Péroine, Daniel

Entretien avec Daniel Péroine - le 14 avril 2010

29
Sebrouxx

Une interview de




Peroine,_Daniel_20100414

Expert du tapping à huit doigts, cela ne fait pas de doute. Mais Daniel est aussi passé maître en rédaction de réponses aux Eternelles questions, sur son clavier, à dix doigts. Ca laisse rêveur, messieurs, dames, tout autant que son entrain à nous livrer les clefs de son premier album Renovatio (chronique ici) et à aborder l'instrument en toute simplicité.


Sebrouxx: Avant tout, et comme le veut la tradition, je te laisse le soin de te présenter auprès de ceux qui ne te connaîtraient pas encore.

Daniel: Bonjour, je m'appelle Daniel Péroine. Je suis guitariste depuis très longtemps. Je suis professeur de guitare et musiques actuelles sur Nancy et environs, intervenant régulier à la MAI (NDLA: Music Academy International, célèbre école de musique). Et je viens de sortir mon album solo Renovatio

Sebrouxx: Tu es connu pour être l'un des meilleurs experts du tapping à huit doigts (ou huit mains!) en France. Son apprentissage a-t-il été ce qui t'a semblé le plus compliqué dans ton approche technique de l'instrument (je suppose que tu maîtrises aussi le jeu en legato, en sweeping)?

Daniel: Huit doigts suffiront (rires)! L'apprentissage était comme toute autre technique mais l'utilisation était plus compliquée. J'ai eu de la chance de rencontrer T.J Helmerich au GIT (NDLA: célèbre école de guitare à Los Angeles). Il m'a beaucoup appris, notamment à phraser avec le tapping. J'ai travaillé le sweeping mais cela ne convenait pas. J'ai travaillé le légato et le tapping car je suis fan du son d'Allan Holdsworth, j'ai toujours voulu me rapprocher de ce son si lié. Dans mon album, j'ai même développé les arpèges en tapping. Sur la fin de "J-funk", tout est joué en tapping, on pourrait croire que c'est du sweep, eh bien non!

PhotoSebrouxx: Comment penses-tu te démarquer des autres Maîtres de cette technique, français et étrangers comme Thomas Bressel (qui , je crois, a été ton élève au MAI de Nancy) et Jennifer Batten? Tu as, j'ai pu lire, commencé le tapping via sa méthode apparemment?

Daniel: Je pense avoir un son et un phrasé différent mais ma plus grande influence en la matière restera T.J Helmerich. Je recommande d'écouter les deux albums Quid Pro Quo et Exempt où il joue avec Brett Garsed. Effectivement, j'ai rencontré Thomas Bressel à la MAI, on se croise de temps en temps sur le Net. J'ai commencé par la méthode de Jennifer Batten que je recommande si on veut des idées de phrases.

Sebrouxx: Ne crains-tu d'être malgré toi trop étiqueté "joueur de tapping à 8 doigts"? alors que ton jeu -et Renovatio le démontre- laisse apparaître bien d'autres facettes?

Daniel: Oui, mais là je l'ai bien cherché (rires)! C'est certain que j'aurais cette étiquette mais je ne pense pas que ce soit gênant. Je pense que les personnes qui écoutent mon album ne prêtent pas attention à la technique mais plutôt aux mélodies et aux sons.


Sebrouxx: Et parmi ces facettes, tu démontres incontestablement d'énormes facilités en rythmiques funky/groove. Est-ce quelque chose qui te vient de tes années passées à Los Angeles, ville dans laquelle pas mal de guitaristes rock ont emprunté énormément de licks funky (Lukather, Landau, Steve Stevens même)?

Daniel: Quand je suis parti au GIT, j'ai surtout travaillé avec T.J Helmerich pour le tapping et avec Ross Bolton pour les rythmiques funk. Ross est l'un des meilleurs en la matière. Je conseille sa vidéo pédagogique et sa méthode.

Sebrouxx: La plupart des guitaristes français rencontrés ces derniers mois m'ont parlé de leur difficulté à exercer de façon professionnelle? Quelle est ta position sur la question et que penses-tu du paysage "guitaristique" français actuel?

Daniel: En ce moment, l'actualité guitaristique française est fournie, ce qui est très bien. Malheureusement, les moyens de diffusions sont restreints et c'est difficile de trouver des concerts. L'attitude de certains politiques vis à vis de la musique métal, le manque de diffusion à la télévision française ou sur les radios. Le concert « autour de la guitare » a été transmis à 2h du matin, qui regarde la télé à cette heure?

Sebrouxx: Justement est-il difficile de faire son trou dans un paysage "guitaristique" français où de grands noms (Rondat, Godin...) restent encore les références? Le poids de ce passé de shreddeurs français est-il lourd à assumer à la longue?

Daniel: Pour moi Patrick Rondat est la référence française en matière de guitare instrumentale. Quelle belle carrière! Et c'est grâce à l'influence de Patrick Rondat ou Christophe Godin que beaucoup de guitaristes ont enregistré des albums instrumentaux. Je pense qu'il y a de la place pour tout le monde. Je croise régulièrement les copains comme Manu Livertout, Kermheat ou Pascal Vigné à la MAI. On a tous un style différent et on s'entend très bien.

Sebrouxx: Renovatio est auto-produit mais quelle claque sonore! Comment es-tu parvenu à ce résultat côté guitares qui n'a rien a envier à un paquet de disques de guitar-heros américains? Avais-tu des références, de CD de prédilection en tête? Peut-êre ceux de Satriani et notamment The Extremist auquel j'ai parfois pensé en écoutant Revonatio ("J-Funk" m'a rappelé "War" si tu vois à quoi je fais allusion)? Satriani semble très présent sur l'album et sur le booklet tu lui rend d'ailleurs hommage.

Daniel: La prise de son et le mix ont été fait par Yann Klimezik (Mypollux). Il est vraiment doué. Il est aussi de très bon conseil. Pour l'habillage, j'ai demandé à Cyril Turla (photographe). Et c'est vrai que Joe Satriani m'a beaucoup influencé musicalement. The Extremist est un album que je recomande, il est très abouti. Pour les photos et l'ambiance de la pochette, on a travaillé dans l'esprit de cet album.
Photo


Sebrouxx: Tu bénéficies d'une section rythmique démoniaque d'efficacité sur Renovatio! On sent que tu joues avec eux et qu'lls jouent avec toi, pour toi, depuis un paquet de temps? Peux-tu nous parler d'eux et de leur investissement dans Renovatio?

Daniel: Je connaissais Olivier Baldissera (batterie) depuis un moment, il est aussi intervenant à la MAI. C'est un batteur de session et quand je lui ai demandé si ça l'intéressait de travailler avec moi sur cet album, il a tout de suite dit oui. Je lui ai demandé conseil pour la basse et il m'a proposé Philippe Chevalot. Je leur ai donné les morceaux à travailler et quelques temps après ils étaient prêts pour l'enregistrement. Je suis vraiment content de la couleur qu'ils ont pu amener.

Sebrouxx: Du tapping OK. Du groove OK. Mais aussi un Metal bien progressif aux entournures (sur "Choïna" et "Chapitre XX", c'est indéniable et tant mieux). Quelles sont tes groupes/guitaristes de référence en la matière?

Daniel: J'aime beaucoup PlanetX, Dream Theater, Opeth, Porcupine tree, Gordian Knot, Genesis avec Peter Gabriel, Pink Floyd et bien d'autres.

PhotoSebrouxx: Idem pour certains passages proches du jazz rock/jazz fusion (je pense à "Utopia.") Là aussi, quelles sont tes groupes/guitaristes de référence en la matière?

Daniel: Allan Holdsworth et surtout l'album Metal Fatigue, Scott Henderson. Chez les guitaristes plus rock : Satriani, Vaï, T.J Helmerich, Brett Garsed, Jeff Beck.

Sebrouxx: Lors de la conception de Renovatio comment as-tu procédé pour "doser" chaque composante (tapping/rythmiques grooves/structures progressives/ fusion jazz)? Ou au contraire tu n'as rien dosé et tout s'est structuré naturellement?

Daniel: Avant tout je pense à la musique, thèmes et rythmiques. Ensuite, je pense à la structure et comme j'aime bien changer d'ambiance dans les morceaux, je ne me pose pas trop de questions, j'essaye et si ça me plais, je garde.


Sebrouxx: S'il ne devait resté qu'un titre de Renovatio, lequel choisis-tu?

Daniel: (sans hésitation) "Chapite XX"!

Sebrouxx: Question Guitariste Magazine. Un conseil à nos lecteurs guitaristes, débutants comme confirmés et aussi bien sur le travail général de l'instrument que sur le tapping plus particulièrement.

Daniel: Travailler régulièrement, penser à la musique, jouer en groupe, sur scène, ne pas hésiter à prendre des cours. Pour le tapping : avoir de bonnes bases, l'utiliser petit à petit dans son jeu. Le tapping, c'est avant tout une sonorité.

Sebrouxx: Question Joe Satriani/Steve Vaï. "Nous remontons le G3 cette année, on en marre de Petrucci: il joue trop vite et passe son temps à faire de la muscu en avalant des sachets de protéine. Malmsteen nous dit nos bends ne sont pas justes. Eric Johnson n'est pas fun. Bon, Daniel, tu viens en tournée avec nous?"

Daniel (rires): Je suis déjà parti... A bientôt! Merci pour l'interview!(rires) C'est un rêve inabordable!

Sebrouxx: En parlant de tournée, qu'en est-il de tes activités scéniques et parviens-tu à défendre Renovatio en live?

Daniel: En cette période, c'est difficile de trouver des concerts surtout quand on commence. Je serais à Nantes les 13, 14 et 15 mai pour un festival Tapping où l'on retrouvera stages de Stick Chapman, tapping à la guitare et des concerts. Je serai en Master Class et concert près de Nancy le 22 mai. Pour la suite, c'est en attente.
Photo


Sebrouxx: Envisages-tu déjà un successeur à Renovatio prochainement? Et honteusement, je te donne mon opinion/envie: quelques sonorités/nappes électro, voire des vocaux de-ci, de-là comme sur le titre de Batten, "Secret Lover"

Daniel: Désolé mais ce n'est pas mon morceau préféré de l'album. Je pense à un deuxième album, j'ai déjà quelques idées. J'ai envie d'écrire des morceaux avec des ambiances différentes, aller chercher dans différents styles. Mais je ne pense pas qu'il y aura de voix. Et surtout pas la mienne, si tu m'entendais chanter, tu comprendrais pourquoi je fais de musique instrumentale.

Sebrouxx: Je te laisse le mot de la fin si tu as quelque chose à ajouter sur quelque sujet que ce soit.

Daniel: Tout simplement en te remerciant pour cette interview et pour la chronique. Merci de soutenir les auto-productions, la musique instrumentale et les musiciens français. Et pour tous : continuez à écouter et jouer de la musique. A bientôt!



Photos: www.myspace.com/danielperoine







©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4