Lacuna Coil

Entretien avec Cristiano Migliore (guitare) - le 13 mars 2009

2
Cosmic Camel Clash

Une interview de




Lacuna_Coil_20090313

Encore un album au compteur pour Lacuna Coil, et encore un qui fera pleurer les nostalgiques du métal gothique classieux de Comalies. En effet Shallow Life (chronique ici) est le digne successeur de Karmacode : un album de nu-metal aussi catchy que quelconque, complètement américanisé et formaté. Nous avons donc tenté d'en savoir plus...


Cosmic Camel Clash : Ca fait un bail que Karmacode est sorti, qu'avez-vous fait durant tout ce temps ?

Cristiano Migliore : Nous avons tourné pendant deux ans pour défendre Karmacode, et juste après ça nous avons décidé de faire une pause d'un an environ, durant laquelle nous avons écrit toutes les chansons du nouvel album. Ça nous a donné l'occasion de nous pencher réellement sur beaucoup d'aspects de la musique que nous voulions écrire. Nous avons expérimenté beaucoup plus et pour la première fois tous les membres du groupe ont apporté des idées, ça a été un vrai travail d'équipe. Une fois la composition de morceaux terminée nous sommes allés à Los Angeles entre septembre et novembre de l'année dernière pour enregistrer l'album. Notre emploi du temps a été pas mal rempli (rires).

Cosmic Camel Clash : Si c'est la première fois que tout le monde participe au processus d'écriture, ça signifie que certains membres ne composaient jamais dans le groupe. De qui s'agissait-il, et pourquoi ?

Cristiano Migliore : Auparavant... bon, ce n'est pas comme s'il y avait eu des membres qui ne composaient pas du tout, mais la plupart des morceaux étaient composés par Marco, notre bassiste. L'autre guitariste et moi nous donnions un coup de main pour quelques titres... Pour la première fois nous avons réellement travaillé chaque chanson tous ensemble en salle de répét, nous avons échangé énormément d'idées et ça nous a donné l'occasion de tenter plein de solutions différentes. C'était mieux que d'avoir une seule personne qui apporte les idées principales alors que les autres se contentent de participer aux arrangements.

Cosmic Camel Clash : Et est-ce que ça s'est passé facilement, ou est-ce que des conflits musicaux ont fait surface à cette occasion ?

Cristiano Migliore : Absolument pas, en fait ça c'est très bien passé. Tout ce temps que nous avons passé à composer les chansons s'est déroulé dans une ambiance très relax. Nous échangions des idées, changions tel ou tel aspect, discutions à propos de la direction que nous voulions donner aux morceaux. Ca s'est passé d'une manière très démocratique, et nous sommes très contents du résultat.
Photo


Cosmic Camel Clash : Karmacode était basé sur un contraste : le mot « karma » a une connotation très mystique alors que « code » est un mot froid et technologique. La pochette du nouvel album montre une grenade qui ressemble à un bijou... la notion de contraste est-elle si importante pour vous ?

Cristiano Migliore : Oui, c'est très important pour nous en fait. Ça trouve également sa source dans le fait que nous avons deux chanteurs : un homme qui assure les parties plus agressives et une femme qui incarne la face mélodique du groupe. Nous n'essayons pas d'utiliser ces deux voix d'une manière figée, parfois nous essayons même de surprendre les gens en faisant chanter Cristina d'une manière plus agressive, même s'il ne s'agit pas de growl bien sûr (rires). C'est cool d'avoir cet aspect contrasté au niveau du chant. De plus nous accordons également beaucoup d'importance aux contrastes dans nos titres d'album et dans l'artwork. C'est quelque chose qui a toujours été là d'une manière ou d'une autre, et qui rera toujours partie de notre carrière. Le concept derrière le nom d'album Shallow Life est la vie moderne où tout le monde a les yeux rivés sur ses quinze minutes de gloire, les reality shows, des choses très superficielles... La grenade-bijou construite comme une bouteille de parfum est une image très puissante à mon sens. Bien sûr, il faut essayer de combattre pour ses droits et ce qui semble important le plus possible, mais comme on ne peut pas être à 100% là-dedans il est également important de s'accorder des plages de superficialité, de légèreté... comme se poser pour regarder un DVD ou juste traîner avec ses amis. Je pense que cette dualité est importante tous les jours, dans la vie de chacun.

PhotoCosmic Camel Clash : J'imagine donc qu'à tes yeux, le plus important est de trouver un équilibre (il acquiesce). En parlant de contraste et d'équilibre, il y a un aspect de Lacuna Coil qui m'a toujours surpris : vos deux vocalistes chantent toujours en alternance, jamais ensemble. Est-ce parce que Cristina et Andrea n'aiment pas faire des harmonies de voix, ou peut-être est-ce parce que vous avez essayé et que ça ne fonctionne pas ?

Cristiano Migliore : Nous ne l'avons jamais fait pour une raison simple : ça ne serait plus nous. Il peut arriver que Cristina assure quelques chœurs mais... ce ne serait plus pareil. Nous perdrions l'importance qu'apporte le fait d'avoir deux voix distinctes. C'est quelque chose qui peut fonctionner très bien pour un groupe comme Alice In Chains, où le fait d'avoir deux voix en chœur rendait la musique très spéciale, mais dans notre cas ça ne fonctionnerait pas aussi bien. C'est mieux de séparer les deux choses, et ça a toujours très bien marché comme ça pour nous. Ca ne veut pas dire que nous n'essaierons jamais, mais jusqu'ici nous n'avons jamais ressenti le besoin de le faire.


Cosmic Camel Clash : Et est-ce que c'est plus une décision de l'ensemble du groupe, ou est-ce plus le fait de Cristina et Andrea qui ne sont pas chauds pour ça ?

Cristiano Migliore : Non non, c'est plus... quand nous composons une chanson, chaque membre du groupe a son mot à dire, ce n'est pas vraiment qu'eux deux ne veulent pas. Si une chanson crée ce besoin, alors nous tenterons l'expérience et nous verrons si ça marche. Mais jusqu'à présent nous n'avons jamais ressenti de besoin en ce sens, car la manière dont nous avons toujours fonctionné nous convient. Le fait d'avoir deux vocalistes permet d'expérimenter dans un spectre plus large, et l'alternance des chants est devenue un de nos traits distinctifs.

Cosmic Camel Clash : Tu as mentionné la présence d'un concept dans Shallow Life. S'agit-il d'un concept-album au sens strict où toutes les chansons sont liées, ou plus d'un thème général ?

Cristiano Migliore : Ce n'est pas un concept-album au sens où Dream Theater ou Queensrÿche font des concept-albums, il n'y a pas d'histoire racontée à travers les morceaux... c'est plus que chaque chanson aborde l'idée d'une vie faite de superficialité selon un angle différent. Ce thème fait le lien, mais ce n'est pas vraiment un concept-album au sens traditionnel du terme.

Cosmic Camel Clash : Partons un peu dans la controverse : depuis la sortie de Karmacode, beaucoup de gens ont accusé Lacuna Coil de tenter de surfer sur la vague du nu-metal et de sonner comme Evanescence. Quelle est ta réponse face à ces critiques ? Est-ce que tu les prends en compte, est-ce qu'elles te touchent ?

Cristiano Migliore : Mmmh, tu sais... c'est vraiment difficile de répondre à ces accusations. Nous essayons juste de faire ce qui nous plaît, et le résultat est en général ce qu'on peut entendre sur le disque. Le fait que nous avons passé tellement de temps en tournée aux USA pour défendre Comalies a eu une réelle influence sur nous et notre façon de composer. Et nous sommes arrivés avec un album comme Karmacode qui a effectivement créé la controverse car les gens ont dit « oh, ils veulent sonner comme un groupe américain »... mais c'était le résultat de tout ce temps passé aux États-Unis à être sans cesse en contact avec des groupes américains. Nous n'avions même pas conscience de cet aspect au moment où nous avons composé les chansons, et pour Shallow Life c'est la même chose … car nous avons une fois encore passé énormément de temps en Amérique, même si nous avons aussi tourné en Europe. Toutes ces choses ont une influence sur notre musique, évidemment. Notre objectif reste de composer une musique qui nous plaît avant tout : si les gens l'apprécient c'est super, mais s'ils ne l'aiment pas il y a plein d'autre groupes qu'ils peuvent écouter à la place.
Photo


Cosmic Camel Clash : Ne penses-tu pas que ces critiques sont alimentées par vos choix de set-list en concert ? Lors de votre concert au Wacken 2007 (report ici), plus des deux-tiers de votre show était composé de chansons de Karmacode. Certains membres du public ont eu l'impression que vous reniiez votre passé...

Cristiano Migliore : Non... Le problème en festival est qu'on a toujours un temps limité pour jouer, et comme nous étions en plein dans la tournée Karmacode il était évident que nous allions jouer plus de chansons de cet album-là vu que c'était le petit dernier. Quand nous jouons en tête d'affiche nous prenons le temps de puiser dans notre vieux catalogue et de jouer des chansons d'Unleashed Memories ou Comalies. Il ne s'agit pas de renier notre passé en tous cas, il n'y a rien à renier ! Nous adorons toujours ces albums, surtout Comalies qui a d'une certaine manière changé nos vies. Si les gens pensent que nous n'aimons plus nos vieux albums ils se trompent : le fait est que le concert du Wacken faisait partie de la tournée Karmacode, c'est tout. Tous les groupes jouent une majorité de titres de leur dernier album dans ces conditions, c'est un simple fait marketing (rires).

Cosmic Camel Clash : Je pense que tu connais la composition du public du Wacken (il rit), qui sont en grande majorité des fans de heavy old-school. Chaque année il n'y a qu'une petite poignée de groupe qui représentent la mouvance néo catchy, et cette année-là vous en faisiez partie. Est-ce que vous avez ressenti une différence quelconque en jouant pour ce public-là ?

Cristiano Migliore : Je dois dire que ce concert à Wacken est l'un des tous meilleurs que nous avons donnés. Quand je regarde les vidéos de ce show, je vois une intense énergie positive dégagée par la foule. C'est vrai que comme tu le dis le Wacken se concentre plus sur le métal traditionnel, mais je n'ai pas eu l'impression que les gens qui sont venus nous voir n'appréciaient pas notre musique. Au contraire c'était un très bon concert, et je pense que les gens sont restés parce qu'ils ont accroché. Il est évident que tout le monde n'apprécie pas notre musique, c'est pareil pour tous les groupes... mais en même temps nous avons tous ressenti que le public écoutait notre musique attentivement, et c'est un de nos meilleurs concerts à ce jour. C'est un super souvenir.

Photo


Cosmic Camel Clash : Fin d'interview traditionnelle des Eternels : si tu n'as rien à rajouter on s'arrête, mais si tu veux ajouter quelque chose tu es libre.

Cristiano Migliore : Okay. Je veux juste dire que nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur ces nouvelles chansons et le résultat nous plaît beaucoup. Si c'était à refaire nous referions tout à l'identique, et nous sommes très fiers de ce nouvel album. Nous espérons avoir bientôt l'occasion de jouer ces nouvelles chansons pour nos fans, et nous apprécions beaucoup leur soutien. Nous espérons tourner en tête d'affiche avant la fin de l'année, et nous sommes très impatients de revoir les gens venir à nos concerts.



Crédit photos : www.myspace.com/lacunacoil


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5