle participation du public, l'annonce de "I Am Immortal" scandée par une bonne partie du public.

Très logiquement au vu de leur expérience, les Australiens sont vraiment à l'aise sur scène, malgré un manque de charisme évident. Certes, Mat Maurer est très mobile et son bassiste a l'air de prendre son pied. En revanche, les 2 guitaristes (dont un aux faux airs de Gary Meskill de Pro-Pain avec son crâne rasé et son bermuda) semblent cloués sur place et malgré de jolies prouesses en solo, Mick Sultana n'inspire qu'un respect poli. Après une intro et un titre issu de son tout premier effort, Mortal Sin axe son début de set sur son œuvre la plus récente avec pas moins de 3 titres issus de son dernier album. Au programme, un thrash très puissant et assez moderne tirant parfois vers le heavy ("Out of Darkness"), mais pas franchement porté sur l'inventivité.

Les choses s'améliorent sur la deuxième moitié du set. Mortal Sin revisite alors les classiques de sa première partie de carrière et décoche alors quelques flèches mortelles. Tout d'abord, son grand classique "Lebanon", une longue pièce de plus de 7 minutes qui révèle l'influence de Slayer sur les premiers efforts du groupe mais qui démontrait déjà une belle maîtrise. Ensuite, "I Am Immortal" et son refrain à reprendre en chœur, ce qui permet de se réchauffer un peu en ce début d'après-midi maussade. Pour finir, place à l'autre classique du groupe, "Mayhemic Destruction". Encore un refrain taillé pour le live, joué avec un côté groovy et sautillant pas désagréable qui fait son petit effet pour une conclusion parfaite.


Incroyable mais vrai, Mortal Sin quitte la scène dans une super ambiance, bien loin de l'indifférence à laquelle on pouvait pourtant s'attendre. En effet, malgré une musique sans grand génie, pas même compensée par une attitude scénique elle aussi assez quelconque, Mortal Sin quitte la scène sous des applaudissements très nourris. Mat Maurer finit même dans la foule, avec un gant gonflable aux couleurs de l'Australie prêté par un fan. Ca doit être ça, la magie du Wacken !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7