CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
le 20 janvier 2008




SETLIST

My Sunday Feeling
Angel
Risingson
Black Milk
Spying Glass
Karmacoma
Bullet
Teardrop
Mezzanine
Big Wheel
Safe From Harm

Rappels:

Inertia Creeps
Unfinished Sympathy
Future Proof

AFFILIÉ

11 août 2004 - Colmar - La Foire Aux Vins


Massive_Attack_Colmar_-_La_Foire_Aux_Vins_20040811

Un concert pour faire la foire au vin. Ma foi, c’est une excellente initiative qui aurait été encore plus excellente s’ils avaient eu la non moins excellente idée que d’offrir une dégustation à volonté. Au lieu de ça, on sera obliger de s’acheter de la bonne vieille bière. Enfin, après cette première désillusion, mon frère et moi avançons vaillamment vers le lieu du concert. En pleine zone commerciale, l’enceinte est couverte et peut accueillir 10 000 personnes. Ces 10 000 personnes seront là pour notre plus grand plaisir.

Nous allons donc dans la fosse (le seul endroit bien placé quand on ne peut pas trouver où s’asseoir) pour le début des festivités qui seront célébrées par Archive. Autant je ne connaissais pas du tout la musique du groupe, autant j’en entendais beaucoup d’après la grande réputation du groupe dans l’électro. Et bien force est d’avouer que je n’ai pas été déçu pour un pet! Une grosse et bonne surprise comme on aime à les recevoir. Archive est arrivé sur scène en costumes noirs, sobres et sans poudre aux yeux. Mais Archive a assuré le spectacle. Petite surprise, alors que je m’attendais à une déferlante de sons tous plus étranges les uns que les autres, les trois premières chansons sont très peu électro. Elles sonnent carrément rock/pop même avec quelques claviers par-dessus. Mais attention, c’est du rock/pop de qualité que nous avons là. Cela n’empêche aucun des trois musiciens d’être déjà clairement dans son monde.

Autre petite surprise, le groupe a l’air assez vieux aussi. Mais qui a dit que c’est dans les vieilles chaussettes qu’on trouve les meilleures odeurs? Je ne sais pas. Mais il a drôlement raison. Il y a donc un guitariste qui assure le chant de temps en temps et en chanteur (qui fume vachement beaucoup) qui assure la guitare de temps en temps. On complète avec le bassiste et trois claviers. Le chanteur. Sa cadence de clopes pouvait laisser craindre le pire pour sa voix, il n’en est fort heureusement rien! Il chante sublimement et ce dans toute la gamme qu’il semble avoir à offrir, et non content de ça, il a un charisme tout en retenue, mais qui éclabousse de partout. Sa collaboration avec le gratteux sur leurs parties à deux se révèle sans faille.

La musique du groupe est elle assez simple à décrire puisqu’elle se résume en général à de longues, lentes et excellentes montées en puissance. Et en général, celles-ci dégagent bien plus d’énergie que beaucoup de groupes de péquenaud metal. De quoi mettre sur les rotules. Les chansons se contentent aussi de développer une seule idée à la fois, mais à chaque coup, elle est développée à son paroxysme. Le groupe rajoute deux-trois touches électro derrière, mais tout tourne toujours autour d’un thème principal unique. Un concert au final merveilleux avec un quatrième morceau épatant (désolé pour les noms…) qui annoncera un virage plus électro pour la fin, avec plus de sons étranges, mais toujours dans le haut niveau. Une ambiance exceptionnelle se dégage de leur musique et un premier contact formidable. Mon frère a été convaincu aussi. Vive Archive!

Après, il a fallu passer à la tête d’affiche. Pourquoi ce « il a fallu »? Tout simplement car Massive Attack a paru bien terne en comparaison. Autant le dire tout de suite, nous avons été nettement moins convaincu par la prestation scénique du groupe de Bristol. L’ambiance n’est pas arrivée à décoller malgré la valse des chanteurs/chanteuses (ou plutôt à cause?). On ne sentait pas le groupe autant dans sa musique que pouvait l’être Archive. Il semblait moins croire en son art. En plus, le son se révéla à la limite de l’insupportable par moments avec des montées dans les aigus d’une force à vous faire crever les tympans. Elles en occultaient du même coup les performances vocales des chanteurs. Très désagréable. Pour tout vous dire, je n’ai pas retenu grand-chose de ce concert et c’est peut-être là le plus important. Massive Attack n’a pas été convaincant ni conquérant. Pourtant la foule leur était entièrement acquise avec une fosse nettement plus garnie et des applaudissements incompréhensiblement plus fournis du début à la fin du concert comparé à Archive. Y aurait-il eu un poil de suffisance de la part du collectif? Ou tout simplement Massive Attack s’apprécie-t-il plus sur CD qu’en concert? Je ne sais pas, mais ce soir-là il n’est pas sorti vainqueur.

Toutefois, tout ne fût pas noir. Car fort heureusement la fin calmera mes ardeurs. Déjà, la dernière chanson du set initial, "Safe From Harm", passe carrément bien en live. Le public est devenu survolté et enfin de la puissance se dégageait du combo. Ensuite il y eut un rappel pour trois chansons qui me réconcilieront un peu avec le groupe. Massive Attack semblait avoir retrouvé la vigueur qui lui manquait tant en début de concert. Ou alors les chansons de rappel étaient tout bêtement les meilleures. Sûrement des deux. Mais une fin de concert assurément meilleure que son début. Pour la partie technique on peut féliciter le batteur bien en place. Pas un poc à signaler et une rigueur rythmique infaillible. Le jeu de lumière était bien classe aussi avec un mur de loupiottes derrière le groupe du plus bel effet qui passera tantôt des lignes, des noms d’irakiens tués, des mots etc.


Au final, une bonne soirée, mais surtout marquée par l’exceptionnelle performance de Archive qui prouve que les vieux ont parfois des leçons à donner au plus jeunes. L’assistance était jeune, copieusement fournie et clairement là bien plus pour Massive Attack que pour Archive. Dernier petit point, les chanteurs n'ont quasiment rien dit (notamment celui d’Archive), même si Massive Attack ira de sa dénonciation anti-war.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 1 polaroid milieu 1 polaroid gauche 1