CHRONIQUE PAR ...

2
Cosmic Camel Clash
le 21 juin 2008




SETLIST

N/A

AFFILIÉ

Benighted
Dunkerque - 4 Ecluses
(24 janvier 2016)
Hellfest (Clisson)
(21 juin 2014)
Paris - Le Divan Du Monde
(12 mars 2014)
Paris - Scène Bastille
(25 octobre 2009)

21 juin 2008 - Hellfest


Benighted_Hellfest_20080621

Forts d’un Icon très bien accueilli (chronique ici) et d'un Identisick (chronique ici) de nouveau disponible depuis qu'il est réédité par Osmose, les Stéphanois de Benighted sont venus au Hellfest pour tout casser. Et c'est ce qu'ils vont s'appliquer à faire devant un chapiteau plein comme un œuf.

En effet la Discovery Stage est complètement bondée ! Se frayer un chemin au milieu des masses métalliques furieuses n'est pas de tout repos et cette mobilisation des festivaliers renforce encore la hargne du groupe, qui n'est déjà pas connu pour s'économiser en général. Mention spéciale au chanteur Julien Truchan qui finira son show en se jetant sur la foule pour assurer ses lignes de chant tout en se faisant porter… et quelles lignes ! Truchan est proprement ahurissant dans ses hurlements, qu'il s'agisse d'un registre brutal-death porcin inhumain ou d'un growl plus classique dont la puissance fait passer Arno (ex-Black Bomb A) pour un chanteur de variétoche. Mâtin, quel organe !

Les compos s'enchaînent face au public intenable, et force est de constater que Benighted envoie de l'ultralourd. La violence du tout laisse pantois : riffs épileptiques, batterie hallucinante (Kévin Foley n'est pas une brutasse, c'est LA brutasse), brisures de rythmes permanentes, incursions de mélodie inattendues… autant d'éléments qui font voler le groupe bien au-dessus de la masse des grindeux de base. C'est un mur de béton truffé d'éclats de verre que l'on se prend dans les dents, sans arrêt. C'est tellement brutal, carré et technique qu'on a parfois l'impression de faire face à un Cannibal Corpse qui aurait bouffé du lion, c'est dire ! Seul regret : une demi-heure d'un concert de ce calibre c'est bien peu…


La foule repart ébahie, les commentaires enthousiastes fusent et on parle du set de Benighted pendant un bon moment après sa fin. Le public du Hellfest s'est vu débordé par une déferlante d'ultraviolence jouissive et il en redemande. Si Benighted passe près de chez vous vous savez quoi faire…


Cliquez ici pour la galerie photo !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3