CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
le 13 juin 2008




SETLIST

Séide :
Intro
Antipermetalismo
Unholy Triade
The Outsider
Pleine Lune
Penetrating Warhead
Tempête
Fire Within
Sacrifice

Rappels

Danger Zone

AFFILIÉ

30 mai 2008 - Paris - Le Klub


Seide_Paris_-_Le_Klub_20080530

Affiche 100% parisienne et 100% nouveaux groupes ce soir. Ca jouera dans la petite salle du Klub (ah oui, la célébrité est difficile à acquérir quand vous jouez du metal). Mazy Vision en premier, pour s’en tenir à l’ordre de passage des groupes, qui débarquent sous fond d’intro classique. Nos joyeux drilles venus de la banlieue parisienne officient dans un death metal à l’ancienne, donc du bien classique. Des gros riffs et une batterie qui cogne sec sans verser dans le blast. Et un chant guttural évidemment. Pourtant Mazy Vision fait autre chose que ça. Déjà le chant varie aussi dans des cris black relativement fréquemment et les riffs eux-mêmes ne sont pas sans lorgner vers des touches de black metal plus ou moins prononcées. L’ensemble reste quand même très death metal et le public visé est évident.

Les compos sont efficaces et le groupe bien en place. Mention spéciale au guitariste qui gratifie de soli bien trouvés et de riffs parfaitement exécutés. La rythmique est assurée avec aisance, pas de problème donc lié à l’exécution de la musique. Le chant fait dans le growl profond et est très puissant, les fans du genre seront donc bien correctement servis. Le côté black est moins virevoltant, sans toutefois égratigner le tympan. Par contre, le chanteur est un peu statique. En clair, un concert qui donne envie de headbanguer et de belles promesses pour le futur car si la musique jouée est plutôt traditionnelle, elle n’en conserve pas moins un certain côté moderne.

Ensuite ce sera au tour de Séide de prendre la scène. Hé oui, Haven, groupe de thrash poitevin, et 3e groupe à l’affiche, a dû faire faux bond pour raisons personnelles. Déjà, il faut mettre les choses au clair, c’est du dark/black comme aiment à se définir les membres du groupe, et c’est clairement plus dans les cordes de votre serviteur. Intro qui met dans le bain, ça monte en puissance avant de lâcher le premier riff et le premier blast. Le public n’est pourtant pas encore dans le concert. Ca ne tardera pas. Avec leur hymne (et oui, si jeune et déjà un hymne) The Outsider, et son refrain si facilement reprenable en chœur, Séide rallie le public à sa cause et c’est désormais orné de quelques furi(e)s que le par terre se trémousse. Les compositions font la part belle aux variations de tempo et aux ambiances ténébreuses.

Le batteur est d’ailleurs à relever puisqu’il enchaîne les changements de rythme sans coup férir et cela permet au groupe d’avoir une bonne assise. En fait, les autres instruments sont aussi bien maniés. Il n’y a pas de syndrome jeune groupe bordélique. Très bien. Le nouveau bassiste à ce sujet s’acquitte de ses parties sans souci et nul doute qu’à l’avenir il pourra apporter plus encore sa touche. Nouveau bassiste qui libère le frontman de cette tâche et c’est donc libéré que le chanteur prend son poste. Chose qu’il fait plutôt bien d’ailleurs. Du bon chant râclé mais pas exactement 100% black metal. Un peu comme la musique du groupe. Dark black en somme. Musique qui arrive à son terme bientôt d’ailleurs, et c’est une Sacrifice avec son riff lancinant et hypnotique qui finira de mettre en fusion (oui oui … chroniqueur objectif c’est difficile des fois) le public, avec un invité spécial pour l’occasion, le chanteur de Mazy Vision. La dualité des 2 chants apportera une puissance supplémentaire appréciable.


Très très bon. Pourtant le public en redemande et le concert semble toucher à sa fin. Séide , magnanime et heureux de pouvoir le faire, donnera donc en pâture une impro sur une chanson encore en travail. Encore une belle promesse. Pour un très bon concert qui rassure sur la scène underground qui n'est pas encore dans les journaux. Non, il n'y a pas que des groupes d'adolescents en panne de rébellion, il y a aussi des groupes qui savent jouer.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 3 polaroid milieu 3 polaroid gauche 3