Le TOP 2020



 


Wineyard



Photo_1_nullh_nullw



Autre vieux (qui a dit con ?) de retour, mais il cuve beaucoup plus celui-là. Encore plus noir, voici son top sans concession... même s'il cède à certaines sirènes bien appréciées sur nos terre éternelles :

Draconian - Under A Godless Veil

La classe. Le growl masculin était son point d'équilibre, la voix féminine s'est mise au diapason et est devenue incontournable de retenue, d'émotion et de justesse.

Second to Sun - Leviathan

Révélation. Black russe malsain, rapide et mélodique, avec de vrais morceaux dedans.

Counting Hours - The Will

Katatonia de retour à l'extrême. Je déconne, mais c'est vraiment ça.

Kangeheet - Mentor

Un EP d'un black finlandais symphonique et épique sans concession. Se boit comme du petit lait.

Helzgloriam - Decapitated Mystics of the Serpent

Black metal symphonique un peu folk iranien. Une vraie surprise qui reste très black.

Myrkur - Folkesange

Pas de metal ici, juste du folk viking chanté par la fée clochette. Et ça marche.

The Project Hate MCMXCIX - Purgatory

Je ne présente plus. Toujours en haut de la liste, même si cela tourne un peu en rond, cela reste délectable au plus haut point

Zakaz - Hof ur Holdi

Un black prog islandais légèrement folk, avec quelques intro éthérées. Une douceur mélodiquement brutale, un voyage dans les contrées froides

Mavorim - Axis Mundi

Enfin, concrétisation de promesses passées. Black parfois ambient laissant aussi une part aux claviers (summonien parfois), une voix excellente magnifiée par la langue de Goethe. "Verbannt in Dunkelheit" me fait toujours baver les tentacules.

Paradise Lost - Obsidian

Les vieux sont de retour, leur doom gothique fonctionne de nouveau sur moi, alleluia.







©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 4 polaroid milieu 4 polaroid gauche 4