Herrschaft - The OutBurst

Entretien avec Sevh (guitare) et Zoé (guitare+basse) : suite et fin - le 11 février 2009

2
Cosmic Camel Clash

60
Dizayeure

Une interview de




Herrschaft_-_The_OutBurst_20090211

Suite et fin de notre entretien avec la paire OutBurst/Herrschaft ! Comme vous l'aurez sûrement constaté dans la première moitié de l'interview (première partie ici) le ton de cet entretien était tout sauf formel... et c'est devenu pire après. Pire, mais cool. Jugez plutôt !


Cosmic Camel Clash : Sevh, tu as évoqué la chanson "For One of Us" tout à l'heure car l'approche est différente au niveau du texte, et j'imagine que ce n'est pas par hasard que c'est la dernière de l'album (Sevh acquiesce). Je l'ai trouvé différente des autres titres : elle est plus longue, plus ambitieuse que les autres, moins directe, il y a plus de plans. C'est juste une exception ou est-ce que ça augure de nouveaux trucs pour l'avenir ?

Sevh : Non, en fait... sur Party Time il y avait déjà un titre à part, "Stare at Me", qui était une chanson lente. Nous sommes partis sur ce principe-là, à l'ancienne, comme Metallica qui sur chaque album thrash mettait une ballade : sur Ride The Lightning il y avait "Fade to Black", sur le Black Album il y avait "Nothing Else Matters"... et donc tu vois, nous nous sommes partis du principe que nous mettrions toujours une ballade sur un album. Ca permet de tempérer, et surtout aussi de faire quelque chose de différent et ça nous faisait plaisir. Après ce n'était pas juste un prétexte pour faire une ballade : nous avions plusieurs ballades composées mais nous ne voulions pas en mettre plusieurs, nous pensions qu'il y avait une ballade par album. Donc là effectivement nous avons pris "For One of Us" qui était déjà composée, et comme nous avions fait sur Party Time nous en avons profité pour rajouter pas mal d'effets dessus. Une chanson lente et travaillée se prête plus à ce qu'on ajoute des couches et qu'on fasse un vrai travail d'arrangements, plutôt qu'une chanson plus directe où nous cherchons à faire quelque chose d'efficace. Donc c'était un réel choix pour nous d'avoir fait une chanson réellement arrangée, c'est un souhait de l'avoir mise en fin d'album car elle fait sept minutes et que pour nous c'était le moyen le plus simple de clôturer un album que nous voulions efficace, donc où nous nous étions arrangés pour mettre les titres les plus efficaces dès le début. C'était volontaire dans la composition, volontaire dans les paroles, volontaire dans sa place dans l'album. Maintenant c'est vrai qu'en live c'est un peu plus compliqué pour nous de la jouer puisqu'en plus d'être longue il y a effectivement beaucoup d'arrangements. Comme globalement en live nous avons un son plus direct et que nous n'avons que deux guitares, c'est plus dur à rendre.

Zoé : J'interviens pour dire que je la déteste vraiment, cette chanson.

Sevh : Oui, Zoé la déteste et il ne sait pas la jouer.

Cosmic Camel Clash : J'ai découvert The OutBurst au Nouveau Casino quand vous avez ouvert pour Beatallica en décembre 2007 et à l'époque Sarah assurait énormément de chant hurlé. J'ai l'impression que sur Entertainment la plupart du growl est assuré par Sky et que Sarah ne fait presque que du chant clair. C'est sa volonté ?

Sevh : En fait les deux font leur growl, mais Sarah, pour l'avoir vue sur d'autres groupes... elle a une voix gueulée très grave, très puissante mais dans The Outburst elle s'en sert surtout en live pour relancer, pour donner ce côté pêchu. Elle rajoute beaucoup plus de growl que ce qu'elle fait sur cd. C'est vrai que sur cd ce que nous cherchons à mettre en avant ce sont surtout ses arrangements car elle chante extrêmement juste et elle a vrai don pour harmoniser les voix, là-dessus elle fait un vrai travail. C'est pour ça qu'elle a fait des voix aussi chez Herrschaft...

Zoé : Oui, elle a fait des superbes voix sur "Tesla".

Sevh : Elle a aussi été engagée par Arkan, elle ne fait pas de growl et pourtant c'est un groupe de death, elle fait du chant lyrique. Elle a fait des chansons chez Pleasure Addiction, des guests sur d'autres groupes... nous dans The Outburst nous avons cherché à mettre en avant cet aspect lyrique et de laisser les growls à Sky qui pour le coup fait peu de chant clair. C'est vrai qu'il n'a pas la justesse des chants clairs de Sarah par contre il a une voix gueulée plutôt médium qui passe bien. Donc je ne sais pas si Sarah s'est mise en retrait sur les growls, ce qui est sûr c'est qu'elle en fait beaucoup plus en live que sur cd. Je pense qu'ils ont voulu éviter le truc systématique de mettre un chant gueulé tout le temps, qu'ils sont plutôt partis dans l'optique « tant qu'à faire un studio, autant faire des voix harmonisées ».
Photo


Cosmic Camel Clash : Concernant le principe de composition chez Herrschaft, est-ce qu'il s'agit plus de partir des guitares et de rajouter de l'electro ou plutôt le contraire ?

Zoé : Nous avons les deux chemins de composition, ce qui permet justement de donner les deux types d'ambiances différents aux morceaux comme j'en parlais tout à l'heure. Il n'y a pas vraiment de processus prédéfini, ça peut partir de n'importe quoi. D'un riff de guitare, d'une boucle electro ou même d'une boucle de batterie et après tout se construit autour.

Cosmic Camel Clash : En termes d'electro / indus, y'a-t-il des groupes sur lesquels vous tombez tous d'accord en termes d'influences ?

Zoé : Non.

Sevh : David Guetta, non ?

Zoé : Ah oui, David Guetta. Eiffel 65 aussi, beaucoup.

PhotoCosmic Camel Clash : Les Vengaboys ont beaucoup marqué leur temps ceci dit. (rire général)

Sevh : Il y a un morceau qui ressemble effectivement à l'intro de 2 Unlimited, tu verras quand tu réécouteras l'album. On dirait "No Limit", c'est toute ma jeunesse.

Zoé : Non mais en fait on se déteste dans le groupe en termes de goûts musicaux. On ne peut pas se blairer. Un peu comme dans The Outburst en fait.

Sevh : C'est écrit dans la bio hein, on ne peut pas se sacquer.

Cosmic Camel Clash : En fait votre seul terrain commun c'est la musique que vous composez ensemble ?

Zoé : Oh, et encore. Il y a aussi beaucoup de batailles là-dedans.


Cosmic Camel Clash : D'accord. Toi tu n'as pas ce problème Sevh, vu que tu composes tout.

Sevh : Oui mais euh je... Je rejoins Zoé là-dessus : dans ce groupe, et c'est peut-être aussi ce qui a fait la différence, les gens ont... en plus maintenant il y a Zoé et... enfin l'ancien bassiste c'était pareil, il n'écoutait que du rock, les Guns, des trucs comme ça. Bref le nouveau batteur écoute vraiment des choses différentes, Zoé écoute vraiment des trucs que nous n'écoutons pas et il est vraiment calé en éléctro-indus alors que ce n'est pas du tout notre culture avec Sky... Bon par contre j'ai beaucoup de groupes en commun avec Sarah, tout ce qui est vieux trucs comme Supertramp, Genesis, Queen, nous écoutons pas mal tout ça...

Zoé : (le coupant) Je te promets, il te nique n'importe qui en blind-test (Sevh éclate de rire). C'est cauchemardesque.

Sevh : Donc voilà, c'est vrai que nous n'écoutons pas la même chose et que ça joue. Personnellement j'ai tendance à composer en fonction de ce que j'ai écouté le jour J, et c'est pour ça qu'on trouve des chansons vachement variées sur Entertainment car il a été composé sur cinq ans. Il y a cinq ans j'écoutais Rammstein, aujourd'hui j'écoute Chimaira et forcément ça a dû se sentir.

Zoé : (accusateur) Et pourquoi les morceaux à la Rammstein sont passés à la trappe ?

Sevh : Excellente question... je n'avais pas de clavier (Zoé rit). En tous cas par rapport au style d'aujourd'hui, comme Zoé n'écoute pas la même chose ça fait qu'il va vouloir rajouter tel plan de basse un peu groovy, ou bien Sky qui est très branché System of a Down va vouloir poser un contre-temps... le fait que nous ayons tous des influences différentes peut aider quand nous rejouons tous ensemble le morceau.

Cosmic Camel Clash : Ce n'est pas la première fois qu'on me tient ce genre de discours, j'ai l'impression que les groupes les plus intéressants sont ceux où les membres sont en conflit musical.

Sevh : Je vois tout à fait ce que tu veux dire : un groupe cent pour cent black ne fera que du black-metal. En ce moment dans The OutBurst on s'en rend beaucoup compte : quand on joue les morceaux en répèt celui qu'on joue ne ressemble pas forcément à celui d'avant et nous ne sommes pas axés sur un style. Donc effectivement si nous avons envie de faire un break, si le bassiste et le batteur veulent faire des délires ou même que Sky se dit « tiens, je vais faire un délire »... ben il peut faire de la musique irlandaise s'il veut. Je caricature mais...

Zoé : C'est un scoop hein. Maintenant The OutBurst fait de la musique celtique.

Sevh : (rires)Oui, c'est un scoop. Donc chacun a son petit truc en répet pour sonner... en plus nous n'écoutons vraiment aucun style en particulier. Perso j'écoute vraiment de tout et...

Zoé : Sur le prochain album je vais me mettre au biniou.

Sevh : Ou au oud. Bref nous vraiment de tout, à part le batteur qui n'écoute que du néo-métal.

Zoé : On lui en veut beaucoup d'ailleurs.
Photo


Cosmic Camel Clash : Sachant que tu composes les instrumentaux et que Sarah et Sky se chargent des voix, est-ce volontaire de ta part de faire des plans de guitare et de basse qui sont souvent du pur soutien ? C'est pour leur laisser un maximum de place ?

Sevh : Il y a une problématique qui fait qu'en général... bon. Quand nous avons commencé le groupe nous avions un an de pratique d'instruments donc c'était volontairement simple, nous ne pouvions pas... les tempos ne dépassaient pas 150 bpm car nous ne pouvions pas jouer plus vite !

Zoé : Du coup ils sont un peu restés coincés là-dedans. Ils ont juste un peu augmenté le tempo...

Sevh : Voilà. Non mais du coup on a pris l'habitude de faire des couplets vraiment simples, sans lead, sans rien... et de faire des refains avec des accords plaqués. Nous avons toujours été simples dans la composition...

Zoé : ... et dans leur tête. Ils sont tous simplets.

Cosmic Camel Clash : On sent beaucoup de souffrance exprimée de ta part, Zoé (rire général).

Zoé : Tout à fait. « Mais pourquoi est-il aussi méchant ?»

Cosmic Camel Clash : Et surtout, « mais pourquoi reste-t-il ?»

Sevh : On le retient... non d'ailleurs, on ne le retient pas. Qu'il dégage (rires). Bon en fait nous ne surchargeons pas car les voix sont déjà surchargées vu qu'il y en a deux et qu'elles s'entremêlent. Nous nous sommes souvent dit que nous n'allions pas surcharger tel passage car il y avait déjà de nombreuses pistes de chant. Par contre après tu auras un schéma de composition qui sera récurrent, à savoir qu'il y aura un solo sans chant à un moment donné pour que la guitare puisse s'exprimer, il y aura une intro avec un instrument tout seul pour récupérer le riff ensuite... le schéma de composition est souvent assez redondant.

PhotoCosmic Camel Clash : Je note quand même que tu ne mentionnes pas de moment où la basse s'exprime...

Sevh : Oui, alors non (Zoé éclate de rire). Non, non non. Ça c'est normal. Ca a été fait sur deux notes, sur la chanson "Dance for Me" sur Party Time...

Zoé : (hoquetant de rire) Y'a un solo de deux notes !

Sevh : C'était pour l'ironie justement parce qu'à l'époque...

Zoé : (toujours en rigolant) Et en plus sur l'album il est mal joué !

Sevh : ...et en plus il est mal joué. Bon c'est vrai que comme je compose je fais souvent les intros à la guitare seule, donc pour changer un peu nous avons eu l'idée d'un solo de basse. Comme notre bassiste n'était pas chaud pour un solo nous nous arrêtons tous de jouer pendant une mesure et le bassiste joue deux notes.

Zoé : (reprenant son souffle... et je trouve le moyen de le rater en concert.


Cosmic Camel Clash : Dur. Sinon il y a un groupe que j'avais envie d'évoquer car il fait pas mal le lien... Sevh, toi et moi nous nous sommes croisés pour la première fois sur le forum de The CNK (il acquiesce). Zoé, j'ai appris complètement par hasard que tu es l'ingé son live de The CNK. La seule fois où j'ai vu The OutBurst en live il y avait les membres de The CNK dans la salle. Vous avez fait enregistrer votre album aux studios Drudenhaus... Ce sont des gens que vous avez tous connus séparément ou qui vous ont fait vous rencontrer ?

Sevh : Ca a commencé avec Heinrich Von B. (ndCCC : alias Jean-Sébastien Ogilvy) qui a enregistré les deux premières démos de The OutBurst car c'était un ami de Sky et qu'il était ingé-son à l'époque. Il bossait de la son, il a toujours été un musicien super doué, c'est lui qui compose les trois-quarts de CNK.

Cosmic Camel Clash : C'est leur guitariste...

Sevh : Gratteux, compositeur, claviers, sampleur... c'est une bête quoi. Quand nous avons monté The OutBurst en 2001-2002 il s'est proposé. Il a joué de la basse aussi, il a fait deux concerts avec nous en tant que bassiste... et c'est lui qui nous a conseillé d'enregistrer avec Sarah, à l'époque nous n'avions que Sky au chant. Nous la connaissions déjà, elle venait aux répètes, et quand Heinrich a entendu nos « auditions » avec Sarah il nous a dit qu'il fallait absolument qu'on essaye de faire quelque chose avec elle. Il nous a toujours conseillés, quand nous avons fait nos démos il était là... du coup il nous a fait connaître Anorexia Nervosa, surtout Stefan Bayle et Neb Xort qui ont masterisé et mixé notre album au Drudenhaus Studio. Il y avait enregistré avec The CNK, Crack Ov Dawn dans lequel Sky a aussi joué... il y a eu beaucoup d'échanges entre Heinrich et nous. C'est vrai qu'il n'y a aucun lien avec Zoé par contre : nous nous sommes rendus compte après que c'était leur ingé son, nous ne l'avons pas connu à travers The CNK.

Cosmic Camel Clash : C'est une coïncidence totale ?

Zoé : Mouais... comme je disais tout à l'heure, le milieu du métal parisien est finalement assez petit.

Sevh : Oui, mais je ne pense pas qu'ils t'aient pris comme ingé-son parce que nous te connaissions et que tu étais bassiste de The OutBurst. C'était parce qu'ils savaient que tu es un ingé-son...

Zoé : ...talentueux. Et très beau en plus. Particulièrement beau. C'est très important pour eux que les gens soient beaux.

Cosmic Camel Clash : Oui, ils le disent en interview. Ils ne veulent pas travailler avec des gens pas beaux.

Sevh : Autant comme bassiste il ne vaut pas une cacahuète et en plus il est moche (et c'est pour ça qu'il se cache sur les photos), autant comme ingé-son il se débrouille. Donc forcément il s'est fait embaucher, et c'était un pur hasard qu'il soit aussi dans The OutBurst. Donc du coup c'est un prétexte : nous nous connaissons encore mieux, nous avons vraiment beaucoup de personnes en commun, ça partouze et puis voilà.
Photo


Cosmic Camel Clash : Ca fait beaucoup de mecs par rapport aux femmes, non ?

Sevh : C'est ça le problème. C'est Sarah qui n'arrive plus à marcher après.

Zoé : Gourmande !

PhotoCosmic Camel Clash : Zoé, en tant que musicien qui explore les sons synthétiques, quel a été ton parcours ? Comment es-tu arrivé à ça, quels sont les artistes qui t'ont marqué ? Tu as trouvé un Bontempi dans ton grenier ou bien ?

Zoé : Très vaste question dis donc, du coup je ne sais pas par où commencer. Bontempi c'est pas con, mais je crois que c'était une guimbarde. Je n'avais pas envie de devenir vétérinaire donc j'ai essayé de trouver un truc en rapport avec le son, j'ai vu que musicien ça se cassait la gueule donc j'ai voulu être ingé-son. Au moins ça va... j'aurais pu faire prof de musique peut-être, mais je suis vraiment trop mauvais musicien pour faire ça.

Cosmic Camel Clash : A priori vous êtes d'accord là-dessus.

Sevh : Ouais, c'est une quiche.

Cosmic Camel Clash : Et pour le côté synthétique / clavier / sampling, ça t'est venu comment ?

Zoé : Ben au moins c'est en place. L'ordinateur il joue super en place alors que moi pas du tout, donc je me suis dit « si je fais de la musique, autant la faire faire par une machine ». À la John Connor, quoi.


Cosmic Camel Clash : Fin d'interview obligée avec moi : on peut s'arrêter à la phrase qui vient de finir, ou bien vous pouvez choisir de rajouter ce que vous voulez.

Sevh : Aujourd'hui je me suis rendu compte que dans certains restaurants, commander à la carte et commander au menu ça donne les mêmes doses dans l'assiette, et par expérience pour moi c'était quelque chose de totalement différent. C'est pour ça que je préférais commander à la carte car en général on est plus soigné, mais là je suis un petit peu déçu.

Cosmic Camel Clash : Tu as été un peu rabaissé au niveau de la plèbe, quoi.

Sevh : C'est un petit peu ça, c'est un petit peu le monde ouvrier qui m'a ouvert la porte et je sais pas... ça me choque. En dehors de ça non, je n'ai pas autre chose à rajouter. Zoé, tu as un truc à dire sur ton groupe de merde ? (n'attend pas de réponse) Ah si, il y a un truc intéressant à dire, c'est que nous serons en concert le 11 avril au festival Rock Girl Fest à la Locomotive. Ce sera essentiellement avec des groupes qui font ce qu'on appelle du métal à mamelles, avec des chanteuses donc. Y'aura MyPollux, InTerria, Jadallys, Benighted Soul, Markise... Ce sera sur toute une journée et ça ne sera pas cher, avec cinq groupes confirmés sur la grande scène, trois groupes en guests et pas mal d'autres trucs.



Crédit photos :
www.theoutburst.com
www.myspace.com/hnoise
www.myspace.com/thecnk

Questions : CCC & Dizayeure
Transcription : CCC


©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4