After The Burial, Born Of Osiris, Veil Of Maya, Within The Ruins : objectif maturité atteint ?



 


INTRODUCTION



En ce milieu d’année 2015, l’heure est aux bilans.

C’est après la sortie du dernier album deVeil Of Maya, Matriarch, que j’ai décidé de jeter un œil dans le rétroviseur et de faire un focus sur ses dix dernières années concernant quatre groupes connus et reconnus de tous – à plus ou moins grande échelle selon les préférences de chacun bien sûr – que sont After The Burial, Born Of Osiris, Veil Of Maya et Within The Ruins. Et oui, les quatre dinosaures, le quatuor de mastodontes du Deathcore Progressif, à qui on pourrait même attribuer, sans trop se mouiller, la paternité de ce style.

Après plus d’une décennie de bons et loyaux services, les quatre Fantastiques ont sorti à ce jour au moins quatre albums chacun. Et comme il est de coutume de dire que, pour un groupe, l’âge de la maturité est atteint aux environs de leur quatrième production, j’ai donc décidé de me pencher sur leur cas en faisant une analyse comparée. Pour effectuer cette comparaison, seuls les albums seront concernés, les EPs, démos et singles étant laissés de côté pour une plus grande fluidité et un meilleur équilibre comparatif

Une petite exception sera faite pour Veil Of Maya : L’album
All Things Set Aside est volontairement laissé de côté pour son côté plutôt deathcore trop éloigné des critères actuels du style « deathcore progressif ».








©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 7 polaroid milieu 7 polaroid gauche 7