Eternotop 2015



 


Eternotop 2015




Photo_1_624h_470w

T-grrr-est
Argh, mes oreilles ! Change-moi ce micro foireux, on dirait du black metal norvégien.
Teeeeesssst

Ah oui, là c'est beaucoup mieux, mais vire-moi cet autotune s'il-te-plait, sinon je vais gerber.

Mesdames et messieurs, j'ai l'immense plaisir de vous souhaiter la bienvenue à la troisième édition de la remise des prix Eternoz ! Et oui, à l'instar des éditions précédentes, nous allons durant cette soirée passer en revue les différents tops réalisés par nos illuminés de la plume qui nous servent de chroniqueurs. Même si je sais que vous êtes tous là pour l'apéro, bande de petits salauds.

- *Applaudissements*

L'année 2015 fut bien riche en bons albums de metal que le site des éternels a passé au peigne fin, à travers des chroniques et des live-reports dégoulinant de génie et d'inspiration, dont les structures sont enseignées dans les écoles primaires à l'heure où je vous parle. 

Parlons d'ailleurs de cette année qui vient de se clore. Chacun d'entre vous a sûrement sa petite histoire à me raconter (ça fera 100 euros l'heure, plus les bonus), mais globalement, certains évènements malheureux sont venus éclipser une année très réussie sur le plan musical, parmi lesquels figure la disparition d'un certain dieu de notre religion metallique. N'empêche que, à la république eternoz, notre raison d'être est de vous livrer du contenu de qualité en toutes circonstances, quels que soient les malheurs et malgré les menaces de mort qu'on reçoit très régulièrement. La dernière en date étant celle des membres de Suicide Silence, pas très heureux suite à la lecture de nos papiers traitant leurs deux derniers albums.
C'est donc en cette période de transition vers la nouvelle année qui se profile que nous vous livrerons le bon cru de 2015, concocté par nos chefs chroniqueurs, où se mêlent des saveurs uniques et des gouts exotiques (étranges parfois, voire masochistes pour certains) qui sauront sûrement vous plaire et vous mettront dans un état de transe synonyme d'extase dont nous seuls avons le secret.

- *Applaudissements et cris peu catholiques*

Venez-donc embarquer dans un voyage unique en son genre, durant lequel chaque guide vous fera visiter son jardin personnel, où des pétunias ensanglantées se tiennent aux côtés de tournesols rayonnants dans une eurythmie et un équilibre presque parfaits. Où vous danserez sur les percussions tribales de tribus indigènes, qui vous entraîneront dans une catalepsie soudaine et inattendue, vous engloutissant dans un gargantuesque et bruyant maelström d'euphorie. 
Viendez découvrir d'obscurs albums de sludge sud-africains et des disques douteux de glam metal produits à Perpignan. Chez nous, il y'en a pour tous les goûts. Croyez-moi, vous ne serez pas déçus !

Allez, je sais que vous l'attendez avec impatience, c'est parti pour votre session annuelle de bonheur.

- *Cris peu catholiques*

Magmahot et Les Eternels







©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5