Thy Art is Murder

Entretien avec Sean Delander (basse) et Andy Marsh (guitare) - le 25 janvier 2014

116
Lotus

Une interview de




Thy_Art_is_Murder_20140125

Pendant que la guerre se passe tranquillement dans le club de l’Ancienne Belgique à Bruxelles, votre dévoué rencontre le plus fameux et apprécié groupe de Deathcore du moment : Les Australiens de Thy Art Is Murder, pour leur poser quelques questions…

Lotus : Salut tout le monde comment ça va ?
Sean : Nickel ! On se relax un peu avant le show comme tu peux le voir ! (Le groupe confirme, sauf Lee qui s’échauffe et CJ qui s’habille !)

Lotus : Alors, êtes-vous content de retourner en Belgique ? Et plus spécialement à Bruxelles ? C’est la 2ème fois que je vous vois ce soir, après un Graspop mémorable !
Sean : Ouais ! C’est la 3ème fois je confirme ! La première c’était également à Bruxelles l’année passée et ensuite le Graspop, un show mémorable comme tu dis ! On est vraiment content de revenir ici, le public belge est vraiment dingue, on est toujours super bien accueilli !

Lotus : J’ai vu sur votre Facebook que vous comptez sortir un nouvel album cette année, tu sais m’en dire plus ?
Sean : Oui exact ! On devrait le sortir vers la seconde moitié de l’année si tout va bien. Ça va vraiment être génial !

Lotus : Comment travaillez-vous ? Je veux dire, comment vous écrivez un album ?
Sean : Et bien, avec un ordinateur, des guitares, etc (rires)…On joue quelques riffs et on essaye de tourner autour, si ça nous botte on continue de bosser dans cette direction.

Lotus : Qui ou quelles sont vos inspirations pour écrire votre musique ?
Sean : Oh, je dirais Behemoth, Decapitated… Ce genre de musique en fait, mais on est influencé par beaucoup d’autres styles. Mais on fait ce qui nous semble cool avant tout !

Lotus : Vous aimez d’autres styles ? Comme du black métal, du classique ou même du jazz ?
Sean : Oui ! Black métal évidemment, mais j’aime aussi le jazz, le funk et ce genre de chose quoi ! J’aime aussi ce que les gars avec qui on joue font, quelque chose de plus progressif tu vois ? En fait j’aime tout, tant que c’est intéressant !

Lotus : Que pensent vos familles de la vie que vous vivez et de ce que vous faites ?
Sean : Ma famille me supporte beaucoup, tu sais mon père est musicien et ma mère adore la musique en générale, ils aiment le fait que je les suis en quelques sortes. Ils viennent nous voir également parfois, c’est cool ! T’en penses quoi Marshy ?
Andy : Ma mère voulait que je reste à l’université en fait (rire général), ils n’approuvent pas trop, je sais pas… Faut pas écouter les gens qui te disent ce que tu as à faire, fais juste ce que tu as envie c’est tout !

Lotus : En parlant de ça, vous avez assez de temps pour vos familles ? Parce que vous partez souvent en tournée et pendant un bon bout de temps généralement.
Sean : Pour le moment pas vraiment… On bosse très dur, les tournées sont longues et fatigantes et on est content de retourner chez nous quand on pause, pour se reposer, passer du bon temps avec nos familles, nos copines et nos chiens (rire). Oui, pour l’instant on est très chargés.

Lotus : à présent, vous êtes un groupe de Deathcore on est bien d’accord. Vous pensez qu’à un certain moment de votre carrière vous allez "changer de bord" ? Je veux dire, prendre un chemin plus progressif ? Ou même tourner en Black Métal qui sait (rire) ?
Sean : Et bien oui je pense ! On commence doucement à apporter différents éléments inédits à notre musique, je veux dire, être plus mélodique et, ou comme tu dis plus progressif. Mais on essaye tout de même de garder notre base tu comprends ? On n’a pas envie de décevoir ou de désorienter les personnes qui nous soutiennent depuis le début et qui nous connaissent pour ce que nous faisons et ce que nous faisions. Mais sinon oui, on apportera des éléments mélodiques mais pas trop drastique voilà ! (Tout le monde confirme)

Lotus : Ok les gars merci de vos réponses ! J’ai quelques choses pour vous !
Sean : Des trucs à signer ? Haha notre album et des baguettes ça c’est cool ! Merci de l’interview mec !


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6