Balance Of Terror

Entretien avec Flo Butcher (Chant) - le 29 novembre 2017

124
Shamash

Une interview de




Balance_Of_Terror_20171129

Balance Of Terror. Un nom encore peu connu. Mais au vu de la qualité de leur premier album sorti cet été - World Laboratory - nul doute que les Nordistes risquent de faire parler d'eux dans la sphère brutal death metal. Le chanteur Flo a bien voulu répondre à nos interrogations.  

Shamash : Pourriez-vous présenter votre groupe à nos lecteurs ? Depuis quand jouez-vous ensemble ? Un mot sur le nom du groupe ?

Flo : Salut, nous sommes Balance of Terror, un groupe de brutal death / grind de Saint-Omer formé en février 2014. Le nom du groupe vient d'une expression qui était utilisée en référence à la course aux armes nucléaires entre l'URSS et les États-Unis pendant la guerre froide, et qui fait partie du genre de thématique développé dans nos textes. De plus, cette notion d'équilibre de la terreur, dans un style particulièrement extrême mais dans lequel on cherche quand même à varier les influences nous plaisait bien !

                          
Photo_1_h_w

Shamash : Le groupe a été formé en 2014. Trois ans plus tard parait votre premier album, sans que vous soyez passés par la case démo. Comment se sont déroulés la conception, l’enregistrement et la production de ce dernier ? Êtes-vous pleinement satisfait du résultat ? Avec du recul, auriez-vous changé quelques détails ?

Flo : On a juste sorti deux anciens titres en 2014 sur le net pour qu'on puisse découvrir un peu notre musique, mais effectivement, dès qu'on a commencé à réfléchir à un premier support physique, on a préféré travailler directement sur un album. Pour la conception, Benoît (guitare) est à l'origine de la plupart des morceaux, il compose les bases des titres puis chacun apporte de nouvelles choses lors des répètes. On a tout fait nous-mêmes, l'enregistrement, le mixage et le mastering et on pense s'en être franchement bien sortis. On a passé du temps sur ce premier album donc non, pour le premier, on en est vraiment satisfaits.

Shamash : Comment un jeune groupe comme le vôtre est-il parvenu à trouver un label ? Combien en avez-vous contactés ? N’aurait-il pas été plus simple de demeurer indépendant comme le font de plus en plus de formations ? Votre contrat avec Ghastly Music vous satisfait-il ? Quels en sont les termes ?

Flo : On a contacté directement plusieurs labels du monde entier qui correspondaient à notre style. Le contrat avec le label me paraît plus intéressant, niveau distribution, on touche des zones qu'on n'aurait pas réussi à toucher seuls puisque le label a des contrats de partenariat et d'échange de CDs avec des tas d'autres labels partout dans le monde, ça donne aussi un peu de crédibilité et de notoriété au groupe. D'un point de vue financier, on y gagne aussi. Oui, on est satisfaits, je ne peux pas développer tout le contrat mais il s'agit de production des CDs et des T-shirts et de distribution principalement.

Shamash : Comment est accueilli World Laboratory ?

Flo : Très bien ! On a déjà eu beaucoup de chroniques (francophones et autres) qui ont toutes été très positives : Thrashocore, Les Éternels, French Metal, Deadly Storm, Brutalism, Broken Tomb...

Photo_2_h_w

Shamash : Pouvez-vous nous expliquer de quels thèmes traitent vos morceaux ?

Flo : De manière générale, les textes sont plutôt inspirés grindcore avec des thèmes qui sont / étaient aussi abordés par des groupes comme Napalm Death ou Brutal Truth : la misanthropie, la cruauté humaine, l'égoïsme, le capitalisme... Le dernier titre de l'album s'attaque à la religion de manière générale.  Nos textes sont un moyen de blâmer des comportements humains et des travers de la société qui ne nous parlent absolument pas.

Shamash : Votre brutal death frappe par la variété des riffs proposés. Votre musique reflète-t-elle les différents goûts des membres de Balance of Terror ? Quels sont vos groupes favoris ? N’est-il pas difficile de proposer quelque chose d’original en 2017 dans votre style ? Ou peut-être vous moquez-vous de l’originalité…

Flo : Effectivement, elle reflète complètement nos goûts ! On est tous les quatre fans de groupes légendaires comme Brutal Truth, Napalm Death, Cannibal Corpse ou Morbid Angel. Ensuite, ça diffère un peu selon les membres, mais globalement on écoute du grindore (Rotten Sound, Nasum, Wormrot...), du death old-school (Gorguts, Massacre, Entombed) et du brutal death (Deeds of Flesh, Disgorge, Wormed, Defeated Sanity...). Bien entendu, beaucoup de choses ont déjà été faites, mais nous cherchons cependant à proposer une palette de morceaux bien différents les uns des autres avec des ambiances variées provenant bien entendu de groupes qui nous influencent. On ne se cantonne pas à un style, on joue ce qu'on aime faire. Notre originalité résiderait alors dans cette variété, mais on a bien conscience aussi que nous ne sommes pas les fondateurs d'un nouveau style.

Shamash : Vous promouvez votre premier album sur scène en ce moment. Comment se sont passées ces dates ? Est-il facile pour une jeune formation de trouver des lieux où exprimer son art ? Avez-vous rencontré quelques galères ? Quels sont les prochains concerts prévus ?

Flo : Très bien dans l'ensemble, on trouve facilement des concerts dans la région, c'est toujours un peu plus difficile de jouer partout en France ou à l'étranger. On a quand même réussi à aller plusieurs fois en Belgique partager l'affiche avec nos potes de Putrid Inbred et Serial Butcher. En partie grâce à l'album, on a fait deux dates avec Aborted fin Octobre, à Paris et à Dunkerque, c'était particulièrement cool !
Ce n’est pas toujours facile de faire coïncider les dates de concerts avec les emplois du temps et les activités professionnelles de chacun, mais on arrive tout de même à jouer régulièrement.
Les prochains concerts prévus sont pour 2018 :

–  le 20 janvier au Bobble café à Lomme avec Dagara, Draft of Clarity et Hexagon

–  Le 26 janvier à Paris au Carnage Fest 2 avec entre autres Extreme Noise Terror ( :-D ), Unsu, Trepan Dead, Chiens...

–  le 10 février à Douai au Red Studio avec Mercyless, Savage Annihilation et Darkall Slaves.

On bosse en cette fin d'année sur de nouveaux morceaux pour pouvoir renouveler un peu la setlist lors des prochaines dates.

Photo_3_h_w

Shamash : Avec quels groupes souhaiteriez-vous partager l’affiche ? Quels lieux aimeriez-vous visiter ?

Flo : On aimerait déjà avoir l'occasion de tourner en Europe. Avec Napalm Death, ce serait le rêve ! (ndr: Breaking News: Dream comes true. Balance of Terror ouvrira le 10 mai 2018 pour les Britanniques à Béthune).

Shamash : Qui a réalisé l’artwork de World Laboratory ? Que représente-t-il ?

Flo : C'est Ubbo Sathla, un artiste parisien, qui a fait notre artwork. Il représente en arrière-plan un monde apocalyptique, géré par quelques individus qui ont assez de pouvoir pour décider du sort de toute la population au premier plan. La population les supplie, leur demande grâce. Ça correspond en fait aux paroles du titre éponyme de notre album "World Laboratory", qui décrit ce style de sociétés où seuls quelques hommes ont encore le pouvoir de prendre des décisions et de les imposer à tout le monde. La population n'a plus aucune liberté, elle se plie aux ordres. Elle est comparée dans ce titre à du bétail, à des cobayes utilisés pour des expériences malsaines, à des chiens qui obéissent à leur maître, d'où le slogan au dos de notre T-shirt « We're just dogs obeying our master ! ».

Shamash : Quels sont vos projets dans un futur (plus ou moins) proche ? Des titres sont-ils déjà prêts en vue d’un second album ?

Flo : On travaille sur le second album en ce moment oui, les bases des titres sont déjà prêtes, il reste à fignoler et à travailler tout ça ensemble ! Pour l'année 2018 donc, on va avancer sur ce second opus tout en continuant à promouvoir le premier sur scène !

Shamash : Êtes-vous des ultras du brutal death ou parvenez-vous à écouter d’autres styles ? Quels sont vos disques de chevet ces dernières semaines (metal ou non) ?

Flo : On écoute aussi pas mal d'autres styles ! Voici les albums favoris de chaque membre ces dernières semaines :
Mat :
Ulver - The Assassination of Julius Caesar 
Dyscarnate- With all Their Might
Serial butcher - Brute Force Lobotomy 
The Kilimanjaro darkjazz ensemble - I Forsee the Dark Ahead, if I stay

Quentin :
Ravel - Introduction et allegro pour harpe, flûte, clarinette et quatuor à cordes (1905)

Gaz :
Wormrot – Voices
Broken Hope - Mutilated and Assimilated
Decimation - Reign of ungodly creation
Baptists - Bloodmines

Flo :
Carnal Decay - You Owe, You Pay
Disentomb - Misery
Condemned - His Divine Shadow

Shamash : Instant promo. Je vous laisse carte blanche pour trouver un slogan ou quelques mots donnant envie d’écouter Balance of Terror.

Flo : C'est toujours difficile de mettre en avant sa propre musique, je me permets donc de citer la conclusion faite par les éternels dans la chronique de notre album : « Premier essai transformé pour Balance of Terror. Les passionnés de death brutal se doivent d’écouter urgemment World Laboratory. Véritable coup de poing qui ravira sans aucun doute les aficionados de sauvagerie, il conjugue habilement modernité et tradition. Rares sont les groupes nationaux à parvenir à ce niveau, encore moins dès leur début. Vraiment impressionnant ».

Shamash : Si quelqu’un tombe sous le charme de votre brutalité et de votre sauvagerie, comment peut-il vous contacter ?

Flo :Via notre page facebook ou notre bandcamp.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5