CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
le 20 janvier 2008




SETLIST

N/A

AFFILIÉ

Napalm Death
Béthune - Le Poche
(10 mai 2018)
Paris - Trabendo
(21 novembre 2014)
Wacken
(03 août 2007)
Paris - La Locomotive
(13 mai 2008)
Wacken Open Air (wacken)
(31 juillet 2009)

23 juin 2007 - Clisson - Hellfest


Napalm_Death_Clisson_-_Hellfest_20070623

Pilier historique du grind, Napalm Death fait partie de ces groupes qui laissent exsangues à la fin d'un concert. En effet, suivre un concert de Napalm Death, c'est se prendre du blast dans la tronche en continu sur fond de riffs ultra lourds et d'un chant possédé et réellement fascinant.

L'auteur de ce chant d'une brutalité peu commune est Barney, végétarien et straight edge de son état ... Ca laisse rêveur. Pourtant sur scène on le sent proche de taper dans le lard de tout ce qui bouge à ses alentours proches. Véritablement hypnotique et hypnotisé lorsqu'il empoigne le micro, Barney est une attraction à lui tout seul. En plus, en s'adressant au public avec un fort accent de dandy anglais, il entretient encore plus la légende.

Malheureusement, pour le metalleux pas forcément au fait de toute la production de Napalm Death, il est un peu difficile de tout suivre et il faut même avouer qu'on a tendance à trouver le temps un peu long si on n’est pas dans la fosse à joyeusement s'entre-détruire avec ses camarades de jeu. Napalm sonne un peu toujours pareil au fur et à mesure des chansons et c'est bien dommage car il dégage une énergie et une puissance peu commune. L'héritage de son passé punk. Peut-être à réserver plus aux fans du groupe.




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4