Eternotop 2013



 


Top 2013



Un top par chroniqueur... Un commentaire (pour ceux qui l'on souhaité) et un lien vers sa chronique. Que demander de plus ? Bon appétit !



Ptilouis 

1) Protest The HeroVolition : L'urgence des riffs et des mélodies qui s'entrechoquent sans temps mort, quitte à laisser des gens sur le carreau. C'est ça le metal survitaminé des canadiens.

2) And So I Watch You From AfarAll Hail Bright Future : Revenir aussi fort après le départ d'un de leur guitariste fondateur, les irlandais impressionnent et ceci dans la joie, les mélodies de guitares et la bonne humeur. 

3) 6 :33 & Arno StroblThe Stench From The Swelling ( a true story ) : L'alliance entre 6:33 et Arno Strobl, ça donne un véritable cocktail de groove, de classe, d'histoires débiles et de prog. Résultat: on ne s'ennuie pas un instant.

4) TesseracTAltered State : Au lieu de faire comme toute la scène dent, TesseracT a décidé d'assumer pleinement son penchant pour le metal prog atmosphérique aux rythmiques djent renforcé par la superbe voix de Ashe O'hara et c'est beau, point.

5) Omnium GatherumBeyond : Beyond c'est du death mélo de qualité avec de superbes mélodies et ça fait vraiment très plaisir aux oreilles.




Darky Punky 

1) Amon Amarth - Deceiver of the Gods : Impitoyable, plus viking que jamais, le retour du grand froid.

2) Avatarium - Avatarium : LE coup de coeur doom de cette année, fragile et oppressant a la fois.

3) Alice in Chains - The Devil put Dinosaurs Here : Le meilleur hommage que l'on peut faire au défunt chanteur.

4) Idensity - Chronicles : LE coup de coeur death: une technique, un voyage épique et surtout français.

5) Dark TranquillityConstruct : Car DT reste DT, et que cet album est, à titre personnel, le plus abouti.



Dimebag
 

1) QOTSALike Clockwork 

2) DeafheavenSunbather

3) The Black Dahlia MurderEverblack 

4) OathbreakerEros/Anteros

5) Russian CirclesMemorial 




Amdor

1) David Maxim MicicBilo 3.0 

2) In VainAenigma

3) Persefone Spiritual Migration

4) TesseracTAltered State 

5) HakenThe Mountain 





Lotus

1) Cult Of LunaVertikal I : Inspiré du chef d'oeuvre de Fritz Lang "Metropolis"... Mécaniquement grandiose.

2) IhsahnDas Seelenbrechen :  Ihsahn revient, grand, puissant et... Indescriptible 

3) The OceanPelagial : L'océan étudier de long en large, jusqu'au fin fond des abysses.

4) Cult Of LunaVertikal II : La suite du premier opus. Tout aussi captivant et ensorcelleur.

5) The Dillinger Escape Plan One Of Us Is The Killer : Parce que ça défouraille avec un style longtemps imité, jamais égalé.





Droom
 

1) AtaraxieL’Être et la Nausée : Gros pavé. Gros son. Gros doom. Gros death. Tout est gros, chez Ataraxie. La Normandie, le camembert, les vaches, la pluie, et maintenant la nausée.

2) Steak Number EightThe Hutch : Surprise de l'année, le post-metal de The Hutch parvient à être aussi lourd que planant, aussi rêveur que tragique. Magnifique. Fan d'Isis ou de Deftones, jetez-vous dessus. Vite. 

3) MegadethSuper Collider : Vous pouvez décrier Megadeth selon votre convenance, vous ne lui enlèverez jamais son "truc" particulier, cette étincelle qui rend le groupe - et cet album - irremplaçable.

4) MogwaiLes Revenants : Mogwai n'est jamais aussi bon que lorsqu'il se fait minimaliste. Entre espoir et mélancolie, cet album est une perle de clair-obscur.

5) NeurotechThe Decipher Volumes : Wulf est un modèle à suivre : agréable, courtois, musicien de qualité et passionné... Neurotech représente, en un sens, le futur (l'actualité ?) de la distribution musicale.




S1phonique

1) IdensityChronicles : Cocorico! Signé chez Send the wood, ce deuxième album Epique et puissant envoi du bois. c'est dense avec une vraie identité. En un mot IDENSITY. 

2) Fleshgod ApocalypseLabyrinth : Impossible de se perdre dans ce dédale gigantesque et sonore où le minotaure fait office de pucelle à crécelle. L'album brutal death mélodique de la confirmation

3) DagobaPost Morthem Nihil Est : Enfin un album à la hauteur des espérances. Un son et un groove énormes, des refrains morpions indélogeables. Peuchère après la mort s'il n'y a rien écoutons en boucle cette poutre !

4) RevocationRevocation : Revocation : donne le droit de culte sans limite au thrash death puissant et vous retourne l'échine avec cet édit musical.

5) KataklysmWaiting For The End To Come : tabernac'' comment mettre un coup de pied au cul de tout le monde après plus de vingt ans de bons et loyaux services musicaux ? Réponse : avec un Kataklysm





Tabris 

1) NoctumFinal Sacrifice : Laissez la musique pénétrer votre être et vous arracher un cri de plaisir masochiste. C'est un culte négatif obsédant qui est ici mis en scène ici et il est terriblement jouissif. 

2) No SoundAfterthoughts : Le chagrin, l'incompréhension, la fatalité, la nostalgie.... No Sound nous offre un jeu suave et oppressant, auquel on s'abandonne les yeux fermés car il nous procure tant de douces larmes et de mélancoliques jouissances.

3) SummoningOld Mornings Dawn : Tel un écrivain de talent qui ici nous livrerait avec ses mots un conte épique, la musique vient ici pour nous arracher à notre petit monde matériel et nous porter loin, très loin, dans une superbe chimère fantasmagorique.

4) TristaniaDarkest White : Comment pourrait-on résister au plaisir de ressentir cette délicieuse chape de plomb nous tomber dans le ventre ? Un voyage merveilleusement froid et angoissant. 

5) Regarde Les Hommes TomberRegarde Les Hommes Tomber : Ce titre vous interpelle ? Vous aurez simplement raison de céder à la curiosité, car la chute a toujours quelque chose de fascinant ! ...





Belzaran 

1) GrandexitThe Dead Justifies The Means 

2) KarnyaCoverin’ Thoughts 

3) Dark TranquillityConstruct 

4) DagobaPost Morthem Nihil Est 

5) StratovariusNemesis 
 




Merci Foule Fête 

1) Polkadot Cadaver Last Call In Jonestown : Rigoureusement barré.

2) Doll$boxxDolls Apartement : Tornades et jupes plissées.

3) LychgateLychgate : Noirceur épique.

4) SoilworkThe Living Infinite : Miracle en double.

5) No SoundAfterthoughts : C'est la ouate.





Winter 

1) SummoningOld Mornings Dawn : Summoning is back. Avec ça, j'ai tout dit.

2) Oranssi PazuzuValonielu : Implacable. Monumental. Les extraterrestres atterissent au beau milieu du Live in Pompei, et ils sont encore plus méchants que l'Orangina Sanguine. 

3) AvatariumAvatarium : C'est puissant, posé, et ça démonte un buffle à mains nues. 

4) In VainAenigma : Rien que pour Ashes Against the Grain, To the Core ou Floating..., cet album est une bombe.

5) Dismal - Giostra Di Vapore : Un croisement entre MonumentuM et le goth précieux en robe noire des 80s. Chouette.






TheDecline01 

1) AborymDirty : Foufou, crade, industriel et flou, ça suffit à vouloir l'écouter sur le champ !

2) Leprous
Coal : Ok, c'est facile de dire qu'il est noir comme le charbon, mais si en plus on dit qu'il est le meilleur du métal prog moderne, ça achève. 

3) Omega Centauri/SmohallaTellur/Epitome : Etonnante étonnante conjuration de groupes de black underground et cosmiques. Chacun un style différent, mais des qualités imparables communes.

4) Rotting ChristKata Ton Daimona Eaytoy: Les vieux grecs sont toujours vivants et perpétuent avec vigueur leur métal hellénique, efkaristo !

5) StratovariusNemesis : Toujours aussi gays et vigoureux, les papis du speed donnent envie d'exprimer publiquement son attirance pour les mélodies.






Blackmore

1) LeprousCoal : Leprous confirme son talent et balance pas moins qu'un des meilleurs albums de metal prog de ces dernières années.

2) Haken - The Moutain : Bien plus classique que Leprous mais d'une rare maîtrise, The Moutain est l'album de la maturité pour Haken !

3) Protest The Hero - Volition : Il y a toujours beaucoup trop de plans à la secondes mais c'est toujours aussi bon !

4) Ayreon - The Theory of Everything : Arjen revient en force avec un album qui sent bon le prog 70's. 

5) The Dillinger Escape Plan - One Of Us Is The Killer : Défonçage net et sans bavure !





Lucificium

1) Fleshgod ApocalypseLabyrinth : Pour la violence et l'intensité sans concession.

2) Orphaned Land - All Is One : Pour la créativité, la joie et la paix. 

3) 6 :33 & Arno StroblThe Stench From The Swelling : Pour le groove, le délire et le swing.

4) IdensityChronicles : Pour la puissance, l'intelligence et l'efficacité.

5) Brutal Truth Bastard Noise - Axiom of Post Inhumanity : Pour la terreur, la décrépitude et l'horreur.






Silverbard 

1) TesseracTAltered State : Les maîtres du djent moderne au sommet de leur art !

2) In VainAenigma : Confirmation d'un nouveau fleuron du black/death progressif.

3) Vulture Industries - The Tower : La folie. Juste la folie. Rien que la folie.

4) The Ocean - Pelagial : Un voyage de la douce houle jusqu'au plus profond des abysses.

5) Svart Crown - Profane : Une déferlante de violence et de riffs malsains par les maîtres français de l'Art Noir.





Wratchild
 

1) Black Star RidersHall Hell Breaks Loose : Parce que ce n'est pas facile de faire un très bon album et d'honorer la légende de Thin Lizzy en même temps.

2) SaxonSacrifice : Parce qu'on a toujours besoin d'une bonne dose de eétal briton.

3) BenedictumObey : Parce qu'une femme qui donne des ordres peut être sexy...






Bixl3r

1) In VainAenigma : Élégant et puissant, tout en nuances, les Norvégiens nous livrent un album d'une grande classe.

2) QOTSA - Like Clockwork : Le retour glorieux de la bande à Josh, avec cet album impitoyable, sans concessions, une leçon de rock donné aux ptits jeunes. 

3) SoilworkThe Living Infinite : Un double album assez dense qui tisse un canevas melodeath de haut vol : une forêt sombre qui laisse très peu passé la lumière du soleil.

4) The OceanPelagial : Une plongée suffocante dans les abysses du postcure, vers des paysages sous-marins torturés.

5) AvatariumAvatarium : Ces rythmes lancinants, cette lourdeur pachydermique et ce chant féminin élégant (fait rare, la chanteuse n'en fait pas des caisses et tape toujours juste !) ne pouvaient que me séduire.








©Les Eternels / Totoro mange des enfants corporation - 2012 - Tous droits réservés
Trefoil polaroid droit 5 polaroid milieu 5 polaroid gauche 5