CHRONIQUE PAR ...

3
TheDecline01
le 13 janvier 2008




SETLIST

The Promise of Fever
Ctulhu Dawn
Thank God for the Suffering
Her Ghost in the Fog
Cruelty and the Beast
From the Cradle to Enslave
Dusk... and Her Embrace
The Forest Whispers My Name
Nocturnal Supremacy
Saffron’s Curse

AFFILIÉ

Cradle Of Filth
Cabaret Sauvage
(28 octobre 2015)
Hellfest (Clisson)
(19 juin 2015)
Hellfest (Clisson)
(20 juin 2009)

24 mars 2003 - Toulouse - Ramonville


Cradle_Of_Filth_Toulouse_-_Ramonville_20030324

Début des hostilités à 21h presque pétantes, avec Immolation. Fallait pas être trop en retard ce jour-là. C’est un groupe de Death satanique qui nous vient de New York et a quand même 15 ans d’âge ! Bref, c’est pas des petits nouveaux. Ils étaient là avec rien de particulièrement nouveau sous la main, si ce n’est un album sorti il y a plus de 6 mois sur Listenable Records comme nous l’a souvent fait remarquer le chanteur. Un set très court, 45 min et puis s’en va, très carré aussi, il n’y avait guère la place à l’improvisation même si il y a eu un petit problème technique au milieu avec la disparition du son tout simplement !! Plutôt gênant pour un concert… Mais tout est rentré dans l’ordre.

Niveau son c’était pas la panacée puisque la batterie était très présente et occultait du coup pas mal les guitares (je vous parle pas de roulements de grosse caisse qui ne laissait plus rien passer du tout) et à part les soli, j’étais bien incapable d’entendre clairement les riffs. Sinon, ce problème de côté ça allait. J’ai bien aimé leur musique, avec pas mal de titres issus du petit dernier [i]Unholy Cult[/i] et j’ai apprécié la performance du batteur qui se démenait comme un beau diable. Le public a répondu présent mais sans plus. J’ai moi-même fait quelques petits signes sataniques et headbangué dans mon coin. 45 min et puis s’en sont allés.

Puis vint l’heure de Cradle que visiblement tout le monde attendait (comprendre tous les ados venus en masse), après une pause d’une grosse demi heure. C’est parti sur l’intro de [i]Damnation and a Day[/i] enchaînée avec "The Promise of Fever". Premier constat : si on connaît pas la musique, c’est même pas la peine d’essayer de comprendre ce qui se passe. En effet le son ressemble à une bonne grosse bouillie d’instruments beaucoup trop forte (même si on m’a glissé que c’était beaucoup mieux qu’avant … j’ose pas imaginer) d’où on ne distingue que dalle. Deuxième constat : Dani c’est mieux sur disque. Quand il se met à monter dans les aigus, vaut mieux pas être trop sensible des tympans et puis sa voix intermédiaire est juste à chier en concert.

Ensuite on fait une petite revue de personnel. Le batteur, ben c’est simple il est derrière ses fûts et on ne le voit pas du tout. Le claviériste bouge ses doigts boudinés de temps en temps mais pas plus que ça et ne communique pas du tout avec le public. Le bassiste c’est mieux, il essaye d’haranguer un temps soit peu la foule, même s’il reste timide. Les guitaristes quant à eux ressemblent au jour et la nuit. D’un côté on a le guitariste de cession visiblement ici juste pour faire son boulot et gagner du pognon, il restera derrière ses cheveux toute le soirée. Et on a Paul qui chauffe bien le public. Enfin Dani se trémousse son petit corps et bouge un peu partout sur la scène. Il pousse le public à gueuler (« Louder !!! », « Come on !!!!! »), mais ça fait très star pour ados j’ai trouvé, et en plus il s’est tiré assez souvent de la scène pour régler je ne sais quel problème en coulisse. Alors c’était très marrant de l’entendre chanter alors qu’il n’était même pas sur scène …

Bref ça ne m’a en rien poussé à me démener comme un malade et pour tout vous dire, j’ai nettement plus bougé pour Immolation (et pourtant j’étais pas très très dynamique), et j’ai pas tiré un gueulage du concert, contrairement à Immolation encore. Ne me dites pas que ça vient de moi, puisqu’au concert de NOFX où je suis allé, j’avais fini sur les rotules, je tenais même plus debout. Non, juste que là ça donne pas envie. Cradle fait plus sa promo que son concert on dirait. Et puis leur musique rend mal sur scène, ou ils la rendent mal, mais le constat est là, on se fait un peu chier.

Et pour vous montrer les problèmes de son, c’est simple, sur les chansons de Dusk... and Her Embrace et Cruelty and the Beast que je ne connais pas du tout, j’ai tout simplement rien capté à ce que j’entendais, impossible de distinguer quoique ce soit. Déjà sur ce que je connais par cœur, c’était limite … Et en plus on n’a même pas eu droit à "Queen of Winter : Throned" !!! De plus le batteur a semble-t-il beaucoup de mal a retranscrire les performances de Nicholas Barker, monstrueux batteur sur les premiers albums. Au final, un concert très moyen en regard de la stature du groupe, gâché aussi par un public qui préfère fumer des pèts que boire de la bière … J’attendais beaucoup mieux, et je ne conseille absolument pas Cradle en concert. Ils sont bien meilleurs et moins chers sur vos platines !




©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4