Mono

Entretien avec Mono - le 25 janvier 2016

98
Tabris

Une interview de




Mono_20160125

D'un côté MONO, 2000, Tokyo, post-rock instrumental. De longues et gracieuses montées en puissances et des émotions pures qui nous entrainent progressivement au paroxysme, puis redescendent avec fluidité vers l'apaisement bienheureux. De l'autre côté, THE OCEAN, 2001, Berlin, post-metal. Des attaques par vagues, incisives, des émotions tout aussi brutes, un voyage palpitant et intrigant au cœur d'une onde sonore dynamique et de très belle facture. C'est à l'occasion de la sortie de Transcendental, le Split qui réunit ces deux groupes aux horizons à priori différents, que nous avons eu l'occasion d'échanger avec l'un d'entre eux, MONO, représenté par Takaakira 'Taka' Goto

Tabris : comment vous définiriez vous face à un public qui s'apprêterait à vous découvrir?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : Je crois que la musique est un don très spécial qui nous est offert pour raconter une histoire ou montrer quelque chose qui ne peut se décrire avec de simples mots. Nous voulons exprimer l'espoir et la joie au delà de l'obscurité.

Tabris : La musique peut représenter tout ou rien. Un simple son, comme une passion sans bornes. Quel est VOTRE rapport à la musique, pouvez vous nous en dire d'avantage sur votre travail de composition? Et quelle est votre vision aujourd'hui après quinze ans d'expérience?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : Cela peut paraître arrogant, mais en tant que compositeur, j'écris la musique qui me sauvera, et cela me permet alors de réfléchir et de percevoir le sens de la vie. De là, j'ai l'espoir d'apporter la force d'avancer et de vivre à d'autres personnes à travers le monde.

Tabris : THE OCEAN et MONO, réunis sur l'EP Transcendantal. Vos musiques ont en commun qu'elles plongent dans un état introspectif et rêveur. Et pourtant, vos approches artistiques sont très différentes, quels éléments, quelles motivations ont conduit vos deux entités à se rejoindre ainsi sur ce voyage Transcendantal?

Takaakira ‘Taka’ Goto : Cette chanson ("Death and Reverse") sera présente sur notre prochain album. Nous voulions simplement la promouvoir plus tôt, comme le trailer d'un film.

Tabris : Transcendantal illustre un concept audacieux à plus d'un titre : l'instant où l'âme quitte le corps. Pourquoi précisément cette idée, ensemble, sur cet EP? Quelle était votre intention?

Takaakira ‘Taka’ Goto : Tout est venu inconsciemment. Nos deux groupes se sont trouvés plongés dans la même source d'inspiration / le même thème, un peu par accident. C'était là une chose vraiment étrange.

Tabris : Transcendental est un concept qui rencontre le succès. Envisagez vous de poursuivre sur cette lancée ?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : Nous n'en avons aucune idée en fait. Cela serait intéressant si nous composions en suivant un même thème exactement, consciemment cette fois-ci

Tabris : Vous venez d'achever votre tournée, l'European Winter Tour, en compagnie de Solstafir. Nous avons d'ailleurs eu le plaisir de suivre vos prestations au Trabendo de Paris, puis à Leeds à l'occasion du Damnation Festival. Comment s'est déroulée cette tournée? Quels ont été les instants forts sur scène ? Et comment avez vous ressenti le public?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : C'était un très beau moment que de jouer face à une foule différente de nos fans habituels. En particulier parce que nous étions le seul groupe sans chanteur. Jouer avec les autres constituait un bon contraste.

Tabris : Parlant du public, vous venez chacun de pays différents : Allemagne et Japon. Partant d'un regard croisé, y a t il une différence tangible de perception de vos musiques ? Quel accueil recevez-vous?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : J'imagine et je crois qu'il existe un art qui peut nous aider à faire du monde un meilleur endroit pour vivre. Dans le laps de temps limité que sont nos vies, nous voulons partager notre musique avec le plus de personnes de part le monde. En tant qu'être humain, je crois que notre raison d'être est de nous entraider, nous aimer les uns les autres et chérir les valeurs de la vie.

Tabris : Un mot à propos de Solstafir dont vous avez partagé l'affiche?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : C'est un très bon groupe et des gars supers. Nous étions très excités de faire la tournée avec eux

Tabris : Qu'est ce qui vous inspire aujourd'hui dans la composition, sur scène, ou dans le quotidien?

Takaakira ‘Taka’ Goto : Nous avons voyagé ensemble à travers le monde durant les quinze dernières années et nous nous sentons comme si nous étions passés progressivement du stade enfant au stade adulte. Chaque chose que nous observons était dotée de fraîcheur, toute chose que nous avons entrepris a été une aventure, avec à chaque fois l'inconnu, l'excitation et les revers. L'ensemble a été comme l'apprentissage des éléments essentiels de la vie à travers notre musique et nos voyages. Nous pensons que ce sont toutes ces expériences qui font notre son. Créer un pont appelé « musique » est notre job, et nous pouvons poursuivre ce que nous faisons grâce à toutes les personnes, les collègues, les amis et les fans que nous rencontrons à travers le monde et au fil des ans, présents sur ce pont que nous créons. Nous sommes vraiment reconnaissants de tout cela.

Tabris : Qu'attendez vous de l'avenir ? Quels sont vos projets?

Takaakira ‘Taka’ Goto  : Nous voulons continuer ce que nous faisons et dont nous sommes fiers, tout en étant reconnaissants du fait que nous vivons une époque où il est possible de partager et d'exprimer toutes les possibilités, l'état d'esprit, l'imaginaire, la spiritualité, l'amour, l'empathie et l'individualité que la musique instrumentale peut délivrer.
Nous allons commencer l'enregistrement de notre nouvel album en mars et il devrait sortir à la fin de l'année.

Tabris : Le mot de la fin est à vous. Merci pour cette interview.

Takaakira ‘Taka’ Goto  : Merci.


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 2 polaroid milieu 2 polaroid gauche 2