Le TOP 2020



 


Oriza



Photo_1_225h_400w
                                                                       Les Erkonauts vous saluent

Nouvelle, nouvelle venue, Oriza ne fait pas dans la timidité, ni la dentelle, avec un top typé et racé. De quoi trouver chaussure à son pied (ou cache à ses oreilles ??) pour quiconque ayant des goûts marqués :

The Erkonauts - I want it to end

Voir ma chronique. Une merveille cet album ! Il y a tout dedans : rage, joie, mélancolie... Des morceaux sombres, d'autres insolents, le tout avec une super prog. Ce fût ma bouffée d'oxygène de cette année de merde.

Kvelertak - Splid

Je ne connaissais pas ces Norvégiens atypiques avant de les voir en première partie de Metallica, avec leur chanteur à tête de hibou. Aucun charisme sur scène, certains morceaux m'avaient tout de même plu, mais sans plus... Mais là, cet album, juste excellent ! Un petit mélange stylistique vraiment chouette (oui bon d'accord, rhoooo... D'ailleurs le nouveau chanteur me plait plus que l'ancien).

Idles - Ultra Mono

Je ne connaissais pas ce groupe de Punk Rock et j'ai eu le maxi coup de foudre. C'est poilu, moustachu, plein de bière et de jubilation, c'est vindicatif, humaniste, ça défoule et ça rebooste. I fucking love them !

Wayfarer - A Romance With Violence

Une merveille découverte en toute fin d'année. Du black des forêts à tendance atmo, mais perdu entre les sapins des Rocheuses et les bottes chauffées au coin du feu dans le désert poussiéreux... On perd ses repères mais la bal(l)ade est somptueuse...

Svart Crown - Wolves Among The Ashes

Mais comme j'ai adoré cet album ! Varié, avec des morceaux succulents et un final apocalyptique. Du bon french (black)death.

DDENT - Couvre-sang

C'est beau, c'est doux, c'est électro, c'est onirique, c'est planant, c'est triste, c'est français, c'est un projet solo, c'est instrumental, c'est métaphysique, ça reste simple... On se laisse porter, voilà !

My Dying Bride - Macabre Cabaret

Ok, cet EP est très court, mais les mecs parviennent à créer une atmosphère de dingue, ils font du My Dying Bride tout en parvenant encore à se renouveler ! J'aurais pu mettre l'album, mais cet EP a vraiment quelque chose de spécial qui m'a touchée. Un vent de fraîcheur.

Septic Flesh - Infernus Sinfonica MMXIX

Composer avec un orchestre, ce n'est pas juste un exercice d'arrangements comme ça (vous avez dit S&M ?). Combien de groupes se complaisent dans les ajouts inutiles et lourdauds, apposant des orchestrations pourries parce qu'ils croient que ça va claquer ? Avec Septic Flesh on est loin des artifices. Christos Antoniou est un vrai putain de compositeur ! Et Septic Flesh ne peut prendre sa dimension qu'avec un vrai bel orchestre. Oh comme j'aurais aimé voir ça en vrai (plutôt que les samples miteux dont on doit se contenter la plupart du temps...) !

Paradise Lost - Obsidian

Rien d'exceptionnel... D'ailleurs je l'ai peu écouté... Mais Paradise Lost, ce serait me trahir que de ne pas les citer (déjà que j'ai dû enterrer Katatonia...).

Fange - Poigne

Un peu de crasse rouillée du fond de la forge ? Envie des grincements dissonants des engrenages enrayés, du triomphe sonore des machines ? Toujours des titres en un mot commençant par P pour ce groupe de Rennes : Pudeur, Pourrissoir, Purge, Punir (J'adore ! Et la charte graphique est géniale aussi !). On dit thrashcore, sludge, crust, noise. Bref on a affaire à du poisseux. Bon appétit !







©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 6 polaroid milieu 6 polaroid gauche 6